Redonner au parfum ses lettres de noblesse, rendre hommage à la traditionà Une démarche qui se traduit par un retour à des codes olfactifs typiquement féminins, notamment par un engouement pour les compositions florales. Mais aussi par une recherche de qualité et de densité qui s'illustre par une présence plusimportante de matières premières naturelles. Floraux bon chic bon genre, effets de texture veloutés très couture ou fantaisies gourmandes habi...

Redonner au parfum ses lettres de noblesse, rendre hommage à la traditionà Une démarche qui se traduit par un retour à des codes olfactifs typiquement féminins, notamment par un engouement pour les compositions florales. Mais aussi par une recherche de qualité et de densité qui s'illustre par une présence plusimportante de matières premières naturelles. Floraux bon chic bon genre, effets de texture veloutés très couture ou fantaisies gourmandes habilement peaufinées : zoom sur les jus stars de la rentrée. Bergamote italienne, rhubarbe, rose de Mai de Grasse, tubéreuse d'Inde et Belle de Nuit composent Ricci Ricci de Nina Ricci (1.), un manifeste de séduction, de glamour et d'audace (à partir de 50 euros). Un brin rétro et tout en clin d'£il, SiLolita de Lolita Lempicka (2.) livre son c£ur frais et épicé de pois de senteur, joliment entouré de mandarine et de notes moelleuses d'ambre, d'élémi et de fève tonka (à partir de 45 euros). Dans Idylle de Guerlain (3.), les fleurs - rose, muguet, lilas, pivoine, freesia - sont traitées en divas avec mention particulière pour l'éternel jasmin, cher au c£ur des parfumeurs de la maison (à partir de 62,71 euros). Grand floral à la structure boisée, Parisienne de Yves Saint Laurent (4.) marie un accord vinyle, hypermoderne, et le duo rose-violette, avec la complicité boisée du musc, du patchouli et du santal (à partir de 51 euros). Sensuous d'Estée Lauder (5.) est un ambré-boisé qui flirte avec la peau dans un nuage poudré de bois fondus, d'ambre, d'ylang, de santal et de poivre noir (à partir de 42 euros). Pour aiguiser le désir, Escada Desire Me (6.) use d'un cocktail addictif, tiramisu et chocolat, ainsi que de fleurs pastel étoffées d'une note douce-amère de clémentine (à partir de 38 euros). Puisant dans des ingrédients plus haut de gamme et plus naturels, FlowerByKenzo Essentielle (7.) habille la peau d'un voile de cachemire moelleux et voluptueux, tissé de rose Damascena, d'absolu de jasmin, de musc, d'encens et d'absolu de vanille (à partir de 52,88 euros). Ambiance " thé au jasmin ", fleurs d'eau et bois blonds, Ange ou Démon Le Secret de Givenchy (8.), enfin, est un exercice de style tout en finesse dans une écriture superbement épurée (à partir de 53,16 euros). Barbara Witkowska