Carnet d'adresses en page 56.
...

Carnet d'adresses en page 56.Sous le ciel gris, le bronzage ternit vite. Pour profiter le plus longtemps possible d'une mine abricotée, foncez plein tube sur les autobronzants. C'est une alternative plus sécurisante au banc solaire. Tous les dermatos vous le diront. La recette est simplissime. Les autobronzants contiennent de la DHA (dihydroxyacétone). C'est un sucre fabriqué par biotechnologie dont l'origine est l'écorce de châtaigne, le colza ou le maïs. Au contact avec les acides aminés de la couche la plus superficielle de la peau, la DHA s'oxyde et produit un pigment coloré appelé mélanoïde. Dans la nouvelle génération d'autobronzants, on l'associe à d'autres sucres comme l'érythrulose, qui donne une teinte plus dorée, donc plus naturelle. Comme cette coloration s'opère à la surface de la peau, elle disparaît en quelques jours, au rythme de l'exfoliation naturelle. La couleur varie d'une application à l'autre ou d'une peau à l'autre ? C'est normal. Le pH de la peau entre en ligne de compte. Pour agir pleinement, un autobronzant préfère une peau légèrement acide. La bonne idée : appliquez-le donc plusieurs heures après la douche ou le bain et pas tout de suite après. Si votre peau est particulièrement épaisse, elle sera plus riche en acides aminés. Votre hâle sera plus rapide et plus profond, car ce sont les acides aminés qui prennent la couleur. Comment procéder ? Votre peau doit être propre, bien sèche et bien nette. N'oubliez pas de l'exfolier. Avec un produit plus doux pour le visage et un produit un rien plus costaud pour le corps. Insistez bien sur les genoux, les coudes et les pieds, là où la couche cornée est plus épaisse et absorbe mal les crèmes. Lors de l'application, évitez les sourcils, la racine des cheveux, les ailes du nez, les ongles, la plante des pieds et les talons. Par précaution, passez un mouchoir sur ces endroits à risques pour éviter les mauvaises surprises.Au retour des vacances, votre chevelure ressemble à de la paille. Pourquoi ? Parce qu'elle est abîmée. La kératine (leur principal constituant) est altérée, les cheveux deviennent poreux et les écailles des tiges capillaires se soulèvent. En cause ? Eventuellement les facteurs internes, mais surtout les mauvais traitements et, en été, le vent, la chaleur, le soleil et les bains de mer. Tous ces facteurs fragilisent les cheveux et les dessèchent. Résultat : ils ne brillent plus car la lumière n'est plus parfaitement réfléchie. Il faut donc réparer la fibre capillaire avec soins réparateurs. La bonne méthode : comme les pros, commencez par un avant-shampooing, sous forme d'huile, par exemple. Laissez poser une vingtaine de minutes, puis lavez correctement avec un shampooing doux qui fait miroiter les cheveux. L'étape de rinçage est souvent bâclée. Or, elle très importante et doit éliminer toute trace de shampooing. Rincez donc à fond, pendant au moins deux minutes et terminez à l'eau froide pour resserrer les écailles. Pour neutraliser le calcaire, on imitera nos grands-mères en ajoutant quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre. Belle brillance garantie. Le week-end, quand on a le temps, on peut aussi essayer cette recette maison qui fait merveille sur les cheveux desséchés par le sel et l'exposition au soleil. Préparez un cocktail d'huiles de germe de blé, ricin et monoï, puis enduisez bien toute la longueur de la chevelure avec cette mixture. Lissez bien avec un peigne à grosses dents et entourez les cheveux avec une serviette imprégnée d'eau chaude. Gardez ce masque pendant au moins une heure. Terminez avec un shampooing doux. C'est souvent l'été que la corne apparaît autour du talon, formant une couche de carton-pâte inesthétique et parfois douloureuse. Ce phénomène a deux origines. Tout d'abord, les mules, les tongs et les sandales glamour maintiennent mal le pied. Chaque pas " traumatise " le talon. Ensuite, l'épiderme du pied, mal protégée par un film hydrolipidique ultramince, est découvert toute la journée ce qui favorise la déshydratation. Au bord de la mer, ça s'aggrave. Pour réparer les dégâts, on n'oubliera par de tartiner les pieds chaque soir avec des crèmes hypernourrissantes. On les applique en insistant bien sur le talon et sous le gros orteil. Pour un meilleur résultat, enfilez une paire de chaussettes en coton et gardez-les toute la nuit. Autre souci ? On revient parfois des vacances avec des taches sur les ongles. Il s'agit d'un décollement d'ongle, dû à de fréquents séjours dans l'eau de mer ou dans la piscine. Après l'été, il est important de les montrer à un spécialiste pour éventuellement réparer quelques petits dégâts et faire une bonne coupe d'ongles. Chez le coiffeur Joseph, à Bruxelles, vous avez affaire à une podologue médicale. Elle soigne tous les bobos dans les règles de l'art, applique un traitement spécial à base d'huile de l'arbre de thé (une plante australienne désinfectante) ou de beurre de karité pur (rien de tel pour soigner les crevasses et met des faux ongles en cas d'ongle mycosé (donc noir). Le masque est un soin très concentré en actifs. Il renforce les bienfaits des crèmes habituelles. Il apporte aussi une mise en beauté rapide. Dernier atout ? Il s'agit d'un soin plaisir par excellence qui offre un moment de relaxation privilégié. Aujourd'hui, les promesses se multiplient et se sophistiquent. On a le choix entre les masques antistress, rééquilibrants, hydratants, liftants, oxygénants, tenseurs, etc. Au retour des vacances, on va privilégier des formules câlines qui apportent hydratation, nutrition, éclat et apaisement. Indispensable : la peau doit toujours être démaquillée avant l'application d'un masque sinon il risque de ne pas agir. On conseille souvent d'appliquer les masques pendant le bain car la vapeur dilate les pores et rend la peau plus réceptive. C'est vrai pour les masques crèmes hydratants qui n'ont pas besoin de sécher. Pour enlever l'excédent, utilisez toujours un coton humide et évitez le coton ou le mouchoir sec qui est d'un contact trop agressif pour la peau. L'eau ou un tonique ne vont-ils pas annuler tous les effets ? Non, car la peau a déjà reçu et absorbé tous les bénéfices du masque pendant les quelques minutes de pose. A l'application, attention, aussi, au contour de l'£il. Le masque a une formule concentrée en actifs qui peut être irritante pour la zone fragile de l'£il. On risque aussi des gonflements. Pour les yeux, il existe des formules spécifiques, décongestionnantes et adoucissantes. La déshydratation est une carence qui concerne toutes les peaux, même grasses car le sébum n'intervient pas dans le mécanisme d'hydratation. Notre peau est constituée de 70 % d'eau. A sa surface, la couche extérieure, appelée stratum corneum, en contient environ 13 %. En dessous de ce seuil, c'est la catastrophe, la peau craque, elle perd sa souplesse, son élasticité et sa douceur. Or, le soleil, la climatisation et le vent accélèrent fortement le processus de déshydratation. Pour " survivre ", l'épiderme puise de l'eau dans ses couches profondes et celle-ci s'évapore imperceptiblement. Il faut donc la retenir d'urgence, en abreuvant sa peau de crèmes hydratantes. Ces dernières fixent l'eau et empêchent l'évaporation. N'oubliez pas le corps ! Moins fine que celle du visage et contenant moins de glandes sébacées, la peau du corps est également sensible au dessèchement. Après les vacances, elle tiraille et plisse un peu. Ce manque de confort prépare les rides et le relâchement de demain. Le bon plan : une hydratation optimale, avec des humectants et des actifs restructurants qui aident la peau à fixer l'eau.Huiles de bourrache et de germe de blé, vitamines, oligoéléments et Oméga-3... Ces " cosmétiques alimentaires " ont été conçus en complément de la crème que vous étalez, selon le principe que ce qui agit à l'intérieur se voit à l'extérieur. Certes, on n'obtiendra jamais un effet lifting avec les pilules, on ne rajeunira pas de dix ans, non plus. Donc, il ne sert à rien de surdoser ou multiplier les prises. Cela dit, en respectant les doses et les durées de cures, en évitant les cumuls, on obtient des résultats efficaces pour, notamment, prolonger le bronzage, soulager les jambes lourdes ou afficher une peau plus tonique et plus lumineuse. Barbara Witkowska