Carnet d'adresses en page 97.
...

Carnet d'adresses en page 97.Les dermatos sont formels : ces dernières années l'acné chez les adultes est en nette progression. Il faut toutefois la distinguer de celle des adolescentes. L'acné juvénile se développe sur la zone médiane (la zone T : front, nez et menton) et résulte, souvent, d'un excès de sébum. En revanche, chez la femme adulte, elle " sévit ", surtout, sur les mâchoires, sur le menton, autour de la bouche et, parfois, sur les faces latérales du cou. Les scientifiques avancent plusieurs thèses pour expliquer cette acné " tardive ", baptisée physiologique ou encore " rétentionnelle ". En cause : la pollution, les fluctuations hormonales, notamment en période de grossesse, la pilule riche en estrogènes, le syndrome dépressif, le manque de condition physique, les produits cosmétiques mal adaptés ou encore une mauvaise hygiène (comme l'impasse sur le nettoyage bi-quotidien de la peau, un geste pourtant essentiel à la santé et à la beauté de l'épiderme). Tout cela étant dit, aucune étude n'a permis de prouver la relation de cause à effet de façon incontestable. Certains chercheurs émettent même la théorie de la " masculinisation " de la vie des femmes. A côté d'une vie familiale souvent épuisante, les femmes affrontent également une vie professionnelle de plus en plus contraignante. Le stress généré chez ces " battantes " activerait les glandes sécrétant l'adrénaline et en libérant des androgènes (hormones mâles) qui favorisent la production de sébum et donc l'installation d'une acné chronique. La même hypothèse est d'ailleurs avancée pour justifier les dérèglements de l'hypophyse à l'origine des calvities de plus en plus nombreuses chez les femmes. Il n'est donc pas étonnant que de nombreuses marques cosmétiques s'emparent du phénomène, en essayant d'apporter les solutions les plus pointues et les plus efficaces. " Nous avions deux gammes bien ciblées, explique Jean-Pierre Beaujean, directeur de la communication chez Vichy à Bruxelles. L'une destinée aux adolescentes pour combattre l'acné inflammatoire et l'autre s'adressant aux peaux adultes qui pouvaient être, occasionnellement acnéiques. Aujourd'hui, ces deux gammes disparaissent au profit d'une nouvelle ligne Normaderm, élaborée pour la tranche d'âge 20-35 ans, voire 40 ans. Le produit phare de la gamme est le Soin hydratant qui lutte contre le développement de l'acné physiologique, résorbe les imperfections, resserre les pores et apporte de l'homogénéité au teint. Une nouvelle molécule, mise au point par nos laboratoires, réunit plusieurs principes actifs. L'acide glycolique diminue l'épaisseur de la peau, le glycadone, antibactérien, l'assainit, tandis que le Dermastim stimule le renouvellement cellulaire. La texture est enfermée dans un flacon pompe. C'est un élément très important car on ne trempe pas les doigts dans le produit. Et, de plus, celui-ci est très bien dosé. " La nouvelle ligne Normaderm propose aussi un Gel nettoyant, un Tonique astringent, ainsi qu'un stick " cache-misères ". Les nettoyants sont formulés avec de l'acide glycolique et de l'acide salicylique et, pour la douceur, avec de l'Eau thermale de Vichy. Et comme les peaux acnéiques aspirent à la fraîcheur, un soin tout particulier a été apporté aux textures et au parfumage. Une couleur verte, légèrement acidulée et très tonique, signe toute la gamme. Les textures sont très douces, non collantes, non grasses et pénètrent instantanément. Les parfums ont des notes fleuries, herbacées et aquatiques qui sentent le propre et le frais. Ces produits assainissants peuvent être utilisés sans problèmes par les adolescentes et aussi par les hommes. ( En pharmacie.) Chez Shiseido, c'est la gamme Pureness (nettoyants, lotions équilibrantes, hydratants spécifiques et traitements correcteurs) qui fait peau nette, en s'attaquant à l'ensemble des causes, à commencer par un nettoyage effectué dans les règles de l'art. Approfondi et efficace, il n'est cependant pas du tout agressif afin de ne pas bouleverser le pH de la peau. Les produits de soins sont idéalement formulés pour maintenir la barrière et assurer une bonne acidité de la peau. Ils contiennent également un principe actif hydratant très puissant. Pour le trouver, les laboratoires Shiseido ont analysé pas moins de 500 extraits végétaux. Le choix s'est finalement porté sur le palo azul, une plante originaire du Mexique qui se défend extrêmement bien contre les effets desséchants de l'environnement. A épingler aussi, le petit " plus ", typiquement Shiseido : un parfum issu de l'aromacologie. Son ingrédient clé est la note de syringa, une fleur appartenant à la famille du lilas. Sa senteur verte et fruitée calme et relaxe, preuves scientifiques à l'appui. Ce printemps, la gamme Pureness s'enrichit d'une nouveauté : la Lotion rafraîchissante anti-brillance. " Elle corrige le pH de la peau, ainsi que le taux d'hydratation, pour que la peau retrouve son équilibre après le nettoyage, note Patrick Vanderstraeten, responsable marketing et relations publiques chez Shiseido Belgique. Elle est également riche d'une poudre absorbante qui va aspirer toutes les sécrétions sébacées et maintenir la peau mate. Son dernier atout : la présence de pigments réflecteurs de lumière. Ils unifient le teint et les pores dilatés se verront moins. " Les bienfaits des eaux thermales sont universellement reconnus. Au c£ur des Pyrénées, à la station thermale de Cauterets, l'eau portant le même nom est riche en dérivés soufrés, en silice et en oligoéléments. Très complète, elle fait des merveilles sur les peaux grasses et à problèmes. Au fur et à mesure, les impuretés sont éliminées, la peau devient de plus en plus saine. Avec cette eau précieuse, les laboratoires Galénic ont formulé une gamme complète de soins purifiants qui peut être utilisée aussi bien par les adolescentes que par les femmes adultes. Dans l'eau de Cauterets, on a incorporé une forme spécifique du zinc qui s'attaque au problème d'excès de sébum à la source, dans la mesure où elle régule l'enzyme qui a tendance à s'emballer et produire trop de sébum. Pour bien nettoyer la peau, condition première pour qu'elle reste belle et saine, il y a une Eau, un Gel et un Exfoliant à utiliser une à deux fois par semaine. Le soin matifiant s'utilise tous les matins et Concentré anti-imperfections est un soin d'urgence qu'on applique localement dès qu'on sent un bouton prêt à éclore. A souligner : les textures fraîches et aériennes, très douces et fondantes. Acnopur, la nouvelle gamme de Biotherm qui vient au secours des peaux adultes à problèmes, est bâtie autour d'un complexe Tri-actif. Comme son nom l'indique, il associe trois principes actifs : un agent antibactérien, de l'acide salicylique qui débarrasse les pores de toutes les impuretés et de l'argile blanche qui fait effet " buvard ". En prime : un extrait pur de plancton thermal, la molécule vedette de la maison, incomparable pour apaiser et adoucir la peau. Pour simplifier la vie, la gamme réunit trois produits, à utiliser en trois étapes matin et soir. Tout d'abord, une Mousse assainissante très fraîche démaquille et nettoie. On la rince à l'eau. On sèche délicatement le visage, puis on peaufine avec la Lotion exfoliante clarifiante. Pour terminer, on applique le Soin hydratant régulateur, un gel très doux qui permet le maquillage. Chez Clinique, la gamme anti-boutons s'appelle Anti-Blemish. Sa formule s'adresse aussi bien aux femmes qu'aux hommes, aux adolescents qu'aux adultes. Elle peut s'utiliser sur le visage et sur le corps. Deux nouveautés s'y ajoutent ce printemps. Lotion non grasse, l'Anti-Blemish Solutions Daytime Shield joue un rôle préventif pour les peaux qui bourgeonnent facilement. Elle peut s'utiliser chaque jour car elle contrôle aussi la production de sébum. L'Anti-Blemish Solutions Body Treatment Spray, en ce qui le concerne, est un spray non gras qui s'attaque aux boutons dont le terrain de prédilection se situe sur le dos, la poitrine et les épaules. La formule débouche les pores, contrôle le sébum et atténue les rougeurs. Chez Yon-Ka, on mise sur les plantes et les huiles essentielles pour déclarer la guerre aux boutons. Deux nouveaux soins purifiants conviennent parfaitement pour le nettoyage de printemps des peaux féminines et masculines. L'Emulsion Pure, hautement concentrée en huiles essentielles antiseptiques et bactéricides, s'applique en compresse sur les boutons (sur un visage bien propre). Laisser agir 15 minutes avant d'étaler la crème de soin. La Crème 15, aux extraits de plantes cicatrisantes, s'utilise le soir en couche épaisse, comme un masque. Se reposer pendant 20 minutes, puis la faire pénétrer complètement par effleurages. La peau est purifiée, adoucie et apaisée. Chez Lancôme, la gamme anti-boutons et anti-peaux grasses Hydra Contrôle Mat + voit sa formule et ses textures améliorées. La formule a été enrichie en deux poudres ultra-absorbantes. La première, composée de microbilles creuses de polyméthacrylate, absorbe très facilement l'eau et l'huile. La seconde est une poudre d'argile et agit comme un buvard. D'autres actifs, tels le cuivre, le zinc et le triclosan, contribuent à assainir et unifier la peau. Pour joindre l'utile à l'agréable, tous les ingrédients sont incorporés dans des textures très fraîches et agréablement parfumées. La gamme réunit des nettoyants, des lotions équilibrantes, des crèmes de soin, des masques, des produits SOS de " camouflage " et des soins ciblés zone T (front, nez, menton). Chez Helena Rubinstein, la gamme Mat Specialist affronte deux causes de la brillance disgracieuse : l'excès de sébum et la condensation d'eau à la surface du visage, provoquée par un environnement chaud et humide. C'est la phlorogine, un actif d'origine marine qui empêche une surproduction de sébum, tandis que des hydrocapteurs (nano-oxydes de zinc) aspirent l'eau sur la peau et lui permettent de s'évaporer naturellement. La ligne s'enrichit de quatre nouveaux produits : une mousse nettoyante, un tonique traitant, une crème de soins et un stick purifiant, outil très précieux pour camoufler les petites " misères " tout en les traitant. Barbara Witkowska