L'ESCARGOTIÈRE DE WARNANT, DES PETITS-GRIS DE CHEZ NOUS

Après une formation en agronomie, Eric Frolli et son épouse Nathalie s'installent à Yvoir et commencent l'élevage d'escargots, devenant ainsi pionniers de l'héliciculture en Wallonie. Au début, l'élevage compte environ 20 000 mollusques. En 1988, ils déménagent dans l'ancienne gare ferroviaire de Warnant où, pendant vingt ans, ils se consacrent à la reproduction, la préparation et la vente des gastéropodes. En 2009 enfin, ils s'établissent dans un bâtiment tout neuf, conforme aux normes européennes et comprenant trois serres et 300 m2 de parc d'engraissement. La production atteint désormais... 600 000 escargots par an. La famille Frolli propose une gamme variée de petits-gris préparés et emballés sous vide ou en bocaux stérilisés, ainsi qu'une spécialité peu connue, le " caviar d'escargots ". Au magasin, on trouve d'autres produits artisanaux : miel des Vergers et Ruchers Mosans, confitures et biscuits, foie gras de la ferme de la Sauvenière à Hemptinne-lez-Florennes, vinaigres aromatisés, apéritifs La Molignette à base de vieux marc et aux fruits, bières artisanales de la brasserie Caracole... Un conseil pour acheter des escargots ? Ceux-ci doivent afficher la mention " hélix " qu'il ne faut pas confondre avec " achatine ", un escargot importé d'Asie, moins cher mais sans saveur et caoutchouteux.
...

Après une formation en agronomie, Eric Frolli et son épouse Nathalie s'installent à Yvoir et commencent l'élevage d'escargots, devenant ainsi pionniers de l'héliciculture en Wallonie. Au début, l'élevage compte environ 20 000 mollusques. En 1988, ils déménagent dans l'ancienne gare ferroviaire de Warnant où, pendant vingt ans, ils se consacrent à la reproduction, la préparation et la vente des gastéropodes. En 2009 enfin, ils s'établissent dans un bâtiment tout neuf, conforme aux normes européennes et comprenant trois serres et 300 m2 de parc d'engraissement. La production atteint désormais... 600 000 escargots par an. La famille Frolli propose une gamme variée de petits-gris préparés et emballés sous vide ou en bocaux stérilisés, ainsi qu'une spécialité peu connue, le " caviar d'escargots ". Au magasin, on trouve d'autres produits artisanaux : miel des Vergers et Ruchers Mosans, confitures et biscuits, foie gras de la ferme de la Sauvenière à Hemptinne-lez-Florennes, vinaigres aromatisés, apéritifs La Molignette à base de vieux marc et aux fruits, bières artisanales de la brasserie Caracole... Un conseil pour acheter des escargots ? Ceux-ci doivent afficher la mention " hélix " qu'il ne faut pas confondre avec " achatine ", un escargot importé d'Asie, moins cher mais sans saveur et caoutchouteux. Escargotière, 1, rue de la Gare, à 5537 Warnant. Tél. : 082 61 23 52. www.escargotiere.be Possibilité de visite didactique de l'élevage du 1er avril au 30 novembre. Le marché du samedi matin a lieu dans tout le centre-ville mais les produits de bouche et de terroir sont concentrés sur la place du Palais de Justice et ses alentours immédiats. Mention spéciale pour Tom Bio, un jeune maraîcher qui vit en communauté et propose de très bons légumes ; la boucherie Mirguet qui décline des viandes de qualité et des charcuteries faites maison ; ou encore la Ferme Jacquemart dont on retient surtout les légumes et le pain. A ne pas manquer : le camion de Maître Corbeau, qui tient dans son bec de 100 à 130 fromages différents, des variétés françaises qu'il va chercher à Rungis et une sélection de fermiers belges en direct de producteurs de la région, tels le petit gabriel, le vachau ou lî vî cînsy. Quelques charcuteries à base de porc Piétrain complètent la gamme. Place du Palais de Justice, à 5000 Namur. Le samedi, de 9 heures à midi. Pierre de Suray, apiculteur depuis trois générations, et son épouse Micheline, respectivement 72 et 70 ans, sont de vrais passionnés. Intarissables quand ils parlent de leurs abeilles, ils ont aménagé leur cave pour y accueillir des groupes scolaires et adultes afin de partager leur hobby. Ils y montrent par exemple un précieux et ancien enfumoir ou une cloche en paille qui servait à récolter les essaims, héritages du grand-père de Pierre. Le duo propose une série de produits artisanaux de la ruche : miel, pollen, gelée royale - " pour ceux qui ont besoin d'un coup de peps " - et propolis, un antiseptique naturel récolté par les insectes sur les peupliers et les bouleaux. Le Rucher de la Vallée, 38, rue de la Frange Boisée, à 5575 Vencimont. Tél. : 061 58 99 13. Cette coopérative s'est créée en 1986 dans le but de commercialiser des produits bio de qualité. Dans un premier temps, elle vendait les articles de producteurs locaux sur les marchés de la région. Puis, en 1990, elle s'est orientée vers la fabrication de fromages à partir du lait des agriculteurs membres de la coopérative. On trouve désormais sur place une vingtaine de fromages de vache et de chèvre frais, à pâte molle, demi-dure et dure. Parmi les plus connus : la maquée à l'ancienne, le bruzy, le charmois, le cabricharme, le petit paradis, le lî vî cînsy (" le vieux fermier ") affiné six mois en cave. La Fermière de Méan, 14, route de Durbuy, à 5374 Maffe (Havelange). Tél. : 086 32 23 43. Vente directe au magasin de la coopérative. Présence sur les marchés de Saint-Hubert (mardi), Bertrix (jeudi), Andenne (vendredi), Namur-La Plante (vendredi soir), Woluwe-Saint-Lambert, Le Gué (samedi matin) et Mélin (samedi après-midi). Journée portes ouvertes à l'occasion de la Route du Fromage, le 15 septembre prochain. Il y a trente ans que Philippe Manise a repris cette boucherie familiale. Dès l'entrée, le ton est donné, la sympathie est de mise, on prend le temps d'accueillir le client. Il faut dire que l'on vient parfois de loin pour savourer les spécialités de cet artisan-boucher. A commencer par l'andouille de Couvin, très appréciée des connaisseurs... Autre produit-phare, le boudin blanc qui a remporté trois fois un Coq de Cristal à la foire de Libramont et le titre envié de Champion de Belgique. Sans oublier le saucisson à la bière Super des Fagnes, lui aussi primé à Libramont. A côté des spécialités, on trouve ici les produits classiques de viande de boeuf, de porc, d'agneau et de veau avec la garantie d'animaux d'origine belge. Boucherie Manise, 41, rue de la Falaise, à 5660 Couvin. Tél. : 060 34 59 92. Fermiers de père en fils - ou fille, comme c'est le cas actuellement - depuis les années 50, la famille Vrancken s'est diversifiée en 1990. L'exploitation située dans le Condroz namurois mise aussi bien sur les grandes cultures traditionnelles - blé, orge, maïs, lin - que sur les fruits et légumes, dans le respect de l'environnement. Ces agriculteurs travaillent beaucoup en lutte intégrée et se sont récemment engagés avec Natagora dans un plan d'action agro-environnemental en plantant des haies, des fruitiers à haute tige et en créant des mares. Dans les rayons du magasin de ferme, entre autres, des fraises cultivées en pleine terre à l'ancienne et ne subissant pas de traitements chimiques, mais aussi quelques légumes oubliés, des framboises, des melons, des raisins et des confitures réalisées avec les fruits de la production, à des prix équitables. De juin à décembre, possibilité d'acheter des paniers composés de légumes et fruits de saison. Vranken, 35A, Ossogne, à 5370 Havelange. Tél. : 083 63 31 29. www.fermevrancken.net Il s'agit de l'un des derniers vrais producteurs de fraises à Wépion. Il faut savoir que ces fraises, disponibles de début mai à fin août, sont cultivées principalement dans le Namurois mais pas uniquement à Wépion. Plusieurs communes des alentours les produisent et, à ce jour, aucune appellation officielle n'est attribuée à ces fruits. Cependant, la mention " véritable fraise de Wépion " figurant sur l'emballage - le plus souvent une barquette blanche de 500 grammes - peut aiguiller les consommateurs. En plus des fraises on peut aussi trouver, chez Bernard Wieme, des tomates, des poivrons, des salades et des aubergines. Bernard Wieme, 19, Taille aux Joncs, à 5100 Namur. Tél. : 081 46 10 90. Deux points de vente : rue Alphonse Jaumain, à 5170 Profondeville (au carrefour de la rue Alphonse Jaumain et de la rue de L'Oseraie) et sur la route de Saint Gérard à Wépion, au Chemin du Bienvenu, directement au champ de fraises. Sacrée reconversion que celle de Robert Tassin. Depuis douze ans maintenant, cet ancien métallurgiste et délégué syndical découpe et transforme des canards Mulards avec un bonheur qui fait plaisir à voir ! Le foie gras de Romedenne existait déjà depuis deux décennies et, avec l'aide de l'ancien patron, Robert Dejonghe, l'ex-métallo s'est lancé. Dans un premier temps, il a suivi des stages dans les Landes, à Bordeaux et dans le Périgord pour s'initier. L'expérience de Robert Dejonghe a fait le reste. Les canards sont élevés par des fermiers des environs et, après l'abattage, les foies gras sont transformés artisanalement dans son atelier qui répond aux exigences européennes. Outre le foie gras cru, le bloc de foie gras et la terrine, on trouve des cuisses confites, des magrets crus et fumés et quelques spécialités qui font la renommée de la maison, comme le jambonneau de canard farci au foie gras, les rillettes et un cassoulet gastronomique copieusement garni de viandes (cuisse, manchon de canard et saucisse de porc). Foie Gras de Romedenne, 4, rue du Monument, à 5600 Romedenne. Tél. : 082 67 83 66. Cette jolie boutique existe depuis vingt-trois ans mais c'est en avril 2011 qu'Anne Thibaut a repris cette enseigne située dans le piétonnier namurois. Si elle a gardé la sélection des produits originelle, elle l'a enrichie de coups de coeur, tout en s'assurant de la qualité et du savoir-faire artisanal des nouveautés. L'adresse est vite devenue incontournable en matière de produits d'épicerie fine, dans la capitale wallonne, et bien au-delà. On y trouve du foie gras d'Upignac, des conserves, des condiments, des épices du Comptoir des Epices, les cafés Mossiat, des thés, le whisky de l'Owl Distillery, les produits de la distillerie de Biercée, les vins du domaine viticole du Chenoy (Philippe Grafé), des confiseries, ainsi que la gamme complète des huiles Alvenat (lire par ailleurs) ou encore le miel bio de Fernelmont... Le Comptoir de l'Oliviat, 39, rue de la Croix, à 5000 Namur. Tél. : 081 23 14 98. Cette maison est spécialisée dans la production d'huile de colza non-OGM provenant de l'agriculture locale. Elle est entièrement naturelle, sans colorants ni conservateurs et obtenue suivant une méthode d'extraction bio sans chauffage ni solvant. La fabrication génère peu de rejet de CO2 et le transport se fait sur des distances très courtes. En 2010, cette société a été désignée comme " entreprise innovante " de Wallonie. Très riche en oméga-3 et vitamine E, l'huile de colza Alvenat offrirait un excellent apport d'acides gras mono-insaturés en même temps qu'une bonne qualité de polyinsaturés. Il existe toute une gamme d'huiles : aux agrumes, au thym et à la marjolaine, à l'ail des ours, aux fleurs de Serpe ou aux épices orientales. Alvenat, zoning d'Achêne, 15, rue Houisse, à 5590 Achêne. Tél. : 083 66 86 00. www.alvenatproduction.com Points de vente sur le site Web. Planifiez vos déplacements en train, tram ou bus. Pour les horaires et brochures, consultez : www.belgianrail.be/fr/ PAR MICHEL VERLINDEN / PHOTOS : MICHEL VAEREWIJCK