Espace Vitao à Bruxelles

Copines depuis quinze ans, Valérie Claeys (38 ans) et Vinciane Croonenberghs (41 ans) ont deux têtes bien faites, du dynamisme, de l'enthousiasme et de la gentillesse à revendre. " On voulait ouvrir un endroit où les gens peuvent se recentrer, reconnecter le corps et l'esprit, commente Vinciane. Il n'était pas question d'ouvrir un temple de la dépense physique. Nous avons ciblé les gens actifs, qui se remettent en question, revoient leur manière de vivre, de bouger, de se nourrir, de respirer, bref des gens qui visent un mieux-être et veulent intégrer le changement. " Le cadre, un ancien garage idéalement situé à deux pas de l'avenue Louise, offre une belle surface de 1 000 m2. Admirablement réamenagé avec la complicité des architectes Sebastian Moreno-Vacca et Gérard Bedoret, il a acquis l'allure d'un gigantesque loft. On est séduit d'emblée par l'ambiance : aérée, nette, moderne, dans l'air du temps. Au rez-de-chaussée, un parking de 38 voitures. Dans les salles de massage, il y a du rose, symbole de la tendresse, dans les salles de gym il y a du violet, couleur du recentrage, dans la zone hydro, réunissant hammam, sauna et jacuzzi, le turquoise symbolise la régénération et la purification. Toutes les gymnastiques sont douces et... exotiques. Au programme : le tao-relax, avec des mouvements lents et des exercices de respiration et deux cours de yoga classique, dont le bikram-yoga. Méconnu en Europe, il combine des postures de yoga et une chaleur intense de 37 °C. Détente garantie. Les cours de danse, africaine, orientale et ethno danse attirent la foule. Toute notion de performance y est bannie. Tout le monde de " 7 à 77 ans ", des débutants, des hommes, doit y trouver son compte. Les massages (traditionnel thaïlandais, shiatsu, ayurvédique, massage indien du pied au bol, réflexologie) ont beaucoup de succès. Les soins de beauté ? Ils vont plus loin que les soins classiques qui nettoient et hydratent la peau. Inspirés des rituels anciens, adaptés à la vie actuelle, ils embellissent, polissent, détendent et font circuler l'énergie.
...

Copines depuis quinze ans, Valérie Claeys (38 ans) et Vinciane Croonenberghs (41 ans) ont deux têtes bien faites, du dynamisme, de l'enthousiasme et de la gentillesse à revendre. " On voulait ouvrir un endroit où les gens peuvent se recentrer, reconnecter le corps et l'esprit, commente Vinciane. Il n'était pas question d'ouvrir un temple de la dépense physique. Nous avons ciblé les gens actifs, qui se remettent en question, revoient leur manière de vivre, de bouger, de se nourrir, de respirer, bref des gens qui visent un mieux-être et veulent intégrer le changement. " Le cadre, un ancien garage idéalement situé à deux pas de l'avenue Louise, offre une belle surface de 1 000 m2. Admirablement réamenagé avec la complicité des architectes Sebastian Moreno-Vacca et Gérard Bedoret, il a acquis l'allure d'un gigantesque loft. On est séduit d'emblée par l'ambiance : aérée, nette, moderne, dans l'air du temps. Au rez-de-chaussée, un parking de 38 voitures. Dans les salles de massage, il y a du rose, symbole de la tendresse, dans les salles de gym il y a du violet, couleur du recentrage, dans la zone hydro, réunissant hammam, sauna et jacuzzi, le turquoise symbolise la régénération et la purification. Toutes les gymnastiques sont douces et... exotiques. Au programme : le tao-relax, avec des mouvements lents et des exercices de respiration et deux cours de yoga classique, dont le bikram-yoga. Méconnu en Europe, il combine des postures de yoga et une chaleur intense de 37 °C. Détente garantie. Les cours de danse, africaine, orientale et ethno danse attirent la foule. Toute notion de performance y est bannie. Tout le monde de " 7 à 77 ans ", des débutants, des hommes, doit y trouver son compte. Les massages (traditionnel thaïlandais, shiatsu, ayurvédique, massage indien du pied au bol, réflexologie) ont beaucoup de succès. Les soins de beauté ? Ils vont plus loin que les soins classiques qui nettoient et hydratent la peau. Inspirés des rituels anciens, adaptés à la vie actuelle, ils embellissent, polissent, détendent et font circuler l'énergie. Yon-Ka ? C'est la marque française de produits de beauté à base d'huiles essentielles, présente surtout dans les Instituts. L'une de ces marques confidentielles, dont les stars raffolent : Tom Cruise adore la Crème au pamplemousse, par exemple. Il y a deux mois, Yon-Ka a ouvert un vrai Spa, de 400 m2, dans un quartier chic de la Rive Gauche. Le décor fait place à la convivialité avec son esprit ethnique, baigné de tons sable, ocre et rouille. Dans la petite salle d'attente et de repos, l'étonnante fontaine est particulièrement réussie. Mais ce qui importe, ce sont les produits et les soins. Dans la zone des soins humides, il faut essayer la chromo-balnéo aromatique (une exclusivité), dans une baignoire nouvelle génération, équipée de 252 jets. L'eau parfumée change de couleur et passe du magenta (stimulant), par le vert (rééquilibrant), au bleu (calmant). Pour amplifier le bien-être, Magali effectue un massage supplémentaire avec un jet manuel de douche sous-marine. Avant un soin du corps aux huiles Yon-Ka, on se relaxe devant la fontaine, en dégustant une délicieuse infusion de fruits rouges. Dans les cabines, les fauteuils sont équipés d'un matelas chauffant incorporé, une merveille. Au programme, il y a aussi l'Aroma Stone massage, réalisé en alternance avec des pierres chaudes et froides, associées aux huiles essentielles et toute une panoplie de massage : massage thaï, shiatsu, relaxation coréenne et la réflexologie. Ouvert en juin 2000, avant la grande vague, l'Espace Mer est en quelque sorte le premier des spas urbains. Daniel Jouvance est le pionnier et le leader en cosmétologie marine. Ce Breton, passionné de thalassothérapie, a donc eu l'idée, en avant-première, d'ouvrir sur les Champs-Elysées, un espace de ressourcement, une " vraie parenthèse polysensorielle pour citadins en quête de plénitude et de mieux-être, un espace masculin-féminin ". Pour décompresser, on choisit Aqua Zen. La cabine est une vaste " salle de bains " au décor japonisant. On s'enfonce dans un bain au milieu de bougies et d'encens allumés. Une musique très douce, mélange de musiques du bout de monde et de sons particuliers, agit comme une berceuse. En face, sur un grand écran, défilent lentement de très belles images épurées d'arbres, de pierres, de flammes, de nuages, du désert. Le bien-être continue par 50 minutes de massage relaxant. Aqua Prima, en revanche, évoque plus l'univers de la thalasso. Ici, on reprend des forces et on fait peau neuve, avec un gommage aux sels de Guérande, un bain d'algues et un massage tonifiant. Les hommes adorent ! Les soins plus classiques, tels les enveloppements, les modelages, les masques ou le tout nouveau soin " glaçon " qui permet de repartir jambes fines et légères, sont aussi au programme. D'autres surprises sont proposées à l'étage : des soins " secs " d'avant-garde et... gratuits. Au choix, on peut se vider la tête, pendant un quart d'heure ou vingt minutes, dans une boule relaxante qui vous coupe du monde, on peut s'allonger un moment sur un lit hydromassant où encore profiter d'un mini-massage de la nuque, des paumes des mains ou du cuir chevelu. Une heure et demie de volupté pour ce soin du corps Rêve de miel signé Nuxe. Au programme : massage du plexus solaire, puis gommage avec le fameux révélateur d'éclat au 4 F (spécialité à base de feuilles, de fruits, de fleurs et de fibres jalousement gardée par la maison), véritable piège à cellules mortes. Ensuite, gants chauds pour enlever les résidus et délicieux enveloppement au miel d'acacia, hydratant et nourrissant. Pas un instant de répit puisque pendant les vingt minutes de pose l'esthéticienne s'occupe de vos petons. Direction la douche pour finir sur un modelage du corps à l'Huile prodigieuse. On sort reposé, la peau éclatante. Il innove avec son massage aromatique personnalisé. Au choix, huit huiles aux vertus complémentaires : les huiles essentielles d'eucalyptus, drainante, de pamplemousse, détoxifiante, de romarin, tonifiante, une combinaison lavandin-mandarine, relaxante, et les huiles aromatisées à la cannelle, raffermissante, à la rose, calmante, au santal, défatigante, et au jasmin, hydratante. L'esthéticienne choisit avec vous celles qui vous conviennent le mieux. Puis elle vous masse pendant une heure, adaptant sa technique à vos besoins. Par exemple : massage drainant avec l'huile d'eucalyptus pour les jambes, ou relaxant avec la combinaison lavandin-mandraine sur le haut du corps. Délicieusement efficace. La méthode qi professe que la beauté extérieure est le reflet de la paix intérieure. Les massages marient le modelage traditionnel occidental avec le travail sur les points de pression japonais du shiatsu. On commence par poser des oshiburi (serviettes chaudes) sur le dos, puis sur toutes les parties du corps pour les réchauffer, les rendre plus réceptives au massage ; les produits employés, issus de l'aromatologie, sont des anti-stress censés apaiser la peau et l'esprit. Après un Bain barrique, où l'on macère dans des extraits de marc de raisin exfoliants, on peut choisir un Enveloppement miel et vin (levure de vin et miel de Gironde) ou un Enveloppement merlot (application d'argile de bentonite, purifiante). Les plus aventureux choisiront le gommage Crushed cabernet (exfoliation à base de pépins de raisin puis enveloppement de miel) ou le Massage enivrant à base d'huile de pépins de raisin sous affusion. C'est dans d'immenses cabines chauffées au feu de bois que l'on reçoit des soins fleurant bon les alpages : le bain d'argile et de plantes de montagne ou le bain de son et d'avoine est suivi d'un enveloppement d'huile aux plantes de montagne ou d'une hydratation à la crème d'edelweiss, un must. Jacques Garcia, le célèbre décorateur parisien, a superbement rénové l'hôtel La Réserve à Genève (à 3 minutes de l'aéroport et à 10 min du centre-ville). Sa " patte ", excessivement personnelle et élégante, est visible partout. Le style classique chic est réveillé par des touches exotiques. Le spa (2 000 m2) s'appelle Une Autre Histoire. Cadre de rêve, confort absolu, accueil irréprochable. Devant la multitude de soins, inspirés des rituels orientaux (enveloppement, gommages, bains divers) et de massages (shiatsu, thai, ayurvédique, etc.), le choix est vraiment cornélien. On se laisse tenter par la Stone Therapy. Son principe repose sur l'utilisation de galets chauds, tout doux. Parfaitement relaxé, on est confié aux mains d'un masseur chinois. On termine par un soin du visage, chez une esthéticienne thaïlandaise. Ses doigts fermes et doux à la fois, massent, repassent et lissent, chassent du visage les tensions et les crispations. Les produits suisses La Prairie font le reste. On sort avec une peau de bébé, douce et toute neuve. Le déjeuner au spa est léger et délicieux. Au menu : salade, poisson, jus de légumes, jus de fruits. Une petite sieste au bord de la piscine s'impose, d'autant plus que les chaises longues sont très confortables. Puis, vient l'envie de bouger. Le choix est vaste entre des cours dynamiques (gym, fitness, aérobic) ou des cours plus soft (stretching ou yoga). Il y a aussi des appareils " dernier cri " de cardio-training et de musculation, pour les inconditionnels des émotions fortes. Sans oublier l'option " zéro activités ". On ne fait donc rien, on s'installe dans le magnifique parc de 4 hectares, on contemple les arbres et le ciel, on bouquine... En été, le programme des activités s'élargit. On pourra carrément se jeter à l'eau, pratiquer le ski nautique, la planche à voile ou le catamaran. Le comble du luxe ? Arriver à La Réserve sur son propre bateau et amarrer dans le port privé de l'hôtel (18 places). Tout est parfait et réglé comme une montre suisse. Un accueil personnalisé et chaleureux est le cheval de bataille de l'hôtel. " L'hôtellerie suisse a la réputation d'être assez froide, souligne l'un des responsables de l'hôtel. Nous avons l'ambition de prouver que ce n'est qu'une idée reçue. " Ouvert en mars 2001 à l'intention des hommes d'affaires résidant au palace, il est devenu l'un des spas les plus prisés d'Europe. Ici, on insiste sur " le rituel " comme remède contre l'anxiété et le stress quotidiens. L'impétrant est prié d'arriver au moins quarante minutes avant l'heure du soin qu'il a réservé. Dans une décoration très contemporaine, il expérimentera le sanarium (sauna sec, puis à plusieurs degrés d'humidité), avant de se plonger dans une piscine vitalisante pourvue de vigoureux hydrojets. Les soins commencent toujours par un long massage des pieds. Ensuite, un entretien avec le thérapeute déterminera vos besoins : massage ayurvédique, balinais, oriental ou oshadi... Aller à Marrakech pour s'enfermer dans un institut, l'idée ne plaisait pas vraiment aux créateurs de Sublime Ailleurs, un tout petit hôtel de grand charme regroupant trois belles villas particulières. En ce pays de caravanes, l'idée de nomadisme s'imposa donc : selon la nature du soin, l'hôte choisit le lieu où l'on installe sa table de soin. Le massage sera plus revitalisant au bord des eaux toniques d'une petite rivière, le soin réparateur après soleil à l'eau de rose s'effectuera sous un kiosque, parmi les doux parfums du parc, et le massage relaxant, sur la terrasse, sera sublimé par le coucher de soleil qui embrase la palmeraie aux alentours et les sommets de l'Atlas. Ce spa qui s'ouvre sur l'une des plus belles plages de Maurice (la baie de Grand Gaube) a été construit selon les principes du feng shui et les directives du maître chinois Chuah Kee Aun. Il marie harmonieusement, grâce à ses vastes ouvertures sur la nature, les énergies du yang, le vent, l'air, avec le yin de l'eau du lagon, créant ainsi le chi (énergie positive). Le groupe Naïade, propriétaire de l'hôtel, a déposé le concept de " thalaspa ", qui offre les douceurs d'un spa (massages reiki - imposition des mains - ou ayurvédiques) et les bienfaits de produits à 100 % d'origine marine. A ne pas manquer : le kiosque extérieur, avec ses lits de massage où l'on bénéficie de soins en couple. Ici, on se croirait dans un film hollywoodien ! Au c£ur d'un immense pavillon immaculé où chantent de petites cascades, où les bois précieux côtoient le marbre, on dispense une gamme complète de soins à la hauteur des exigences de la clientèle américaine. Le Jet Lag Reviver Massage, un must, est un parfait prélude aux massages ayurvédiques (des pieds, de la tête, à quatre mains) ou un Detoxifying Sea of Senses (exfoliation, massage aux huiles essentielles, enveloppement d'algues et massage du cuir chevelu durant une heure), inventé au Sandy Lane et copié dans les grands instituts new-yorkais.