Route du Sans-Souci, Victoria, île de Mahé. Tél. : +248 22 53 08. 200 euros la chambre double.
...

Route du Sans-Souci, Victoria, île de Mahé. Tél. : +248 22 53 08. 200 euros la chambre double. Baie de Beauvallon, Mahé. Tél. : +248 67 70 00. 261 euros la chambre double. Côte d'Or. Tél. : +248 23 21 70. 160 euros la chambre double. Chalets de l'Union Estate, La Digue. Tél. : +248 23 42 32. 400 euros le chalet en demi-pension (pour 4 personnes). Frégate Island. Devis sur demande au +33 1 53 63 84 40 ou sur Internet : www.fregate.com Anse Lazio, 232-136. Environ 20 euros le repas. SN Brussels Airlines propose un vol en partenariat avec Air Seychelles. Départ Bruxelles, escale à Rome. Prix : à partir de 1 491 euros. Internet : www.flysn.com Air Seychelles propose six rotations par semaine entre Paris et Mahé, en vol direct. Tél. : 02 500 18 84. Odysseus propose des séjours Wellness & Spa aux Seychelles. Ainsi un séjour de 8 jours/7 nuits comprenant petit déjeuner et 5 jours de traitement à l'institut Guerlain. Prix : à partir de 2 756 euros par personne. A découvrir également des séjours parmi les plus beaux hôtels des Seychelles. Internet : www.odysseus.com Ministère de l'Environnement, jardin botanique, Victoria, Mahé. Tél. : + 248 22 46 44. A Mahé, Roy Youpa. Tél. : +248 58 34 41 ou Internet : www.timberroy@yahoo.com A Praslin, Victorin Laboudallon. Tél. : +248 51 33 70 ou Internet : www.boismare@hotmail.com Environ 50 euros la demi-journée. Rosen Garden, à MahéA quelques pas du parc national du Morne seychellois se niche, dans un jardin tropical, cette maison créole. A l'intérieur, les suites sont meublées avec de belles pièces de famille du XVIIIe ou du XIXe siècle. Lit à baldaquin, bergère patinée par les ans, toile de Jouy... Un voyage nostalgique au temps des colonies. Le Méridien, à MahéPour les adeptes du luxe à la française, le Méridien Fisherman's Cove, le premier hôtel 5 étoiles de Mahé, rouvre ses portes cette saison après plus d'une année de restauration. Les chambres, redécorées dans un esprit très contemporain avec des bruns et des beiges, ne dépareilleraient pas dans une grande capitale européenne. Et bien sûr, en toile de fond, la superbe plage de Beauvallon. Le café des Arts, à PraslinAutant l'avouer tout de suite : ce tout petit hôtel (cinq chambres), tenu par une artiste seychelloise, est notre adresse préférée de l'archipel. Oh ! rien d'ébouriffant ni de luxueux ! Des maisonnettes meublées de jolies pièces en rotin, une suite qui ouvre sur le sable de la bien nommée Côte d'Or, un sol chatoyant où des milliers de coquillages concassés forment comme une chaussée d'écume. Derrière l'hôtel se cache la galerie qui expose les £uvres de Christine, la propriétaire, mais aussi de Michael Adams, le peintre vedette de l'océan Indien. Un accueil à la fois discret et attentionné, une fameuse table d'hôte, un goût délicieux dans les moindres détails du quotidien. Les chalets de La Digue LodgeVous connaissez cette photo des Seychelles : un lagon bordé d'énormes blocs de pierre rosée, image si parfaite qu'on pourrait la croire factice. Eh bien, cette plage existe, c'est Anse Source d'argent, le " spot " vedette de La Digue. A une cinquantaine de mètres de cette merveille, l'hôtel La Digue Lodge propose cinq chalets isolés : deux chambres, une grande cuisine américaine, une varangue pour regarder le soleil se coucher sur un des plus beaux panoramas du monde. C'est ici que Tony Blair est venu passer, il y a 6 ans, ses vacances, en famille... Frégate IslandUltraluxueuse, cette île privée où s'élèvent une dizaine de villas de rêve (180 m2), fait surtout l'objet d'un projet financé par le WWF de réimplantation d'espèces en danger. Lors de votre séjour, l'hôtesse attachée à votre villa vous mettra en contact avec Beate, le responsable nature de Frégate, qui vous accompagnera pour une visite " sur mesure ", botanique et ornithologique, qui se terminera dans l'incroyable pouponnière à tortues. Anse Soleil, à MahéPas de panneau ni de numéro de téléphone pour découvrir cette simplissime adresse. Il suffit de vous rendre au sud-ouest de l'île, de suivre la route pour Anse Soleil, de marcher un peu à la fin du chemin. Et quand vous arrivez sur la plage, vous y êtes. Poissons pêchés du jour, zourites tendres, salades de tout ce que la mer offre aux alentours, tout se choisit sur l'ardoise. Les portions sont pantagruéliques et le déjeuner coûte environ 10 euros. Bonbon Plume, à PraslinUne paillote jouxtant Anse Lazio (la plage sauvage de " Pirates ", de Polanski, c'est elle !), des parasols couverts de lataniers, des tables en bois dans le sable... Le bonheur continue dans l'assiette : crevettes sautées au coco, cari de pieuvre, bourgeois ou job grillés. L'excellent guide " Petit Futé Seychelles ", d'Evelyne Bélanger et Jean-Luc Pechinot. n