Sa nouvelle maison à Notting Hill lui ressemble : le rouge et le rouille dominent, rythmés, çà et là, par des touches vertes. Tapis d'Orient, lustres de Bohême, canapés profonds et étoffes moelleuses voisinent avec une collection de vases en verre de Murano et de mobilier des années 1930 et 1940. La bibliothèque croule sous les livres d'art. Juchée sur des escarpins compensés d'Azzedine Alaïa qui la grandissent d'environ 20 cm, débordante d'énergie et de bonne humeur, Charlotte Tilbury nous invite à descendre au rez-de-...

Sa nouvelle maison à Notting Hill lui ressemble : le rouge et le rouille dominent, rythmés, çà et là, par des touches vertes. Tapis d'Orient, lustres de Bohême, canapés profonds et étoffes moelleuses voisinent avec une collection de vases en verre de Murano et de mobilier des années 1930 et 1940. La bibliothèque croule sous les livres d'art. Juchée sur des escarpins compensés d'Azzedine Alaïa qui la grandissent d'environ 20 cm, débordante d'énergie et de bonne humeur, Charlotte Tilbury nous invite à descendre au rez-de-jardin. Cette flamboyante rousse aux yeux verts est la directrice de création du maquillage chez Helena Rubinstein. Elle reçoit Weekend en exclusivité chez elle, à Londres, pour une leçon de séduction. Sa passion pour le maquillage. On s'installe dans la cuisine, au charme typiquement british, autour d'une grande table, récupérée dans une ferme. Charlotte ne fait jamais la cuisine. " Mon mari est un bon chef ", souligne- t-elle en riant. Elle, elle préfère " touiller " dans les petits pots de maquillage. Ces textures moelleuses et ces coloris raffinés, elle les crée pour les défilés des créateurs, Sophia Kokosalaki, Alice Temperley, Bottega Veneta, Alessandro Dell'Acqua, Moschino ou Pollini. " Testées " avec succès sur les top models, les palettes sont ensuite commercialisées dans le monde entier. Ses must-have. Dans la collection printemps-été 2007, Charlotte apprécie tout particulièrement le look " Weekend Beauty in Sicily ", les 3 Weekend Gloss et le Stellars Gloss. Avec ces outils multifonctions, parfois détournés de façon iconoclaste, elle imagine, en un rien de temps, et avec les doigts, un maquillage éclatant et glamoureux, pile-poil dans la tendance " nude ". Zoom sur le regard. Sur les paupières, Charlotte étale délicatement le fard doré ou beige de la Weekend Beauty Palette et fait fondre, par-dessus, un peu de Stellars Gloss, gloss transparent parcouru de reflets irisés ou encore le Weekend Gloss, nuance Sicily Sun. Elle recommande aussi le mascara Lash Queen qui fait des cils longs et épais. Pleins feux sur le sourire. Sur les lèvres, le nouveau crayon Weekend Gloss Lipari Drink ou Enna, ou bien le gloss Granita Pearls de la Weekend Beauty Palette, seront parfaits. Le conseil de la pro. " Je dis toujours aux femmes : mélangez, mélangez et mélangez, s'enthousiasme Charlotte. Plus on mélange et plus le résultat est invisible. Mes textures se fondent bien dans la peau et sont très faciles à utiliser, même dans un taxi. Contrairement aux idées reçues, un maquillage ne doit pas être trop voyant pour rendre une femme sûre d'elle et sexy. " Barbara Witkowska