LE RESTAURANT AU BORD DE L'EAU: NOORDERLICHT

Construit sur les ordres de Napoléon, le canal de Damme offre parmi les plus belles vues du pays. S'il est un peu trop fréquenté en certains endroits, ce n'est pas le cas à Hoeke. Dans ce coin un peu oublié, on trouve Noorderlicht, le restaurant de Johan Verstraeten et Michèle Van Vyve. Ambiance de bistro en famille pour cet établissement sans chichis très prisé pour ses préparations d'anguilles. En plus de la version " au vert ", il faut goûter celle à l'ancienne qui panache sauce à la crème, petits pois et morceaux de lard. Non sans avoir pris en entrée une autre spécialité : la pomme de terre en chemise, hareng et oignons. Carte des vins classiques. Le lieu possède une charmante terrasse et des chambres pour qui veut prolonger le temps d'une nuit cette paix du canal.
...

Construit sur les ordres de Napoléon, le canal de Damme offre parmi les plus belles vues du pays. S'il est un peu trop fréquenté en certains endroits, ce n'est pas le cas à Hoeke. Dans ce coin un peu oublié, on trouve Noorderlicht, le restaurant de Johan Verstraeten et Michèle Van Vyve. Ambiance de bistro en famille pour cet établissement sans chichis très prisé pour ses préparations d'anguilles. En plus de la version " au vert ", il faut goûter celle à l'ancienne qui panache sauce à la crème, petits pois et morceaux de lard. Non sans avoir pris en entrée une autre spécialité : la pomme de terre en chemise, hareng et oignons. Carte des vins classiques. Le lieu possède une charmante terrasse et des chambres pour qui veut prolonger le temps d'une nuit cette paix du canal. 33, Damsevaart Noord, à 8340 Hoeke. Tél. : 050 60 13 39, www.noorderlicht.be Ouvert de midi à 14 h 30 et de 19 h à 21 h 30, fermé les lundi et mardi (ouvert le lundi en juillet-août).Marre des bars lounge qui scintillent et changent de couleur ? 't Fonteintje se découvre comme l'un de ces authentiques cafés, tendance " bruin ", où l'on refait le monde devant une bière bien fraîche - en l'occurrence une Omer Vander Ghinste, le fournisseur officiel de la maison. L'endroit fait valoir de belles lettres de noblesse architecturales entre un pignon à échelons datant de 1661 et une statue de la Vierge Marie nichée dans une petite alcôve. À l'intérieur, l'esthétique sacre le bois brut et une couleur bordeaux que l'on dirait appliquée à la chaux. Il faut traverser la rue pour pouvoir profiter de la terrasse. Que du bonheur : celle-ci surplombe la Lys et offre une vue royale sur les tours du Broel, fameux vestige de la fortification médiévale qui entourait autrefois Courtrai. 12, Handboogstraat, à 8500 Courtrai. Tél. : 056 22 20 88. Ouvert de 17 h à minuit, fermé le mardi.C'est le rite de nombreux amateurs qui pédalent entre le Zoute et Retranchement : pousser une pointe jusqu'au Zwin en passant par l'Oosthoek et... s'arrêter à hauteur de la ferme d'Hazegras pour y déguster une glace artisanale. L'endroit ne manque pas de charme. Autrefois se trouvait là une étable dans laquelle les moutons marquaient une pause après avoir brouté l'herbe des schorres fertilisés par la mer. Aujourd'hui, le lieu a été parfaitement rénové. On doit les excellentes spécialités à Lieve Gunst qui travaille de manière très consciencieuse. Il faut goûter la vanille fabriquée à partir de véritables gousses pour prendre la mesure de son talent. Mention aussi pour les goûts cappuccino et fruits des bois. Bien vu, quel que soit le parfum, la crème glacée de Lieve Gunst est très peu sucrée. 122, Hazegrasstraat, à 8300 Knokke. Tél. : 050 60 22 08, www.hazegras.be Ouvert de 9 h à 19 h en saison et par beau temps. Ambiancé par deux barmen stars - Jeroen Van Hecke et Dries Botty - qui ont raflé nombre de prix pour leurs talents de mixologistes, L'Apereau s'inspire des bars à cocktails lounge que l'on trouve de Londres à Madrid. Le pitch décoratif est celui d'un intérieur tamisé avec bouteilles rétroéclairées que prolonge une terrasse urbaine où il est agréable de prendre l'apéritif. Si le credo de la maison est l'utilisation de produits frais, la carte des réjouissances se divise en plusieurs sections : Classics, Vintage & Forgotten, Bubbly Cocktails, Tiki & Exotic, After Dinner, Mocktails - des cocktails sans alcool - et bien sûr Apereau, soit des créations du cru. L'amateur trouvera également ici une belle sélection de bulles, de vins au verre, de whiskys, de vodkas, de gins et de rhums. 53, De Smet De Naeyerlaan, à 8370 Blankenberge. Tél. : 0475 23 90 39, www.lapereau.be Ouvert tous les jours, de 16 h à 2 h. La petite boucherie artisanale de Marc & Annick Bonne n'ouvre que deux jours par semaine. Pour cause, cela fait vingt-cinq ans que le planning de Marc Bonne est réglé comme du papier à musique. Depuis que cet éleveur-boucher a repris la ferme paternelle, il consacre chaque jour à une tâche précise : conduite des bêtes à l'abattoir, découpe, préparation... Cet homme énergique qui se dit " incapable de rester entre quatre murs " élève tout à la fois Blanc Bleu Belge (80 % de sa viande bovine), Rouge de Flandre-Occidentale (une espèce locale), lapins, chevreuils, porcs, agneaux et poulets. Marc Bonne fait tout lui-même, de ses charcuteries aux plateaux barbecue très prisés. S'il refuse de multiplier les livraisons vers les restaurants, on signalera que le boucher de Damme entretient des liens privilégiés avec un client d'exception : il fournit Hertog Jan, le nouveau triple étoilé de Bruges. 3a, Moerkerkesteenweg, à 8340 Damme. Tél. : 050 37 39 12, www.slagerijbonne.be Ouvert uniquement le vendredi et le samedi, de 8 h à 18 h. Drôle d'endroit pour une micro-brasserie : De Leite a trouvé asile dans un coin des bureaux et entrepôts de la société Helbig, connue pour ses systèmes modulaires destinés à l'aménagement de magasins. On doit cet étrange rapprochement à Luc Vermeersch, directeur de ladite société et... brasseur pour le plaisir. Avec deux associés, il signe une série de bières aux noms évocateurs : Femme Fatale, Enfant Terriple - jeu de mots, il s'agit d'une " triple " -, Ma Mère Spéciale, Bon Homme et surtout Mam Zelle, une bière élevée en fûts de chêne venus du Médoc. Amusant, les étiquettes ont été imaginées par des membres de la famille de Luc Vermeersch, tous artistes. Si en raison de cette double affectation des bâtiments il n'est pas possible d'acheter les bières sur place, on peut se les procurer 500 mètres plus loin à la centrale de boissons Reso. De Leite en vente à la Drankencentrale Reso, 107, Sint-Elooisstraat, à 8020 Ruddervoorde. www.deleite.be Ouvert de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h (17 h le samedi), fermé le dimanche et le lundi. Partant de Doomkerke, cet itinéraire de 8,5 kilomètres de sentiers paisibles mène jusqu'à la réserve naturelle De Vorte Bossen. Avant de se lancer, on fait halte devant le panneau explicatif dressé devant l'église du village, qui permet de visualiser l'ensemble de la promenade. Cinquante mètres plus loin, entre les numéros 42 et 44 de la Brandstraat, débute le sentier. Il suffit de faire quelques pas pour dénicher un endroit de pique-nique idéal. Pourvu de bancs et de tables, le lieu fait également place à une plaine de jeux, une piste de pétanque et même à quelques amusants colombiers que l'on peut apercevoir dans la propriété d'un voisin. Pas envie de s'arrêter déjà ? Pas de souci, on suit le tracé jusqu'à l'étang De Visserij, situé sur la commune de Ruiselede, qui lui aussi possède un emplacement pour pique-niquer. Tout au long de la balade, les ornithologues en herbe seront ravis de voir et d'entendre buses, geais des chênes et autres pinsons des arbres. Départ de l'église, à 8755 Doomkerke. À côté de son excellent restaurant, le chef Pieter Lonneville a eu le flair d'ouvrir un traiteur-épicerie fine dans lequel tous les produits déclinés sont confectionnés sur place. L'adresse est le tout bon plan pour s'offrir un pique-nique haut de gamme. Ici, pas besoin de venir avec un panier. Tête Pressée le fournit : du sac isotherme siglé maison aux verres, en passant par une bouteille de rosé (que l'on peut refermer), des grignotages variés, un repas proprement dit, un dessert, un jus de fruits frais... et même une nappe et des assiettes. Le tout pour deux personnes : 79 euros. Envie d'un brin de folie ? Pour 20 euros supplémentaires, on s'octroie la version champagne. À noter aussi : chaque midi, une lunch box supersaine est proposée pour... 10 euros. 100, Koningin Astridlaan, à 8200 Bruges. Tél. : 0470 21 26 27, www.tetepressee.be Ouvert de 9 h à 20 h, fermé le dimanche et le lundi.S'il est un nom que nul n'est censé ignorer à Knokke, c'est bien celui de Siska. Petits et grands se retrouvent avec bonheur dans ces salons de thé doublés de plaines de jeux, véritables édens familiaux. Les joues roses des premiers enchantent les seconds qui, du coup, remontent le fil de leur propre enfance. Au c£ur de cette affaire gourmande initiée à la fin du XIXe siècle par Fransisca Fincent dite " Siska ", un délice qui ravit les Belges : une gaufre " en forme de trèfle à cinq c£urs " selon la définition officielle. L'endroit où tout a commencé n'existe plus aujourd'hui. Désormais, c'est une autre adresse, Marie Siska, qui perpétue le lien historique avec la pionnière. Stefan Dossche, le propriétaire, n'est autre que l'arrière-petit-fils de Siska. Il est donc le seul dépositaire de la fameuse recette de l'ancêtre qui a pour particularité de se transmettre oralement de génération en génération. Outre cet élément d'authenticité, Marie Siska dispose d'une vaste aire de jeux et d'un mini-golf léché. 177, Zoutelaan, à 8300 Knokke. Tél : 050 60 17 64, www.siska-marie.com Tea-room ouvert de 13 h 30 à 18 h 30, ouvert de Pâques à octobre, les week-ends d'hiver et les vacances scolaires. Champagnes Jacquesson, chablis de chez William Fèvre, bourgognes signés Chanson... Depuis 1953, Ambrosius déploie un joli panel de références. Outre les vins, ce caviste du littoral s'est fait une spécialité de whiskys qu'il est possible de déguster dans le tasting room qui surplombe le magasin. À condition de prendre rendez-vous, pour 10 euros, on peut s'y initier chaque semaine à trois whiskys différents à travers une gamme d'environ 200 flacons. Pour l'été, Ambrosius suggère un rosé de Catalogne, le Mas Amor (7,95 euros). Vinifié par un Français venu de Loire, Franck Massard, ce vin sec déploie des arômes de cuberdon. Il se marie avec un barbecue pas trop sophistiqué, façon saucisses ou viande blanche. 228, Zeelaan, à 8670 Coxyde. Tél. : 058 52 17 53, www.ambrosius.be Ouvert de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30 (le dimanche de 10 h 30 à 13 h et de 15 h 30 à 18 h 30), fermé le mercredi. Ouvert tous les jours durant les vacances scolaires. PAR MICHEL VERLINDEN