Son sautoir de perles recouvertes de cuir a fait le tour de toutes les capitales. La jeune créatrice belge Natalia Brilli continue à surfer sur la vague du succès, diversifie sa collection et lance, pour l'hiver 07-08, des accessoires pour homme. Ses sources d'inspiration. La collection printemps-été 2007 de Natalia puise dans la " folie " exotique du xviiie siècle, quand les premiers explorateurs ramènent du Brésil, des plantes et des végétaux étranges. Des bracelets gainés de cuir interprètent les formes ondoyantes de...

Son sautoir de perles recouvertes de cuir a fait le tour de toutes les capitales. La jeune créatrice belge Natalia Brilli continue à surfer sur la vague du succès, diversifie sa collection et lance, pour l'hiver 07-08, des accessoires pour homme. Ses sources d'inspiration. La collection printemps-été 2007 de Natalia puise dans la " folie " exotique du xviiie siècle, quand les premiers explorateurs ramènent du Brésil, des plantes et des végétaux étranges. Des bracelets gainés de cuir interprètent les formes ondoyantes des cactus. Un oiseau se pose sur un serre-tête. Des cosses de petits pois et des graines volumineuses dessinent des colliers spectaculaires. L'emblématique sautoir de perles, orné d'un n£ud, se décline en ras de cou, en bracelets et en colliers quatre ou huit rangs. Les coloris sont superbes, tantôt électriques, tantôt classiques. Le turquoise, le fuchsia et le jaune soleil voisinent avec l'ocre, le bronze et le beige. Trousses, pochettes, minaudières et sacs, sculptés dans un cuir aussi souple et fin qu'un tissu précieux, s'agrémentent de sautoirs de perles et de drapés sensuels. Le must ? Ce sac-boîte en forme d'ananas, habillé de cuir jaune citron. Une collection splendide où les arts décoratifs s'invitent dans la mode. Son CV. Née dans la Cité ardente, Natalia a toujours adoré la décoration intérieure et le théâtre. Après une formation à Saint-Luc, à Liège, elle entre à La Cambre, à Bruxelles, à l'atelier de scénographie, bon compromis entre ses deux passions. Son talent est vite repéré, des contrats se succèdent, au Théâtre national et au Théâtre de Poche, notamment. Sa carrière semble bien tracée, lorsqu'elle rencontre Lionel Vandenbemden, styliste belge, installé à Paris. C'est le coup de foudre et la jeune femme décide de rejoindre son amoureux dans la Ville lumière. Passant de la scénographie à la mode avec une facilité déconcertante, elle dessine des accessoires pour Epure, la marque de prêt-à-porter de Lionel. La société déposera rapidement le bilan, mais elle aura le temps de contracter le virus des accessoires. Natalia peaufine sa formation à l'IFM (Institut français de la Mode), travaille pour Rochas et lance enfin sa première collection... ou plutôt ce fameux collier de perles recouvertes de cuir et orné d'un n£ud. Suit une ligne de sacs. Son actu. Pour l'automne-hiver 07-08, avec la complicité de Lionel, Natalia vient de dessiner une superbe collection de sacs et de sacs de voyage en agneau pour homme, accompagnée d'accessoires sophistiqués, habillés de cuir. Les chaussures, elles, sont prévues pour l'été 2008. La talentueuse Liégeoise poursuit donc avec brio son ascension au firmament de la mode Carnet d'adresses en page 166. Barbara Witkowska