Spécial peaux délicates

Caroline Wachsmuth, créatrice de Doux Me, est la pionnière du bio. Sa ligne s'étend avec l'arrivée de trois nouveautés destinées aux peaux sensibles et matures. Les tubes et les flacons ont évolué : ils gardent leur touche rétro, mais les fleurettes ont cédé la place à des micropois façon " starlette ". Les formules, elles, sont toujours aussi rigoureuses, composées avec 99,2 % d'ingrédients naturels dont un pourcentage très élevé (variant de 78,9 % à 94,85 %) d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. En vedette, la Crème Caroline (1) que Caroline Wachsmuth a conçue en pensant... à sa propre peau. La formule à base de bourgeon de hêtre est à la fois nourrissante, revitalisante, antiâge, antioxydante et hydratante longue durée. Sa texture câline est un délice, tout comme son parfum gourmand et enveloppant. La crème Protection Ultime pour les Mains (2) , elle, a été créée à la demande de l'actrice Clémence Poésy qui rêvait d'une crème ni trop grasse ni trop épaisse et la plus naturelle possible. C'est ainsi qu'une émulsion nourrissante et légère, à base d'huile d'avocat, d'extrait d'arnica et d'aloe vera a vu le jour. Enfin, la Brume Lactée Démaquillante (3) fera le bonheur des peaux sèches et fragiles, car sa formulation tout en délicatesse réunit de l'eau de fleur d'oranger et de l'huile de macadamia.
...

Caroline Wachsmuth, créatrice de Doux Me, est la pionnière du bio. Sa ligne s'étend avec l'arrivée de trois nouveautés destinées aux peaux sensibles et matures. Les tubes et les flacons ont évolué : ils gardent leur touche rétro, mais les fleurettes ont cédé la place à des micropois façon " starlette ". Les formules, elles, sont toujours aussi rigoureuses, composées avec 99,2 % d'ingrédients naturels dont un pourcentage très élevé (variant de 78,9 % à 94,85 %) d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. En vedette, la Crème Caroline (1) que Caroline Wachsmuth a conçue en pensant... à sa propre peau. La formule à base de bourgeon de hêtre est à la fois nourrissante, revitalisante, antiâge, antioxydante et hydratante longue durée. Sa texture câline est un délice, tout comme son parfum gourmand et enveloppant. La crème Protection Ultime pour les Mains (2) , elle, a été créée à la demande de l'actrice Clémence Poésy qui rêvait d'une crème ni trop grasse ni trop épaisse et la plus naturelle possible. C'est ainsi qu'une émulsion nourrissante et légère, à base d'huile d'avocat, d'extrait d'arnica et d'aloe vera a vu le jour. Enfin, la Brume Lactée Démaquillante (3) fera le bonheur des peaux sèches et fragiles, car sa formulation tout en délicatesse réunit de l'eau de fleur d'oranger et de l'huile de macadamia. Médecin britannique et homéopathe bactériologiste, le Dr Edward Bach (1886-1936) était persuadé que les émotions ont une influence sur la santé. Il les a identifiées et les a regroupées en sept grandes familles : la peur, l'incertitude, le manque d'intérêt pour le monde, la solitude, l'hypersensibilité aux influences, le découragement ou le désespoir, la préoccupation excessive du bien-être des autres. Puis il a mis au point trente-huit essences aux fleurs capables, selon lui, d'évacuer les émotions négatives. On peut mélanger jusqu'à sept essences entre elles et on les avale en cure. Les Fleurs de Bach favoriseraient le bien-être et aideraient à transformer les ressources émotionnelles en énergie positive. A découvrir : les deux nouvelles Eaux de parfum, à base de fleurs bio, à vaporiser sur soi. Très fraîche, Présence(s) (1) réunit, notamment, la verveine (sérénité), le chèvrefeuille (vivre au présent) et le pin (le respect de soi). Plus épicée, Vivacité(s)(2) décline les notes positives d'ajonc (dynamisme), d'olivier (régénération) et de moutarde (joie). Ex-directrice de la création chez Boucheron, Solange Azagury Partridge vit aujourd'hui à Londres où elle continue à créer des bijoux à son nom. Inspiré de sa dernière collection de joaillerie appelée Zodiac, Stoned (1) est un jus mêlant le patchouli et le jasmin, arrondis par une pointe de vanille et de musc. Envoûtant comme une pierre précieuse. Premier jus masculin de l'éditeur de parfums Frédéric Malle, French Lover (2), créé par Pierre Bourdon, est une fragrance mi-aromatique, mi-épicée, teintée de cèdre et de vétiver avec des notes d'iris, de galbanum et d'encens. Une odeur archisensuelle, sans être racoleuse, qui exprime la virilité sereine. Depuis sa création, Oliviers & Co mise sur les bénéfices de l'huile d'olive, riche en acides gras monoinsaturés, gorgée de vitamines A et E. La ligne concoctée avec des actifs (huile d'olive et extraits de feuille d'olivier) certifiés bio est présentée dans de beaux tubes et flacons, chics et graphiques dans des tonalités argentée et bleutées. La Gelée Moussante Corps et Cheveux (1) est très douce car elle ne contient pas de savon. Sa base moussante est issue de la noix de coco. Son parfum frais à base d'agrumes, de sauge et de cyprès vous propulse en vacances au bord de la Méditerranée. La recette du Baume Lèvres (2) réunit huile d'olive, beurre de karité, lipoaminoacide de blé et insaponifiables de sésame. Enfin, la Lotion pour les Mains (3), présentée dans une boule blanche, est un véritable concentré de douceur avec l'huile d'olive, l'aloe vera, l'huile de noyaux d'abricot et la mauve. Fluide et légère, elle est idéale en été. Caractéristique principale de la Gamme Skin Doctors, née en Australie ? Les formules concentrent le taux le plus haut autorisé en principes actifs. Il s'agit donc de produits assez puissants, alternatifs à la chirurgie cosmétique. Toutes les formulations (soins visage et corps) conviennent aussi bien aux hommes qu'aux femmes. A épingler ? Eye Tuck (1), formulé avec le tetrapeptide Eyeseryl, réduit l'apparence des poches. Relaxaderm (2) a une action similaire au Botox et s'attaque avec efficacité à tous types de rides. Enfin, Vein Away (3) diminue l'apparition de varices et de varicosités en forme d'étoiles. Les Laboratoires Agelys créent des soins innovants à base d'actifs naturels, dont l'efficacité est prouvée scientifiquement. Chaque produit est soumis à des tests précis et draconiens, tout d'abord cliniques, ensuite auprès des consommateurs. ULTIM. k killtime (1) est le soin phare. Lauréat des Victoires de la Beauté 2006 en France, il revendique une diminution des rides dès le 14e jour d'utilisation. Son secret ? Des extraits de pollen de tournesol. Cette fleur a en effet la réputation de résister le mieux aux UV. Sa texture est fraîche. La peau paraît immédiatement plus lumineuse. En version peaux sèches, le produit est enrichi en huile de carotte, en aloe vera et en huile de germe de blé. Et pour suivre un programme complet, le soin contour des yeux contient, outre le pollen de tournesol, des extraits d'algue rouge. L'autre spécialité des labos ? Des onguents postépilation. Ils concentrent des extraits de truffe noire qui ralentit la repousse de poils. Le soin ULTIM. e epil(2) décline trois zones ciblées : jambes et maillot, visage et aisselles. Conçu par Les laboratoires Klein-Becker, la crème StriVectin-SD était destinée, au départ, à atténuer les vergetures, y compris celles du visage, chez les obèses américaines. Les femmes qui l'utilisaient ont constaté que la crème réduisait efficacement les rides, les marques d'acné, les cicatrices et ce, en quatre semaines. Son secret ? Le Striadil Complex, composé d'extraits de plantes issues de la médecine ayurvédique et d'oligo-peptides. Tout nouveau, le Sérum StriVectin-HS (1) a quasi la même composition que la crème mais plus concentrée. Il s'attaque aux rides profondes et bien installées. On l'applique du bout des doigts directement sur les rides. Patientez deux à trois minutes pour que le sérum devienne sec, imbibez alors un gant de toilette d'eau chaude, essorez-le, puis pressez fermement sur le visage pendant 30 secondes. Terminez par l'application de la crème. La Crème StriVectin-NE (2), elle, est un exfoliant qui s'utilise sur les mains mouillées 2 à 3 fois par semaine. Le soin StriVectin-HC (3), quant à lui, s'emploie comme une crème classique pour les mains. L'action cumulée des deux rajeunit la peau et diminue l'apparence des taches. Lors d'un voyage en Inde, le coloriste parisien Pascal Tribouillier est séduit par la beauté et la brillance des chevelures féminines et fait un rapprochement avec les soins ayurvédiques. Fort de ce constat, il charge une pharmacie et un laboratoire local de mettre au point une gamme de soins destinée à la clientèle occidentale. La gamme capillaure Dayna Paris-India, du nom d'un village dans le sud de l'Inde, est conçue comme un rituel et ne contient aucun ingrédient chimique. Le shampooing ne mousse pas. On frictionne le cuir chevelu pendant 20 secondes, puis on rince abondamment. Le cheveu est bien brillant, lisse et souple. Une fois par semaine, Pascal Tribouillier conseille de nettoyer le cuir chevelu avec une huile sèche, en la laissant reposer une heure ou, mieux, une nuit. Elles sont agréablement et naturellement parfumées, l'une sent la réglisse, l'autre l'arbre à thé. La gamme comporte aussi une cire coiffante, un savon corps et cheveux et, toute nouvelle, une crème 24 heures pour cheveux. Non grasse et parfumée au jasmin, elle est un excellent bouclier contre les UV. Made in Australy, Körner Skincare est une ligne de soins biotechniques, formulés à partir d'extraits végétaux, minéraux (pierres semi-précieuses broyées) et marins (algues) provenant du monde entier. Le principe actif vedette est, lui, bien australien. Le K6 est un complexe de six extraits de plantes de désert (Quandong, Desert Lime et Wattle Seed) et de fruits exotiques de la forêt tropicale (Lilly Pilly, Lemon Aspen et Plum Davidson). Leurs propriétés ? A la fois antioxydantes, hydratantes et adoucissantes. Les packagings sont superbement designés, minimalistes et rassurants. La gamme est courte et va à l'essentiel. On commence par le Serum Prove Real. Le matin on poursuit avec la crème de jour Radiate Presence et le soir avec la crème de nuit Feel Legendary. Les textures sont délicieuses et on a le sentiment d'appliquer une vraie couche de protection. Carnet d'adresses en page 104.Barbara Witkowska