Du 26 septembre au 29 novembre prochain, du lundi au samedi, de 11 à 18 heures. Hermès, 50, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 511 20 62.
...

Du 26 septembre au 29 novembre prochain, du lundi au samedi, de 11 à 18 heures. Hermès, 50, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 511 20 62. Du 21 octobre au 1er novembre prochain, au Théâtre royal de Namur, 2, place du Théâtre, à 5000 Namur. Tél. : 081 25 61 61. Veste, top et chaussures Dior, jupe Gabriele Strehle.1. Rive gauche au masculin Né en 1971, Rive Gauche de Yves Saint Laurent annonçait une nouvelle femme : libre, sûre d'elle, sexy et imprévisible. Fort de sa réussite, il s'offre un mini-lifting (le jus devient un rien plus frais et léger) et un compagnon homonyme. Rive Gauche pour Homme reprend en c£ur le thème de la liberté et de la sensualité, orchestrées autour de la bergamote, des herbes aromatiques et des bois exotiques. Le tout conçu dans l'esprit des années 1970. Du 100 % Yves Saint Laurent. 2. Le design lumineux Tout comme pour le secteur de la mode, les matériaux techniques envahissent le monde du design et de la décoration. Les techno-gels, les polycarbonates et autres méthacrylates permettent aux designers contemporains de créer des meubles à la fois élégants et ludiques. Chez Acerbis, Roberto Monsani signe " Matrix " ( photo), une étagère transparente à fibres optiques qui permettent d'en changer la couleur. 3. Les créateurs en VPC Les créateurs font un retour en fanfare dans les pages du catalogue des 3 Suisses. Martine Sitbon (photo de droite) interprète la silhouette sportive des années 1930, tandis que Loulou de la Falaise, ex-égérie d'Yves Saint Laurent, célèbre pour ses mélanges de couleurs, a dessiné un pull et un cardigan. Les créateurs défilent aussi à La Redoute. En vedette, Viktor & Rolf habillent l'homme et la femme (photo de gauche) avec des classiques revisités. Vanessa Paradis joue les mannequins pour présenter les créations de Michel Vivien, Vanessa Bruno, Antik Batik, Paul & Joe et Bali Barret. Miniprix pour effet maxi. 4. La basket Targa d'Audi Voici qui devrait séduire les aficionados d'Audi : en partenariat avec l'équipementier de compétition automobile Sparco, Audi lance la chaussure Targa (150 euros). Matière, finition et coloris (daim noir ou chocolat doublé d'un cuir clair) hype pour cette basket s'adressant aussi bien à la femme qu'à l'homme. Pour rendre la Targa encore plus désirable, il n'en existe qu'une centaine uniquement disponible en France dans les principales concessions Audi. A vos marques ! 5. La cabane pour rêver de Fourtou Le sellier Hermès poursuit son rôle de mécène, en mettant à la disposition des artistes sa célèbre Verrière, située juste derrière la boutique bruxelloise. Dès fin septembre, vous pourrez y vivre de grandes émotions. L'artiste français Jean-François Fourtou y installera une cabane de géant. On pourra s'asseoir sur du mobilier surdimensionné et passer un bon moment en écoutant de la musique, en bavardant ou en rêvassant, tout simplement. Pour réveiller l'enfant qui sommeille en chacun. 6. La " Lolita " nouvelle à Namur Dans " Lolita ", l'£uvre de Nabokov revue par Dominique Serron, Luc Jabon et Jean Haas, le spectateur se trouve piégé comme dans une fatale intrigue policière. Il est emmené, pris à témoin, impuissant, voire même voyeur, par une création prodigieuse où l'illusion est troublante, et où l'envers du décor cache de nombreuses vérités. 7. Cap sur l'Asie et l'Egypte Les tour-opérateurs s'arrachent les cheveux pour trouver des destinations insolites et encore inexplorées du grand public. Cet hiver la tendance sera résolument asiatique avec pour pays phares le Cambodge, le Vietnam et le Laos. Un léger frémissement se dessine également sur le Kirghizistan. Le tour-opérateur Jetair mettra, lui, plutôt le cap sur l'Egypte avec les sites antiques (photo : Louxor) et aussi les stations ensoleillées d'Hourghada et Charm el-Cheikh. 8. L'allure se rebelle Miniveste et maxichaussures, carrure oversized et microjupe... Les proportions se rebellent et tous les motifs sont bons pour mettre en pièces les idées reçues. Une guérilla sur l'allure aux inclinations fétichistes et qui ne cache pas du tout son jeu : donner tous les pouvoirs au je.