Sans doute commencez-vous à peine à porter vos tenues estivales que se décide déjà, sur les podiums de Milan et Paris, de quoi seront faits les looks de l'été 2019. Une fois de plus, la capitale française affirme ...

Sans doute commencez-vous à peine à porter vos tenues estivales que se décide déjà, sur les podiums de Milan et Paris, de quoi seront faits les looks de l'été 2019. Une fois de plus, la capitale française affirme son leadership lorsqu'il s'agit d'édicter les nouvelles tendances de la mode masculine. Milan, avec 13 shows mixtes sur les 28 programmés cette année, semble défendre le modèle " co-ed " qui à l'inverse séduit très peu la Ville lumière. La Fashion Week italienne qui devait déjà se passer de Gucci et de Bottega Veneta verra également cette saison, et cette saison seulement nous assure-t-on, Emporio Armani migrer vers d'autres cieux. Un départ compensé par le retour de Stella McCartney, qui clôturera la semaine avec une présentation mixte. A Paris, Raf Simons, après plusieurs défilés à New York, retrouve sa place dans un calendrier qui sera marqué également par les débuts de nouveaux directeurs artistiques dans trois marques du groupe LVMH : Kris Van Assche chez Berluti, Kim Jones chez Dior Homme et Virgil Abloh ( photo) chez Louis Vuitton.