D'où vient votre passion du théâtre ?

Enfant, en troisième primaire, j'ai joué dans la fable du Héron de La Fontaine. J'ai découvert le plaisir incroyable de m'exprimer en public et, depuis lors, je n'ai plus arrêté.
...

Enfant, en troisième primaire, j'ai joué dans la fable du Héron de La Fontaine. J'ai découvert le plaisir incroyable de m'exprimer en public et, depuis lors, je n'ai plus arrêté. Aimer les artistes pour qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes dans un spectacle. Réapprendre à jouer dans l'ici et maintenant. En tant que comédienne, je voudrais jouer le rôle d'un homme pour voir ce que c'est de changer de sexe. En tant que metteur en scène, je rêve de ne jamais perdre l'envie de monter de nouvelles pièces. Au théâtre, aucun. Je n'ai pas envie d'imiter. Les modèles sont faits pour être transgressés. Dans la vie, j'admire Gandhi et son combat incessant pour la paix. D'avoir encore la foi en ce que je fais. Le rire.Le plus beau compliment qu'on puisse vous faire ? Quand l'une de mes pièces suscite des questions que je n'avais pas prévues. Cela permet une ouverture et une continuation. Votre premier geste le matin ? Regarder le ciel pour voir si le soleil est là. L'étroitesse d'esprit qui provoque la violence. J'ai pris conscience de la protection de l'environnement, il y a une quinzaine d'années, quand on a commencé à parler des poubelles sélectives. Depuis lors, l'écologie s'est invitée dans ma vie quotidienne avec pleins de petits gestes : je trie les déchets, je recycle les piles, je marche, je fais les courses avec mon sacàLes fraises. Le cinéma. Je n'ai pas d'a priori sur les catégories et j'aime tous les styles. J'ai autant de plaisir à voir Un prophète, un Ken Loach, un documentaire ou un film de science-fiction comme District Nine. J'adore la science-fiction. Quand j'étais adolescente j'écoutais beaucoup de musique classique. Aujourd'hui, c'est plutôt du rock alternatif : Sigur Rs, Cold War Kids ou le groupe belge Ghinzu. Je travaille toujours en musique, sauf quand je dois mémoriser des textes. Carnivore. Je peux me passer de viande pendant une semaine, mais un bon steak, de temps en temps, ça fait du bien. J'adore le jambon Serrano, moins fort que le Parme. Le jus de pomme. Les cafés Belga et Cirio ; le Bar du Matin à la place Albert, très agréable pendant la journée ; Le Fin de Siècle, rue des Chartreux, sympa, bon et pas cher ; et le cinéma Arenberg. Des moyens. Optimiste et suffisamment réaliste pour faire bouger les choses. L'amour. www.lemanege.comPAR BARBARA WITKOWSKA Je voudrais jouer le rôle d'un homme pour voir ce que c'est de changer de sexe.