Un plat d'enfance ?

Les petits pains tchèques chauds faits maison et fourrés de confiture aux abricots. Quand j'étais petite, ma maman allait au travail très tôt et nous réveillait - ma s£ur, mon frère et moi - à 6 heures du matin. Nous nous mettions à table tout endormis et elle nous préparait ces petits délices. Ensuite, nous retournions au lit jusqu'à 8 heures, avant d'aller à l'école à pied.
...

Les petits pains tchèques chauds faits maison et fourrés de confiture aux abricots. Quand j'étais petite, ma maman allait au travail très tôt et nous réveillait - ma s£ur, mon frère et moi - à 6 heures du matin. Nous nous mettions à table tout endormis et elle nous préparait ces petits délices. Ensuite, nous retournions au lit jusqu'à 8 heures, avant d'aller à l'école à pied. Le Roden Crater, un volcan éteint dans le désert de l'Arizona. Le plasticien James Turrell y a construit sa maison. Les fenêtres des chambres sont conçues comme des observatoires de la voûte céleste. Je ne dis jamais de gros mots. À 8 ans, j'ai traité ma s£ur de " crava " (vache, en tchèque). Ma mère, très stricte, m'a giflée. Depuis, je n'ose pasà Pourtant, qu'est-ce que ça me soulagerait, parfois, de crier crava ! Dans une autre vie, j'aimerais croiser Nietzsche. Pour faire une heure de thérapie avec ce précurseur de la psychanalyse. La séance risquerait d'être chère, mais je suis certaine qu'au bout d'une heure avec lui on a tout réglé. " La rébellion est un symptôme de la dépendance. Tu peux avancer sans te révolter. Travaille dans l'urgence. Nos alliés sont la peur et le courage. " C'est de l'acteur tchèque Jan Werich, notre Jean Gabin à nous. Le Petit Prince, parce que c'est un conte pour tous les âges. Le Vieil Homme et la mer d'Hemingway, une leçon d'humilité, qui nous rappelle que celui qui a gagné peut aussi tout perdre en un instant. Le Portrait de Dorian Gray, parce qu'à chaque fois que je le lis j'ai des frissons. Oscar Wilde y dépeint de façon si lucide les liens entre la beauté et le chemin de la perditionà Elvis Presley. Je collectionne tout sur lui : disques, documentaires, biographiesà Il fut le premier musicien à unir la ferveur du gospel aux passions démoniaques et sublimes de la chair. C'est ça, le rock : un bassin qui ondule en défiant le sens du péché. Péruvienne. J'ai été captivée par les Andes, par la force et la dignité des femmes qui habitent dans ces montagnes. Et elles sont d'une beauté violente, avec leurs vêtements colorés, leurs chapeaux noirs de style Borsalino. Jan Saudek, encore un Tchèque ! J'ai en tête une photo en noir et blanc avec des Gitans qui jonglent dans un camp sur fond de chevaux. C'est très graphique. Et puis, ses images de femmes opulentes, rondes, sensuelles, dont il tire une beauté qui peut choquer et que je leur envie. La suite de cet entretien sur www.weekend.be Paola Genone "Le rock ? Un bassin qui ondule en défiant le sens du péché."