UN CONCEPT. Sint-Gillis-Waas n'est pas la première destination à laquelle on pense pour une escapade touristique. Pourtant, pour le visiteur enclin à la nostalgie qui souhaite passer la nuit dans un cadre original et historique, Petit Château Baroque est l'endroit tout trouvé. Son histoire remonte en 1527. Il est alors connu comme le Priesteragie Huys. Au cours des siècles, le lieu fait office de relais de poste et voit défiler des personnalités telles que Joseph II. Après la Révolution française, des familles de médecins et de notaires y séjournent régulièrement. Il y a dix ans, Jo et Romana Lingier découvrent ce bâtiment dans un état de dél...

UN CONCEPT. Sint-Gillis-Waas n'est pas la première destination à laquelle on pense pour une escapade touristique. Pourtant, pour le visiteur enclin à la nostalgie qui souhaite passer la nuit dans un cadre original et historique, Petit Château Baroque est l'endroit tout trouvé. Son histoire remonte en 1527. Il est alors connu comme le Priesteragie Huys. Au cours des siècles, le lieu fait office de relais de poste et voit défiler des personnalités telles que Joseph II. Après la Révolution française, des familles de médecins et de notaires y séjournent régulièrement. Il y a dix ans, Jo et Romana Lingier découvrent ce bâtiment dans un état de délabrement avancé et décident de le rénover de fond en comble. Ils sont alors convaincus de pouvoir lui insuffler une nouvelle vie. Dans un premier temps, ils ne font qu'y habiter, l'idée d'en faire une chambre d'hôtes suivra peu après. La rénovation durera deux ans car le couple mettra tout en oeuvre pour respecter l'héritage du château. UNE NUIT. Les deux uniques chambres se trouvent au premier étage. La Napoléon, du côté de la façade avant - celle où nous avons posé nos valises - est un hommage à l'homme d'Etat français. Du superbe mobilier XVIIIe siècle côtoie des figurines en porcelaine des généraux de Napoléon. Blotti dans le lit à baldaquin douillet, nous passerons une nuit des plus paisibles au milieu des meubles magnifiquement conservés, dénichés sur des brocantes ou dans des ventes aux enchères. La salle de bains, extérieure à la chambre, dispose d'une baignoire sur pieds ancienne. Parce que cette pièce est commune aux deux chambres, celles-ci ne peuvent réservées en même temps que par des personnes qui se connaissent. Quand ce n'est pas le cas, une seule chambre est disponible. Ainsi, l'intimité est totalement préservée. Jo et Romana Lingier cherchent à ce que les invités se sentent partout chez eux et puissent s'imprégner en toute quiétude de l'atmosphère d'autrefois. Le petit déjeuner dit " de luxe " l'est à juste titre, et peut être pris au choix dans une pièce aux allures de musée, ou dans le lumineux salon. Fruits frais ou en jus, pains et croissants, charcuteries et fromages... de quoi régaler tout le monde. C'est aussi le moment idéal pour demander aux propriétaires, extrêmement accueillants, de raconter l'histoire du château. Les touristes plus actifs disposent de vélos pour découvrir la région. Les autres pourront paresser sur la terrasse ou dans le bain à bulles. UN TRUC EN PLUS. La seconde chambre, peinte dans un blanc romantique et baptisée Angélique en l'honneur de la fille du couple, offre une vue splendide sur le grand étang à l'arrière de la maison, dans lequel on peut se baigner. Celui-ci, ainsi que le jardin qui le borde et qui faisait partie d'un parc plus vaste dans le passé, donne à l'ensemble un caractère tout particulier. Ou la nature en plein. Le Petit Château Baroque comprend deux chambres. Tarifs : 185 euros la nuit dans la chambre Angélique et 165 euros la nuit dans la chambre Napoléon. Petit déjeuner de luxe compris. Petit Château Baroque, 79, Kerkstraat, à 9190 Sint-Gillis-Waas. Tél. : 0478 56 66 02 et 0473 95 15 89. www.petit-chateau-baroque.be E-mail : romanavanhal@hotmail.com et lingier.jo@skynet.be PIERRE DARGE