GRIMENTZ, EN SUISSE

Ce petit village d'à peine 400 âmes s'est ouvert au tourisme à la fin des années 50. Il ne manque pas de charme, avec ses petits chalets rebelles aux alignements et " ses greniers sur pilotis isolés du sol par de larges pierres rondes en forme de meule empêchant les souris de grimper ", tels que les décrit Victor Tissot dans La Suisse inconnue. On s'y promène dans un décor de carte postale. En prenant un peu de temps pour s'intéresser aux traditions de ce coin d...