Variations pop

Écrins aux couleurs framboise et mandarine, flacons qui dégagent une énergie pétillante, motifs pop et fluo... Piquantes et provocantes, les eaux parfumées font leur cinéma.
...

Écrins aux couleurs framboise et mandarine, flacons qui dégagent une énergie pétillante, motifs pop et fluo... Piquantes et provocantes, les eaux parfumées font leur cinéma. Very Irresistible Givenchy Soleil d'Eté (1). Le célèbre bouquet de roses se rafraîchit au contact de notes aquatiques du litchi et se transforme en un... sorbet de roses. Dans le sillage, des accents boisés évoquent, eux, les odeurs de la plage. Ultraviolet et Ultraviolet Man de Paco Rabanne (2). Les flacons s'habillent de blanc métal, de métal argent et de pastilles acidulées. Les fragrances mixent goûts fruités et sensations insouciantes : un mélange de pamplemousse, de poivre rose, de fleurs de corail et de vanille pour Elle, un accord de bois de cèdre, de piment vert et d'ambre gris pour Lui. Ck one summer de Calvin Klein (3). Vive et lascive, la fragrance se frotte de bois blanchis par le soleil (vétiver, vanille crémeuse, iris florentin et bois de guajak) pour calmer la chaleur du gingembre et la fraîcheur incisive de la pastèque et de la menthe aquatique. Cette édition limitée 2007 s'habille d'une nouvelle palette chromatique fleurie fruitée. Cerruti 1881 Lumières d'Été (4). Quelques zestes de bergamote, de mandarine et de pêche, une poignée de pétales de rose, de magnolia et de pivoine, un fond boisé, musqué et " patchoulisé "... Une composition fraîche et innocente, en toute légèreté, et un écrin à son image : une sphère parée de reflets irisés qui évoquent une paisible journée estivale. Des camaïeux de verts, de jaunes et de bleus s'épousent en douceur pour des effets euphorisants... Frissons exotiques et sensations toniques à savourer en plein c£ur de l'été. Eau de toilette et Eau de toilette concentrée, Eau de Cartier (1). La première associe des notes de yuzu, de feuilles de violettes et de violettes et a pour écrin un cylindre sensuel coloré de bleu et de jaune. La seconde s'épanouit dans un cylindre tricolore (vert jaune, bleu turquoise et violet) et puise son énergie vitale et son intensité dans un bouquet de violettes et dans le patchouli. Délicieux et unisexe. Eau de toilette et eau de toilette Essence Déclaration de Cartier (2). Une parure aux couleurs marron, bleu turquoise et jaune vert pour la première et une fragrance électrisante aux accents de cardamome et de bois de cèdre. Du verre aux tons auburn et bleu nuit pour la seconde, du poivre et du ciste du Maroc pour ensorceler le sillage. Deux masculins pleins de caractère. Chance Eau Fraîche de Chanel (3). Un rafraîchissement à base de notes printanières du cédrat et de la jacinthe d'eau, arrosé d'un soupçon de patchouli ambré, relevé d'une pincée de vétiver d'Haïti et de bois de teck. Le jus de couleur vert pétillant jaillit d'un flacon rond fidèle aux codes de Chance. Rain et Cucumber de Marc Jacobs (4). Effet splash pour ces eaux parfumées qui nous initient à de nouveaux gestes fraîcheur, entre déo, parfum et soin. La première fait couler des flots de douceur et d'énergie à coups de notes de fraises sauvages, de fleurs de la Passion, de l'orchidée blanche et de musc. Coup de fouet revigorant avec la seconde et ses accords riches en lotus, en lys tigré, en freesia hollandais et en musc frais. Denses, typées et signées des plus grands parfumeurs, ces eaux ne sont plus seulement synonymes de fraîcheur et de bien-être, elles prennent une autre dimension et se chargent d'une certaine forme de sophistication. Pure White Linen d'Estée Lauder (1). Lancé en 1978, White Linen était l'un des parfums préférés d'Estée Lauder. Dans sa nouvelle version, il est tout aussi élégant, mais, conformément aux goûts de l'époque, plus ludique. Les accords d'agrumes gagnent en gourmandise grâce à la présence de pomme, de poire et de framboise, tandis que des accents épicés de gingembre blanc et de cardamome intensifient la transparence des fleurs blanches. L'Eau du Temps de Nina Ricci (2). La fragrance légendaire nous suggère une nouvelle sensualité avec un thème de fleurs blanches (gardénia, jasmin, ylang-ylang, tubéreuse...), agrémenté de muscs glacés et d'ambre caressant. Le flacon garde sa forme mais s'habille d'une nouvelle robe transparente aux reflets bleutés à la base. Allure Homme Sport de Chanel (3). Cette composition masculine aussi brillante qu'innovante rompt avec les constructions classiques - notes de tête, de c£ur et de fond - et nous séduit avec quatre facettes : les agrumes pour la fraîcheur, une explosion de muscs pour la sensualité, la puissance d'aromates pour son côté épicé et l'onctuosité du cèdre de l'Atlas pour son boisé. Elles attirent le regard avec leurs couleurs flashy et leurs motifs audacieux. Dedans, des cocktails fruités et pétillants qui révèlent sur la peau des sensations totalement inouïes. Flowerbykenzo Summer Fragrance (1). Le temps d'une saison, le célèbre coquelicot se métamorphose en un cerf-volant venu d'Orient. Côté fragrance, c'est une explosion vivifiante d'agrumes tempérée par des accords suaves de rose bulgare, de musc blanc et de vanille. Sweet Paradise de Morgan (2). Le flacon, décoré de fleurs rétro déployées en arabesques sur un fond bleu dégradé donne le ton : voilà une fragrance qui assume pleinement son esprit " bohème chic " avec un cocktail acidulé adouci par la rondeur des muscs et du santal et la sensualité de la fleur du frangipanier. Boudoir Sin Garden de Vivienne Westwood (3). Le freesia, le poivre rose et les aldéhydes apportent, en tête, une touche " aristo " et rétro. Le c£ur est riche, avec la violette, l'héliotrope et l'iris. Quant au sillage, ambré et musqué, il est irrésistible. C'est un jus rond et captivant, aussi pur que son écrin. Qu'il soit doux et tendre, vif et vibrant ou carrément fuchsia, le rose nous hisse le moral au zénith et apporte une bouffée d'optimisme. DKNY Summer (1). Dans ce cocktail estival, on ne trouve que des délices : des groseilles rouges, du cassis, des mandarines, des feuilles de tomate et du thym rouge. Le tout admirablement roulé dans des accords boisés de bouleau blanc et de tulipier. Le flacon gratte-ciel s'amuse avec un cocktail de teintes fruitées, passant du rose subtil au violet profond. Eau Fruitée Délices de Cartier (2). Les notes gourmandes dissimulent sous des trésors de tendresse une offensive de séduction avec la fraîcheur de la bergamote de Sicile, la tonicité de la mandarine verte et la suavité d'exaltantes feuilles de rhubarbe. La fragrance de joaillier se pare de rouge framboise, de rose fuchsia et champagne. Anaïs Anaïs Flower Edition de Cacharel (3). Une variation autour de fleurs blanches (fleur d'oranger, jacinthe, lys blanc et jasmin), joliment entourée d'effluves d'ambre et d'encens. Lisse, délicat et discrètement rose, le flacon emprunte sa silhouette voluptueuse à un poudrier précieux. Avec leurs éclats dorés et ensoleillés, ces fragrances évoquent une coupe de champagne et symbolisent la douceur de vivre. A consommer sans modération. Eau de toilette Miss Dior Chérie (1). Elle ne renie pas l'héritage " chypré " de son aînée Eau de parfum. Mais elle a envie de plus de fraîcheur, alors elle flirte avec l'essence de bergamote de Calabre et s'habille de pétales de freesia et de muguet. Island Michael Kors Hawaii (2). Une vraie ambiance de bonheur tropical. Les sensations hespéridées de clémentine, de néroli et d'ananas se mêlent aux frissons de gingembre sauvage d'Hawaii. Dans le sillage, la sensualité de l'ambre blanc répond à la fluidité du santal et de notes balsamiques. On se laisse séduire. L'Instant de Guerlain Fleur de Mandarine de Guerlain (3). Une pointe de mandarine de Calabre pour lier la bergamote et la bigarade, un petit goût de cassis pour égayer les pétales de magnolia et de jacinthe : une recette malicieuse et juvénile pour nous faire fondre de plaisir. Les créateurs sont d'excellents marieurs : ils aiment bien imaginer des duos de parfums, pour Elle et pour Lui, portant le même nom. Be Delicious de DKNY (1). Ils se rencontrent lors d'un pique-nique dans un parc new-yorkais. Tous deux aiment croquer la pomme. Un zeste de citron et d'orange sanguine ajoute de la vigueur à monsieur. Dans la foulée, flacons quasi jumeaux : une bouteille de jus de pomme pour Elle, une flasque de voyage pour Lui. Tommy et Tommy Girl de Tommy Hilfiger (2). Lors d'une petite escapade sur la Côte Est des Etats-Unis, Elle le trouble avec des effluves de fraise, de rhubarbe, de citron, de magnolia et de cèdre. Il lui déclare sa flamme avec des accords de bergamote sauvage, d'algues marines, de lavande et de bois flottés. Les flacons, tels des cartes postales, nous promènent dans des endroits idylliques de Cape Cod. Les Eaux d'Été par Jean Paul Gaultier (3). Moulée dans sa belle robe imprimée, Elle s'enveloppe d'un halo enivrant où l'on décèle des notes de jasmin, de rose, d'ylang-ylang, de muguet boisé et d'iris blanc. Lui affiche fièrement son corps tatoué, fraîchement parfumé avec des accents de menthe, de ginseng et de gingembre. Cool Water Game Happy Summer de Davidoff (4). Coucher de soleil sur la plage. Sa peau à elle regorge de saveurs fruitées : oranges sanguines, pastèque et pomme verte et de fraîcheur sexy. Sa peau à lui exhale des notes marines et florales, rehaussées d'un soupçon de " frozen mango daiquiri ". Barbara Witkowska