SANDRO

LES STYLISTES. Evelyne et son fils Ilan Chetrite : elle dessine la collection dames depuis plus de vingt-cinq ans, lui la collection Homme depuis 2008. Respectivement s£ur et neveu de Judith Milgrom (voir Maje en page 40).
...

LES STYLISTES. Evelyne et son fils Ilan Chetrite : elle dessine la collection dames depuis plus de vingt-cinq ans, lui la collection Homme depuis 2008. Respectivement s£ur et neveu de Judith Milgrom (voir Maje en page 40). LA PHILOSOPHIE. Des vêtements pour citadines. À mi-chemin entre marque de créateur et enseigne grand public, aussi bien côté style que côté prix. LE LOOK. Pas trop bobo, plutôt urban chic. Le label se distingue par ses tailleurs et ses pantalons à la coupe impeccable. Le chouchou de ces Parisiennes qui ont l'art, l'air de rien, de marier classiques indémodables et tendances du moment. L'INCONTOURNABLE. La petite robe noire (195 euros). Son décolleté original et son plissé espiègle attireront tous les regards. LES BOUTIQUES. À Bruxelles, Uccle et Anvers. Pas de boutique en ligne pour la Belgique. www.sandro-paris.com LA STYLISTE. Delphine Ninous (ex-Diane von Furstenberg, Isabel Marant et Christian Lacroix) a rejoint l'équipe de création en 2010. La collection printemps-été 2012 est sa première en tant que directrice artistique. LA PHILOSOPHIE. La cliente est reine. Depuis quinze ans, ce sont des duos mère-fille anonymes qui prêtent leur visage aux campagnes de la marque, dont elles incarnent les valeurs de simplicité et de proximité. Des castings sont organisés deux fois par an dans tous les pays où Comptoir des Cotonniers est présent. LE LOOK. Roadtrip sur les routes de Californie, de Rodeo Drive et Sunset Boulevard (couture cool en teintes fraîches et blancs immaculés) au Hollywood Walk of Fame (jupettes et combinaisons tout droit sorties des années 50), avec une escale en plein désert (tons sable, broderies mexicaines et crêpe de Chine). L'INCONTOURNABLE. La veste de smoking blanche (240 euros), pour une alternative très chic au classique blazer noir. LES BOUTIQUES. Huit en Belgique, dont trois à Bruxelles, une à Liège et une à Namur - ou en ligne sur www.comptoirdescotonniers.com LA STYLISTE. En 2003, l'ex-modèle suédoise Cecilia Bonstrom devient l'assistante de Thierry Gillier, styliste et fondateur de Zadig & Voltaire. Trois ans plus tard, elle accède au poste de directrice artistique. LA PHILOSOPHIE. " L'idée originale derrière Z&V est celle d'un nouveau luxe. Dès ses débuts, le label s'est positionné comme un créateur de concept store, bien en avance sur son temps ", explique Thierry Gillier. LE LOOK. Luxe désinvolte des matières nobles - cuir, soie et cachemire - agrémenté d'une touche de rock'n'roll. Têtes de mort, papillons et angelots comptent parmi les valeurs sûres de chaque nouvelle collection. La rockchick de service : Erin Wasson. L'INCONTOURNABLE. Quoi de plus rock'n'roll que le cuir ? Mais cet été, on s'en tiendra à une paire de sandales noires à effet python (210 euros). LES BOUTIQUES. Quatre en Belgique, dont deux à Bruxelles. Boutique en ligne sur www.zadig-et-voltaire.comLES STYLISTES Une collaboration franco-britannique entre les frères Elicha et le couturier Patrick Grant (de Norton & Sons, sur Savile Row). Elle sera renforcée, cet été, par un autre Britannique, Pete Doherty, chanteur des Libertines et de Babyshambles et ex de Kate Moss, qui s'essaie à la mode avec une petite collection décrite comme delinquent-romantic chic. LA PHILOSOPHIE. Version revue et corrigée de la traditionnelle garde-robe masculine sur mesure. À l'arrivée, une collection unisexe très tendance qui tourne résolument le dos à la notion de mode masculine et féminine. Les campagnes mettent en scène de " vrais " couples. LE LOOK. Mariage de style britannique, chic français et minimalisme scandinave. Le noir cède la place à des tons acidulés - mandarine, vert menthe, pêche ou lavande. L'INCONTOURNABLE. La chemise vert menthe (130 euros), l'une des couleurs au top cette saison, très facile à combiner. LES BOUTIQUES. Pas (encore) d'adresse en Belgique, mais plus de 200 points de vente en France, en Espagne et au Royaume-Uni. Boutique en ligne sur www.thekooples.com LA STYLISTE. Française d'origine marocaine, Judith Milgrom a fondé Maje en 1998 ; elle reste aujourd'hui en charge du design, tandis que son frère assume la direction de l'entreprise. Elle est également la s£ur d'Evelyne Chetrite (voir Sandro en page 38).LA PHILOSOPHIE. Comme l'affirme le communiqué de presse, chaque vêtement a une âme et une histoire à raconter. Dans la pratique, cela se traduit par une collection éclectique avec de fréquents clins d'£il au passé. LE LOOK. La plus romantique des marques françaises fait la part belle aux motifs floraux, broderies et dentelles - bref, au style bobo chic. La collection printemps-été 2012 est plutôt d'inspiration ethnique, avec des imprimés aztèques, des franges, des teintes qui évoquent le désert et une touche de nostalgie façon seventies. L'INCONTOURNABLE. Le pantalon fleuri (145 euros). À combiner avec un simple top uni. LES BOUTIQUES. À Uccle et Anvers. Pas de boutique en ligne pour la Belgique ; une sélection de produits est disponible via net-a-porter. www.maje-paris.com PAR ELLEN DE WOLF