On le sait, notre pays est habitué à côtoyer les podiums des concours internationaux chocolatiers. Notamment grâce à Bean-to-bar, ce mouvement d'artisans qui traitent les produits eux-mêmes, de la fèv...

On le sait, notre pays est habitué à côtoyer les podiums des concours internationaux chocolatiers. Notamment grâce à Bean-to-bar, ce mouvement d'artisans qui traitent les produits eux-mêmes, de la fève à la tablette. Un art perdu, ces dernières années, parmi les professionnels, qui travaillent un cacao dont l'origine est souvent inconnue. Cet été, dans une compétition européenne rassemblant les plus grands noms du milieu, le Brainois Thibaut Legast et l'entreprise flamande Coup de Chocolat ont brillé avec une médaille d'or chacun. Les maisons Zoto, Deremiens, Cédric De Taeye et la jeune Millésime Chocolat y ont également raflé des récompenses. Il faut toutefois l'avouer, à l'heure des résultats, les Britanniques Duffy's et Akesson's et leurs créations ont fait un peu d'ombre aux Belges. Heureusement pour notre estime, un autre championnat a couronné, fin août, la Belgique comme reine incontestable du Benelux. Sur les sept prix accordés, tous ont été remportés par des compatriotes. Ouf.