Il travaille sur l'usure et l'empiètement en une continuité cohérente de ses expérimentations alors qu'il était encore étudiant à La Cambre mode(s). Diplômé en 2014, Louis-Gabriel Nouchi s'est offert un chemin de liberté où questionner ...

Il travaille sur l'usure et l'empiètement en une continuité cohérente de ses expérimentations alors qu'il était encore étudiant à La Cambre mode(s). Diplômé en 2014, Louis-Gabriel Nouchi s'est offert un chemin de liberté où questionner intelligemment le vêtement masculin. Passé par le studio du chausseur Joachim de Callataÿ et par celui de l'Anversois Raf Simons, le jeune créateur français a d'ores et déjà signé plusieurs collections capsules avec La Redoute, les Galeries Lafayette et la ganterie Agnelle. Aujourd'hui, très officiellement et avec le soutien du groupe immobilier Duval, il se lance sous son nom, qu'il a également voulu en initiales graphiques. Tous ses codes sont là, bien présents : sportswear à l'esprit tailleur, cols et manches amovibles, étiquettes visibles chères à l'esthétique des boxeurs, tissus luxueux français et italiens, production locale, souci de pérennité et de contemporanéité. Très élégamment, Louis-Gabriel Nouchi répond à la seule question qui l'importe : " Comment être le plus radical et essentiel possible et créer en même temps des vêtements que l'on voit portés dans la rue - sinon cela ne sert à rien. "