Jusqu'au 24 octobre se tient, à Namur, le Salon du Livre de Jeunesse (*). Focus sur les tendances pour nos petiots.
...

Jusqu'au 24 octobre se tient, à Namur, le Salon du Livre de Jeunesse (*). Focus sur les tendances pour nos petiots. Les textures. Le grand classique pour les tout-petits : des pages cartonnées avec des inserts en tissu et papiers structurés pour développer leur sens du toucher et leur transmettre l'envie de tourner les pages. On a repéré : Mes animaux du froid à toucher, par Julie Mercier, Milan Jeunesse (1.). Les pop-up. Ces ouvrages en relief reviennent fortement à la mode, la possibilité de les imprimer en Chine les rendant probablement moins onéreux. Nos coups de c£ur : Bruit blanc, par David A. Carter, Gallimard Jeunesse (2.), et 10 p'tits pingouins (3.), par Fromental et Jolivet, Hélium. L'anti-coloriage. Plus question de colorier sans dépasser. Dans ces carnets d'activités, les mioches peuvent laisser courir leur imagination, s'inspirant tantôt de la forme des cumulus ( La Tête dans les nuages (4.) , par Diego Bianki, Casterman), tantôt des feuilles qui tombent ( L'Arbrier (5.), par Delphine Chedru, Albin Michel Jeunesse) ou les couleurs ( Cahier de peinture pour apprendre les couleurs, par Pascale Estellon, Les Grandes Personnes (6.)). Les monstres et dragons. Nos petits diables adorent tout ce qui fait peur. Les vilaines bêtes et les covers lugubres s'invitent dans les bibliothèques des kids. Notre préféré du moment : Comment ratatiner les fantômes, par Catherine Leblanc et Roland Garrigue, P'tit Glénat (7.). Les séries pour ados. Les jeunes n'aiment pas lire ? Faux, à en voir le nombre de romans-séries sur le marché. La grande majorité de ces titres parlent d'anges et de vampires, dans le sillage de Twilight, mais d'autres récits se fraient un chemin dans les rayons des librairies. Comme Gone, par Michael Grant, Pocket Jeunesse (8.), qui plonge les teen-agers dans un monde sans adultes. Les nouvelles technologies. À côté des livres d'enfants à consulter sur iPad, iPhone, etc. (www.pop-iris.com propose même un pop-up interactif inspiré d'un conte de Grimm à télécharger) se pointent des bouquins de réalité augmentée, qui se complètent d'animations Internet dans lesquelles le jeune lecteur - via une webcam - est directement acteur, tels que la série Dokéo de Nathan (9.). Enfin, certains livres sont également conçus sur la base du crowdsourcing, ce qui signifie que les internautes sont invités à proposer en ligne leurs idées pour alimenter les scénarios. C'est le cas notamment de la série de BD Game Over (10.), par Midam et Adam, Mad Fabrik. (*) Salon du Livre de Jeunesse, Namur Expo, 2, av. Sergent Vrithoff, à 5000 Namur. Jusqu'au 24 octobre. Merci à la librairie Am Stram Gram, à Bruxelles, pour son aide à la sélection d'ouvrages (www.amstramgram.be).Fanny Bouvry