Au menu : la poésie, l'humour, les mots et la danse. Faites votre choix. Envie de rire, avant tout ? Le théâtre de la Toison d'or, programme jusqu'au 31 décembre le désormais célèbre " Fever " sorti de la plume de Sébastien Ministru, où un gentil garçon se retrouve catapulté à Feverland, étrange planète où " Maman " et ses joyeux travestis règnent en maître (Tél. : 02 510 05 10). Autre figure chatouilleuse des zygomatiques, Eric de Staercke, avec deux spectacles à l'affiche. " Noces de vent " conte l'histoire d'un mariage ...

Au menu : la poésie, l'humour, les mots et la danse. Faites votre choix. Envie de rire, avant tout ? Le théâtre de la Toison d'or, programme jusqu'au 31 décembre le désormais célèbre " Fever " sorti de la plume de Sébastien Ministru, où un gentil garçon se retrouve catapulté à Feverland, étrange planète où " Maman " et ses joyeux travestis règnent en maître (Tél. : 02 510 05 10). Autre figure chatouilleuse des zygomatiques, Eric de Staercke, avec deux spectacles à l'affiche. " Noces de vent " conte l'histoire d'un mariage qui tourne au vinaigre, dans un contexte qui n'est pas sans rappeler notre petite royauté... (Théâtre des Martyrs, jusqu'au 6 janvier, tél. : 02 223 32 08). Le Panache Club reprend, quant à lui, " A la recherche du sens de la vie perdu ", éloge de l'absurdité et du délire où un orchestre déjanté côtoie des comédiens loufoques, bien décidés à décortiquer les perversités de l'homme moderne (Atelier 210, Bruxelles, jusqu'au 6 janvier, tél. : 02 732 25 98). Vaudeville débridé de Raffy Shart, " Ma femme s'appelle Maurice " risque de dérider les amateurs de quiproquos et de situations abracadabrantes (Comédie Centrale, à Charleroi, jusqu'au 6 janvier, tél. : 071 31 22 51). Dans le style, le théâtre du Rideau propose une variation autour du vaudeville signée David Lewis, où le dindon de la farce n'est autre que Feydeau lui-même (" Occupe-toi de Feydeau ", jusqu'au 31 décembre, tél. : 02 507 83 61). Adaptation du best-seller de John Gray, " Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus " devrait inspirer de bonnes résolutions pour l'An Neuf (Bouche à oreille, à Bruxelles, jusqu'au 31 décembre, tél. : 0900 84 100). Claude Semal livre sa version des 175 ans du plat pays dans " S(e)mall Belgian cabaretje " (Le Public, jusqu'au 31 décembre, tél. : 0800 944 44). Enfin, classique parmi les classiques, la satirique " Revue " du théâtre des Galeries, montée jusqu'au 11 février, pointe du doigt les petites bêtises et grosses faiblesses de ceux qui nous dirigent (Tél. : 02 512 04 07). Plutôt faim de danse et de poésie ? Première en Belgique, le spectacle " Otango " (photo) mènera les spectateurs dans les odeurs de Buenos Aires en deux actes, avec dix danseurs, cinq musiciens et deux chanteurs (Centre culturel de Woluwe St-Pierre, jusqu'au 31 décembre, tél. : 0900 84 100). " Silence Prévert ", au Rideau, s'immisce dans les vers de Jacques Prévert (jusqu'au 12 janvier, tél. : 02 507 83 61). " Le Roi Lune " de Thierry Debroux, enfin, revisite l'étrange et fascinant destin de Louis II de Bavière dit " le roi fou " (Méridien, jusqu'au 13 janvier, tél. : 02 663 32 11). De quoi ouvrir l'appétit de ceux qui hésitent encore. Marie Liégeois