LES TIPS D'OLIVIER ECHAUDEMAISON, DIRECTEUR CRÉATIF DU MAQUILLAGE GUERLAIN

" Si les petites filles adorent se maquiller les lèvres, c'est parce que cela fait d'elles des princesses. Une femme qui a les lèvres teintées s'affirme. Son visage en devient plus éclatant et, du coup, ses yeux brillent. Contrairement aux ongles que l'on peut voir soi-même, lorsque l'on se farde la bouche, on le fait pour les autres. Autrefois, on était fidèle à son rouge à lèvres, c'était un peu comme le parfum, une signature. Aujourd'hui, on en change en fonction de son humeur, de sa tenue aussi. C'est un accessoire de mode à part entière. Si le rouge vous fait peur, commencez par essayer d'en porter le soir. C'est un peu comme les talons aiguille. Bientôt vous ne pourrez plus vous en passer. Certaines nuances sont aussi plus flatteuses que d'autres. On se dit qu'on ne prend pas de risque avec un beige ou un brun mais s'ils sont trop jaunes ou tirent sur le moutarde, cela risque de donner mauvaise mine. Si vous êtes bronzée, osez un abricot doré. Si vous avez le teint pâle, préférez une nuance plus pastel. Et surtout, bannissez les textures mates sur les lèvres fines. Les teintes trop sombres ont aussi tendance à vous rendre la bouche méchante. "
...

" Si les petites filles adorent se maquiller les lèvres, c'est parce que cela fait d'elles des princesses. Une femme qui a les lèvres teintées s'affirme. Son visage en devient plus éclatant et, du coup, ses yeux brillent. Contrairement aux ongles que l'on peut voir soi-même, lorsque l'on se farde la bouche, on le fait pour les autres. Autrefois, on était fidèle à son rouge à lèvres, c'était un peu comme le parfum, une signature. Aujourd'hui, on en change en fonction de son humeur, de sa tenue aussi. C'est un accessoire de mode à part entière. Si le rouge vous fait peur, commencez par essayer d'en porter le soir. C'est un peu comme les talons aiguille. Bientôt vous ne pourrez plus vous en passer. Certaines nuances sont aussi plus flatteuses que d'autres. On se dit qu'on ne prend pas de risque avec un beige ou un brun mais s'ils sont trop jaunes ou tirent sur le moutarde, cela risque de donner mauvaise mine. Si vous êtes bronzée, osez un abricot doré. Si vous avez le teint pâle, préférez une nuance plus pastel. Et surtout, bannissez les textures mates sur les lèvres fines. Les teintes trop sombres ont aussi tendance à vous rendre la bouche méchante. " Non, la bouche n'est pas complètement oubliée cette saison, comme en témoigne le retour en force du Kiss Kiss de Guerlain qui, à l'occasion de ses 20 ans, s'offre un nouveau fourreau noir et or inspiré de celui dessiné en 2004 par Hervé Van der Straeten et une nouvelle formule encore plus gainante. Le " vrai " rouge est aussi la star de la saison chez Lancôme, qui s'est inspiré de cinq couleurs de roses pour créer un nuancier capable de transformer les lèvres en délicats pétales veloutés. L'arrivée de l'automne signe également le come-back du pourpre et du lie-de-vin qui donneront à un maquillage du soir un petit côté mystérieux et gothique à la fois. Le Rouge Pourpre Inouï de Givenchy, 35 euros (en exclusivité chez Ici Paris XL). L'Absolu Rouge de Lancôme, 32,50 euros. Phyto-Lips Shine Sheer Berry de Sisley, 33 euros. Cherry Oil d'Yves Rocher, 11,90 euros. Kiss Kiss de Guerlain, 37 euros. Preuve si l'en est que le regard est à nouveau le centre d'attraction de la saison, au rayon liner aussi, toutes les superpositions et même toutes les couleurs sont permises ! Le trait se fait graphique, se démultiplie et surtout sort du cadre en débordant parfois jusque sur la tempe. Les pointes s'affinent pour mieux glisser en douceur même le long de la ligne inférieure des cils. Exaggerate Waterproof Eye Definer Emerald Sparkle de Rimmel, 7,49 euros. Crayon Contour Clubbing Waterproof de Bourjois, 8,49 euros. Crayon yeux avec estompeur de Sothys, 16 euros. Eye-liner Ecriture de Chanel, 34 euros. Super Liner Mat-Matic de L'Oréal Paris, 10,99 euros. Les audacieuses lassées du nude ne seront pas déçues. Qu'elles choisissent de jouer la carte du camaïeu en mode intense - les dégradés de roses tirant jusqu'au prune ont la cote cet automne -, façon smoky XXL ou qu'elles osent le clash des aplats de couleurs, le make-up débordera sans crainte de la paupière mobile pour un regard oversize qui s'assume. En contrepartie, le reste du maquillage se la joue low profile. " Pour réussir ce maquillage qui conviendra particulièrement aux peaux mates, il ne faut pas hésiter à jouer du pinceau et surtout à travailler par superpositions de fines couches pour donner de la densité. Je sais qu'un fard jaune vif peut faire peur a priori mais il s'utilise rarement seul ! Si on le mélange avec du brun par exemple, il va apporter un côté solaire tout en agrandissant les petites paupières fixes. Dans le cas présent, je commence par l'appliquer sur toute la paupière depuis le coin de l'oeil jusqu'en bordure du sourcil. Je vais ensuite travailler deux teintes de rose, une très claire et un fuchsia, que je vais dégrader avec le plat du pinceau en augmentant l'intensité vers l'extérieur de l'oeil. Je termine avec un mauve foncé dans le coin extérieur de l'oeil. L'autre option consiste à le fondre au ras des cils en le déposant en pointillés à l'aide du tranchant d'un pinceau langue de chat. Pour un maquillage encore plus sophistiqué, j'ajouterais encore un trait d'eye-liner. " Palette Hypnôse Malachite et Améthyste de Lancôme, 56,50 euros. Palette Quad A Passionate Quest de M.A.C, 38 euros. Palette Pure Color Envy Currant Desire d'Estée Lauder, 53 euros. Ombre Matte Rosewood de Clarins, 22 euros. Ombre Essentielle Exaltation de Chanel, 28 euros. Ombre Color Riche Gold Mania de L'Oréal Paris, 9,99 euros. Pour toutes celles qui rêvent d'une manucure sophistiquée qui dure et surtout qui brille bien, sans passer par la case gel semi-permanent, de nouvelles formules de laques et de top coats quasi magiques garantissent en quelques coups de pinceau un effet miroir longue tenue. Alors que chez Dior, les brosses se sont même offert un lifting pour être encore plus souples, plus plates, plus arrondies et mieux prélever la quantité de matière idéale, L'Oréal Paris propose un pack duo dont les formules interagissent entre elles pour mieux sublimer l'éclat comme lors d'une manucure U.V. Salon Pro with Lycra Kate Moss de Rimmel, 6,99 euros. Vernis Haute Couleur Brillance et Tenue Effet Gel de Dior, 26 euros. Super Stay Gel Nail Color 7 Days de Maybelline, 8,99 euros. Top coat texture Gel Like de M.A.C, 10 euros. Gel Laquer Infaillible de L'Oréal Paris, 11,99 euros. On savait déjà que la mode de l'épilation à outrance était plus que périmée. Le sourcil désormais se " groome " (entendez " se discipline "), autrement dit il se peigne et se densifie au crayon, une fois délimitée avec précision - en allégeant ce qu'il faut dans la zone inférieure afin d'agrandir le regard - la forme que l'on désire lui donner. En marge des tutos qui pullulent sur la toile, les marques se lâchent et y vont toutes de leur petit kit de mise en beauté plus ou moins sophistiqué. Armani vient même de sortir le premier fard crème yeux et sourcils qui peut servir aussi d'ombre à paupières et même maquiller les cheveux ! " Sur les podiums, les sourcils étaient plus étroits et plus denses cette année, avec une extrémité moins conique. Pour les rendre bien symétriques, regardez-vous dans un miroir mural, sans aucune expression tandis que vous appliquez votre produit. Vos sourcils doivent commencer entre le coin intérieur de l'oeil et la narine. Ensuite, il suffit de remplir et de mettre de la couleur, de la définition et de la douceur. Pour combler les vides, hachurez par petits traits l'intérieur de la courbe pour imiter l'implantation des poils et soulignez légèrement les contours. Utilisez ensuite une brosse pour les discipliner tout en estompant pour un résultat encore plus naturel. " Kit Sourcil Pro de Clarins, 44 euros. Crayon Sourcil Précision de Bourjois, 7,69 euros. Eye & Brow Maestro et son applicateur de Giorgio Armani, 35 et 21 euros (en exclusivité chez Galeria Inno). Brow Drama Mascara de Maybelline, 8,99 euros. Voilà que remonte à la surface l'obsession du teint parfait occultée par la bonne mine estivale dopée aux bronzers. Les adeptes des textures à base d'huiles volatiles ne seront pas en reste puisque Sisley et Yves Saint Laurent ont misé sur cette technologie pour apporter de la couvrance tout en légèreté. Le fond de teint Encre de Peau d'Yves Saint Laurent bénéficie, en sus de pigments mircodispersés, d'actifs capables d'absorber l'excès de sébum, de contrôler l'humidité de la peau et donc d'augmenter la tenue d'un produit léger comme une plume. Un rien plus enveloppant, Diorskin Star de Dior contient des billes de silice creuses pouvant capter et renvoyer la lumière sans effet de brillance. Ses pigments filtres de couleur rééquilibrent les irrégularités chromatiques de chaque carnation et dégrisent les peaux ternes pour une mine 100 % photogénique. Pensée par les make-up artists de la maison, l'éponge soft-touch en forme d'oeuf étire la formule à la perfection. Complice des petites retouches de la journée, le dernier compact Shiseido lisse sans alourdir en conservant l'aspect peau nue. Diorskin Star et son éponge (uniquement disponible chez Galeria Inno) de Dior, 51 et 18 euros (en vente à partir du 3 septembre prochain). Encre de Peau d'Yves Saint Laurent, 49,50 euros. Phyto-Teint Expert de Sisley, 95 euros. Compact Naturel Perfecteur de Shiseido, 45 euros.