A l'heure du végétal et du naturel, la médecine traditionnelle chinoise a encore bien de secrets à nous révéler. " On s'intéresse aux plantes douées de vertus, explique Jean-Renaud Robin, responsable du département Actifs et Biologie aux laboratoires Yves Rocher. Or la médecine chinoise, tout comme la médecine indienne, d'ailleurs, sont validées depuis deux mille ans. Il y a un historique, des données et des traités. Il s'agit d'un savoir reconnu empiriquement. Le but de la cosmétique moderne est de le mettre en évidence et de l'expliquer, en s'appuyant sur des démonstrations scientifiques. Pour les chercheurs c'est une très bonne base de travail car on ne part pas de zéro. " En quête de nouveaux actifs anti-âge, les chercheurs d'Yves Rocher ont donc découvert le shiitaké, un champignon au goût puissant, célébré depuis la dynastie des Ming (XIVe siècle) comme " l'élixir de longue vie ". Les médecins chinois continuent à le prescrire abondamment aux personnes âgées en quête de vitalité.
...

A l'heure du végétal et du naturel, la médecine traditionnelle chinoise a encore bien de secrets à nous révéler. " On s'intéresse aux plantes douées de vertus, explique Jean-Renaud Robin, responsable du département Actifs et Biologie aux laboratoires Yves Rocher. Or la médecine chinoise, tout comme la médecine indienne, d'ailleurs, sont validées depuis deux mille ans. Il y a un historique, des données et des traités. Il s'agit d'un savoir reconnu empiriquement. Le but de la cosmétique moderne est de le mettre en évidence et de l'expliquer, en s'appuyant sur des démonstrations scientifiques. Pour les chercheurs c'est une très bonne base de travail car on ne part pas de zéro. " En quête de nouveaux actifs anti-âge, les chercheurs d'Yves Rocher ont donc découvert le shiitaké, un champignon au goût puissant, célébré depuis la dynastie des Ming (XIVe siècle) comme " l'élixir de longue vie ". Les médecins chinois continuent à le prescrire abondamment aux personnes âgées en quête de vitalité." Nous nous sommes intéressés aux deux fractions, poursuit Jean-Renaud Robin. La fraction lipidique est riche en phytosterols, tandis que la fraction aqueuse est riche en protéines, en vitamines et en oligoéléments. En associant ces deux extraits, on obtient un effet anti-âge très intéressant. " Deux tests, très concluants, ont été effectués au laboratoire : le premier, plus superficiel, au niveau de l'épiderme et le second, plus en profondeur, dans le derme. Résultat ? Au contact des extraits de shiitaké, la prolifération cellulaire s'accentue au niveau de l'épiderme. Dans le derme, en revanche, les cellules sont "boostées" et retrouvent leur capacité à se diviser. " Nos recherches sur les bénéfices du shiitaké ont démarré en 1994, ajoute Christian Lubrano, responsable de l'unité Phyto-Chimie du département Actifs et Biologie chez Yves Rocher. La mise au point du premier produit de soin a demandé trois ans. Actuellement nous travaillons sur des produits complémentaires et des versions plus concentrées. Une culture de shiitaké a également été mise en place en Bretagne. Dès lors, nous ne travaillons plus avec des champignons séchés, mais avec des champignons congelés. La congélation conserve toutes les propriétés et nous pouvons obtenir les extraits nutritifs d'excellente qualité. " Les bénéfices prometteurs du shiitaké sont également exploités par les laboratoires Sisley. La formule du nouveau soin anti-âge est un cocktail excessivement riche qui réunit une foule d'actifs très pointus. En vedette ? L'acide ursolique. Extrait du pépin de pomme, il régénère bien la peau, tout en étant très bien toléré par elle. Les vitamines figurent également au programme, dont la A (vitamine de jeunesse), la E (antioxydante) et le panthénol (transformé par l'organisme en vitamine B5), adoucissant et apaisant. Les différents oligo-éléments (magnésium, manganèse, cuivre et zinc) sont fournis par une algue d'eau douce, la prêle, le cresson et le shiitaké. Les huiles essentielles étant incontournables chez Sisley, la nouvelle formule contient celles de marjolaine et de lavande. Outre leur pouvoir de diffuser et de stimuler la micro-circulation, ces deux huiles sont toniques et stimulantes. Le canghzu est une plante qui pousse dans les montagnes de Chine septentrionale et centrale. Dans la médecine traditionnelle chinoise, elle est utilisée, depuis longtemps, en décoctions pour maigrir. Cette fois-ci, ce sont les laboratoires Clarins qui ont effectué une étude poussée et pointue sur ses bénéfices. Scientifiquement analysées, les racines de canghzu se révèlent un activateur de la lipolyse, efficace dans le déstockage des graisses. Dans le nouveau soin minceur, le canghzu optimise triplement son efficacité, car il est associé à deux autres actifs qui stimulent la lipolyse. Il s'agit des extraits de géranium, bien connu dans nos régions, et des extraits de garcinia cambogia, un arbuste des Indes et du Sud-Est asiatique. En cosmétique, on utilise les fruits et l'écorce de cet arbuste. Ils sont décortiqués, puis séchés et, enfin, broyés. Plante de minceur par excellence, le garcinia permet de réduire le stockage des graisses, mais surtout active leur déstockage. Pour optimaliser l'efficacité du soin, le Centre d'études d'application esthétiques Clarins a mis au point un "auto-modelage" manuel. " Cette méthode repose sur les mêmes principes que ceux qui ont fait le succès de l'Auto-Lifting manuel conçu pour optimiser Lift Minceur Visage, explique le Dr Olivier Courtin-Clarins, directeur du développement. Sa particularité ? Il combine les pressions de la main et les contractions musculaires afin de piéger le tissu adipeux et d'activer ainsi le drainage des excédents et la réduction du capiton. " Estée Lauder a découvert en Chine une argile spécifique, onctueuse et absorbante. Elle a été intégrée dans un masque doux et efficace pour déloger le sébum et les impuretés. Le masque est enrichi en amidon de pommes de terre qui apaise, tout en assurant le confort pendant le séchage. De son côté, le phlorogène, un actif d'origine marine, aide à contrôler et à rééquilibrer la production de sébum. Le dernier point fort ? Son parfum ! Cocktail subtil de fleurs de lotus chinois, de litchi et de ginseng, il nous transporte dans la sérénité de l'empire du Milieu !Barbara Witkowska