1. " Pousse-pousse et fula-fula, les transports à Kinshasa "
...

1. " Pousse-pousse et fula-fula, les transports à Kinshasa "Anicet Florent Labakh nous livre, avec Etienne Kokolo, un reportage de terrain plein de vivacité sur les moyens de transports à Kinshasa. 2. " Les enfants, entre le jeu, la rue et l'école " Photographier le Congo sans ses enfants friserait la désinformation : ils constituent, en effet, 40 % de la population. La plupart des photographes congolais s'y intéressent passionnément. Et ce serait effectivement dommage de passer à côté de modèles aussi expressifs et photogéniques que cette sage petite écolière, espoir de tout un peuple... 3. " Les petits métiers de la rue "Cette série de reportages sur les petits métiers de la rue kinoise - dont le coiffeur et le cireur de chaussures sont de loin les plus typiques - est signée par les membres du collectif KIN PRESSION. Créé en 1997, durant la période très euphorique qui suivit l'accession au pouvoir de Kabila père, cet atelier s'impose comme l'embryon du renouveau de la photo congolaise. 4. " Robert Cirimba, photographies de Bukavu et environs "Erudit congolais, Robert Cirimba, 32 ans, se définit comme photographe, vidéaste, journaliste et musicien. Toujours au plus près de son sujet de prédilection (ses contemporains), Cirimba sait ce que mise en place et cadrage veulent dire. 5. " La vie quotidienne "Pour le projet Yambi, début 2006, un appel à concours a été lancé dans tout le Congo. Plus de 150 bobines ont été envoyées à Kinshasa, Goma, Lubumbashi, Kisangani (ci-dessus) avec comme seules consignes " la vie quotidienne, sans flash ". L'expo présente les projets envoyés par les photographes sélectionnés. 6. " Les jeunes talents " Une sélection de clichés des plus jeunes photographes congolais. Ci-dessus : un exemple du travail de Blanchard Labakh sur la matérialisation des corps. 7. " Deux photographes de Kinshasa : Simon Tshiamala et Jean-Pierre Maludi " Photographe depuis plus de vingt ans, Simon Tshiamala fait partie du collectif KIN PRESSION. Il peut se targuer d'avoir représenté le Congo aux Rencontres de la photographie de Bamako au Mali. Cette manifestation réputée internationalement permet aux photographes africains de mettre en valeur leurs talents et de faire connaître leurs £uvres à travers le monde. Quant à Jean-Pierre Maludi, le " Doisneau kinois ", il met la vivacité de son coup d'£il de photographe de presse au service d'un regard tendre et ironique sur sa ville... Le programme complet ainsi que toutes les infos pratiques sont disponibles sur le site Internet : www.yambi.be . Contact : yambi@ccbw.be ou 010 61 6 6 06 (tél. et fax). Baudouin Galler