PARFUMS MYTHIQUES

Certaines fragrances ont le pouvoir de faire rêver. D'intimider même parfois tant elles ont elles-mêmes croisé d'icônes de la mode et du cinéma - l'image du N°5 de Chanel est à jamais liée à celle de Marilyn - et des grands de ce monde. La journaliste Marie-Bénédicte Gauthier s'est penchée sur tous les petits secrets de soixante-cinq essences de légende encore disponibles aujourd'hui. Classées par ordre chronologique du Jicky de Guerlain (1889) à l'Infusion d'Iris de Prada (2007), elles ont toutes en commun d'avoir marqué leur époque et bousculé les codes de la parfumerie. À chaque jus son CV reprenant bien sûr quelques mots sur la maison, le nez qui l'a créé, sa date et les circonstances de sa naissance mais aussi le détail de son architecture olfactive accompagné d'une liste non exhaustive des people qui l'ont adopté. Le tout saupoudré de quelques conseils pratiques sur la manière de le porter.
...

Certaines fragrances ont le pouvoir de faire rêver. D'intimider même parfois tant elles ont elles-mêmes croisé d'icônes de la mode et du cinéma - l'image du N°5 de Chanel est à jamais liée à celle de Marilyn - et des grands de ce monde. La journaliste Marie-Bénédicte Gauthier s'est penchée sur tous les petits secrets de soixante-cinq essences de légende encore disponibles aujourd'hui. Classées par ordre chronologique du Jicky de Guerlain (1889) à l'Infusion d'Iris de Prada (2007), elles ont toutes en commun d'avoir marqué leur époque et bousculé les codes de la parfumerie. À chaque jus son CV reprenant bien sûr quelques mots sur la maison, le nez qui l'a créé, sa date et les circonstances de sa naissance mais aussi le détail de son architecture olfactive accompagné d'une liste non exhaustive des people qui l'ont adopté. Le tout saupoudré de quelques conseils pratiques sur la manière de le porter.ISABELLE WILLOT, JOURNALISTE BEAUTÉ ET DESIGN, DINGUE DE PARFUMS AUDACIEUXPar Marie-Bénédicte Gauthier, Éditions de la Martinière, 208 pages. KENYADe par ses photos, Michael Poliza, également ambassadeur du WWF, et ses amis photographes nous démontrent combien la biodiversité est fragile et combien nous, êtres humains, faisons aussi partie de ce tout et de cette diversité. Le choix du Kenya n'est pas innocent, ce pays africain se situant entre tradition et modernité. Les prises de vues aériennes fabuleuses, les photos de paysages remarquables et les portraits du peuple Masai capturent littéralement l'âme de cette contrée et de ses fiers habitants. Un bel hommage à l'Afrique de l'Est, berceau de notre Humanité. Par Michael Poliza & Friends, Éditions TeNeues, 275 pages. " L'architecture est le reflet culturel d'une civilisation ", dit-il. Depuis plusieurs années, Jean-Michel Berts promène son objectif dans les plus belles villes de la planète pour nous offrir ses fascinants clichés en noir et blanc. Après Paris, New York, Tokyo, et avant Venise, il nous propose aujourd'hui " son " Istanbul dans ce clair-obscur de l'aube dont il a fait sa signature. En couverture de l'album : la mosquée Bleue. Au fil des pages : les plus somptueux édifices stambouliotes, mais aussi ces petits coins de rue où le photographe français a cadré les traces de l'Histoire, fondues dans la banalité du quotidien, comme un tableau de maître. Une vision lumineusement contemporaine de la cité millénaire, érigée à cheval entre Orient et Occident, et inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1985. ANNE-LAURENCE DELBÈQUE, RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE, EN QUÊTE DE TRÉSORS CACHÉS. Par Alessandra Ricci, photos de Jean-Michel Berts, Assouline, www.assouline.comUn annuaire... ou plutôt une bible ! Le pitch est simple : réunir dans un seul ouvrage le meilleur de la création et de l'innovation en graphisme, pub (tous supports confondus), design, photo, packaging, clips, sites Web, etc. Rien que ça. Pour ce faire, le jury des prix D&AD, une organisation créée à l'origine par un groupe de designers et directeurs artistiques londoniens, a examiné plus de 20 000 projets envoyés du monde entier. Les lauréats se voient remettre le légendaire prix Yellow Pencil et les projets les plus remarquables, le très rare Black Pencil. Bref, difficile de passer à côté de cette somme si on s'intéresse de près ou de loin à la communication sous toutes ses formes. Cerise (bio) sur le gâteau, l'édition 2011 utilise 100 % d'éléments recyclés. Pour une empreinte carbone 82 % moins élevée que la version précédente.592 pages, Taschen. De Cristóbal Balenciaga, Gabrielle Chanel disait qu'il était " le plus grand ". Quand on connaît le niveau d'exigence et le refus de la flagornerie qui définissaient Mademoiselle, on mesure la puissance de l'éloge. Aujourd'hui encore, la vision novatrice du couturier de Geteria continue à marquer de son empreinte indélébile le monde de l'art en général et de la mode en particulier. C'est ce legs extraordinaire que l'ouvrage, publié à l'occasion de l'inauguration du Musée Balenciaga dans la ville natale du créateur et riche de plus de 500 photos, met en lumière. Indispensable à ceux qui refusent de résumer la mode à une longueur d'ourlet. Elle collectionne les bijoux d'artistes comme d'autres les papillons, sauf que dans sa vie itinérante, elle emporte avec elle " son musée intime ". Si Diane Venet les expose aux quatre coins du monde, elle sait aussi qu'ils sont faits pour être portés, tout " éphémères " ou " délicats " qu'ils soient, histoire de " les offrir au regard des autres " et de tripler ainsi son plaisir. Ceux qui n'auront pas la chance de boire une coupette avec elle ou d'aller à New York ou Athènes pour les admirer en vrai choisiront donc la version livresque où, d'André Derain (Chatou 1880-Garches 1954) à Keith Sonnier (Mamou 1941), elle dresse une cartographie de ces £uvres d'art inspirées et inspirantes. Rien de décoratif dans tout ceci. Direction d'ouvrage Diane Venet, Skira Flammarion, 240 pages.C'est l'une des stylistes les plus influentes du XXe siècle. Gabrielle Chanel a transformé la mode, avec sa petite robe noire, son chic androgyne, son amour du tweed, du jersey et de la marinière, son allure désinvolte, épurée et libre de tout carcan. Nombreux sont les ouvrages à lui être consacrés. Mais celui de Jérôme Gautier - journaliste, spécialiste de l'histoire de la mode et de la photographie - appréhende le fameux style Chanel en confrontant passé et présent, grâce à l'association étonnante d'images d'archives et de photographies contemporaines. Près de 300 clichés pris par les plus grands (Richard Avedon, Patrick Demarchelier, Sarah Moon, Steven Meisel, Ellen von Unwerth...) se retrouvent compilés dans le livre retraçant l'£uvre de Mademoiselle. On (re)découvre avec plaisir des illustrations réalisées du temps de Coco Chanel, mais aussi des créations plus récentes imaginées par l'illustre directeur artistique Karl Lagerfeld. Les photos se répondent, et à chaque fois le style reste juste, indémodable. Une preuve de plus, si besoin en était, que le temps n'a pas d'emprise sur le patrimoine spirituel de la maison de la rue Cambon.Bobines et mécaniques en piste ! Cet ouvrage superbement illustré offre un tour palpitant à bord des voitures mythiques du 7e Art. Une sélection éclectique de duos cultes " voiture-acteur " inscrits au panthéon du cinéma et dans l'inconscient collectif. De la Triumph de la Dolce Vita à la DeLorean de Retour vers le Futur, en passant par la Ford Gran Torino de Clint Eastwood, l'Aston Martin de l'agent 007, la Ford Mustang de Bullitt ou encore la Peugeot 406 de Taxi, sans oublier la ronflante 2CV du Corniaud... on se remémore au fil des pages et des anecdotes, des poursuites endiablées, des cascades spectaculaires, des rendez-vous amoureux et des gags du grand écran. Gros plan sur une passion réputée masculine, sous un regard féminin original. De quoi faire le plein de souvenirs et d'adrénaline ! Par Karine Ferri, Éditions Balland, 352 pages.En 2006, les éditions Phaidon ont l'excellente idée de traduire en français Il cucchiaio d'argento, véritable bible de la cuisine italienne publiée dans les années 50 par le magazine d'architecture et de design Domus. On salive encore plus devant la nouvelle édition de ce monument de plus de 2 000 recettes (!) issues de la plus pure tradition familiale et gastronomique transalpine. Plus pratique (le temps de cuisson et de préparation a été ajouté), plus esthétique (400 nouvelles photos), et encore plus gourmet (15 nouveaux menus de chefs italiens), cet opus que les jeunes filles vénitiennes, romaines ou calabraises reçoivent comme cadeau de noces pourrait constituer l'indispensable présent de Noël pour rallumer la flamme, consolider une amitié, ou suggérer à votre mère de se mettre à la ribollita et au b£uf braisé au barolo. Par-delà ses régionalismes, sophistiquée ou franche du collier, la cuisine de la Péninsule ne donne-t-elle pas plus que toute autre l'envie d'être bien avec les siens ? Allegria ! Dans cet ouvrage, 120 artistes - graphistes et typographes du monde entier - nous emportent dans leur monde coloré à travers leurs carnets de croquis : de vrais journaux intimes qui témoignent de leurs explorations typographiques en perpétuelle évolution. On y voit ainsi leur effort continuel et même obsessionnel pour trouver de nouvelles façons de communiquer. Ce recueil souligne l'importance d'une bonne typographie à un moment où les habitudes d'écriture et de lecture changent. Il montre aussi combien ces books peuvent se révéler des espaces de création, de jeu et d'affirmation d'une personnalité.Par Steven Heller et Lita Talarico, Pyramid Éditions, 365 pages. Historienne de la mode, Catherine Örmen balaie dans cet ouvrage deux cents ans d'existence de ce phénomène de société héritier de la révolution industrielle. En suivant la chronologie du XVIIIe siècle à nos jours, elle décrypte les événements et les personnalités - couturiers ou égéries - qui ont marqué chaque étape de son évolution, tant d'un point de vue économique, sociologique, technique qu'esthétique. Agrémenté çà et là d'illustrations de la main de l'auteur, ce livre passionnant donne, dans un langage clair et sans emphase, les clés pour appréhender la mode d'aujourd'hui et de demain. Une référence pour toute fashionista qui se respecte. Par Catherine Örmen, Éditions Hazan, 208 pages.Vous aimez les couleurs ? Ce bel album est pour vous ! On prend beaucoup de plaisir à le feuilleter, à admirer les photos choisies avec soin, magnifiquement imprimées, et qui réfléchissent si bien la lumière. Sa lecture, elle, est pleine d'enseignements. Des spécialistes - en physique, neurophysiologie, sciences naturelles, histoire de l'art, langage, design, ethnologie - partagent leurs connaissances, dans une démarche pluridisciplinaire, pour nous permettre " de définir et de comprendre notre relation au monde de la couleur ". Un monde complexe, mais tellement magnétique.Par Céline Caumon, Annie Mollard-Desfour, Catherine Vadon et Bernard Valeur, Éditions de Monza, 200 pages. " Les architectes seraient plutôt des penseurs qui manient bien le verbe. " C'est en ces termes que les auteurs de cette compilation dédiée aux lauréats du Pritzker Prize entament leur ouvrage. L'idée : donner la parole aux maîtres de l'art de bâtir couronnés, entre 1979 et 2010, par ce véritable prix Nobel de la discipline, pour qu'ils racontent leur £uvre, leur vision de l'espace, de la vie. C'est ainsi que l'Américain Thom Mayne nous parle de " la musique de la réalité " et que le Suisse Peter Zumthor rend la pierre mise en £uvre pour les thermes à Vals " aussi séduisante qu'un film d'art ". Textes prospectifs et photos de bâtiments se mêlent pour donner un panorama unique de l'architecture contemporaine, bien plus riche que les sempiternels recueils de projets. Seule ombre : le lauréat 2011, le Portugais Souto de Moura, manque à l'appel. FANNY BOUVRY, SECRÉTAIRE DE RÉDACTION ET ARCHITECTE RECONVERTIEPar Grace Ong-yan et Ruth Peltason, Éditions de la Martinière, 376 pages. CHANTAL PIRET, SECRÉTAIRE DE RÉDACTION, VOYAGEUSE DANS L'ÂME ET FIÈRE DE L'ÊTRE; PHILIPPE GODEFROID