Séduction à l'italienne

Infusion d'Iris de Prada (1). Etonnante Miuccia Prada ! Ses collections de prêt-à-porter, extrêmement pointues, modernes et novatrices, se doivent toujours de devancer les tendances. Rien de tel pour ses créations olfactives. Classiques, elles font appel à des matières premières ancestrales, travaillées dans la grande tradition de la parfumerie. Dans ce nouvel opus, deux superbes ingrédients d'origine italienne donnent le ton : l'iris Pallida de Florence et la mandarine de Sicile.
...

Infusion d'Iris de Prada (1). Etonnante Miuccia Prada ! Ses collections de prêt-à-porter, extrêmement pointues, modernes et novatrices, se doivent toujours de devancer les tendances. Rien de tel pour ses créations olfactives. Classiques, elles font appel à des matières premières ancestrales, travaillées dans la grande tradition de la parfumerie. Dans ce nouvel opus, deux superbes ingrédients d'origine italienne donnent le ton : l'iris Pallida de Florence et la mandarine de Sicile. Traité avec une grande subtilité, cet accord fait penser à une infusion aérienne et séduisante. Au fur et à mesure se développe un sillage riche et raffiné, dévoilant des notes de galbanum et de lentisque, de benjoin et d'encens. En finale, le cèdre et le vétiver forment un duo boisé original et inattendu, hyperféminin. L'écrin est très chic. Inspiré des anciens flacons de parfum, il arbore le logo historique de la maison et est protégé par un étui de couleur vert pâle, emblématique de la marque. A noter : les deux versions XXL - 400 ml et 750 ml - s'accompagnent de deux recharges de 30 ml.Kelly Calèche d'Hermès (2). Un nom qui claque comme un coup de cravache et tout est dit ! Le " sac à main pour dame " créé en 1930 et rendu célèbre par Grace Kelly ainsi qu'une voiture attelée, évocation du premier métier d'Hermès, celui de sellier harnacheur, incarnent la notoriété universelle de la maison parisienne. Leur point commun ? Le cuir. La nouvelle composition olfactive est donc un vibrant hommage à cette matière noble, revue et corrigée sur un air joyeux, léger et insouciant. Les ingrédients ? Ils font partie du secret de la fabrication. Le parfumeur a passé de nombreuses heures dans les réserves de cuir où sa mémoire olfactive a retenu les peaux qui ont une odeur de fleur. Ce souvenir-là, il l'a mis en flacon. Ce " cuir d'ange " est présent mais aérien, souple et caressant, pétillant et riant. Le flacon interprète avec maestria les codes éternels de la prestigieuse maison parisienne. Sa forme rappelle les lignes douces et élancées de Calèche, la première fragrance d'Hermès, sortie en 1961. Le bouchon emprunte au sac Kelly son fameux touret métallique. Une minuscule mécanique de précision qui facilite la vie et empêche d'égarer le bouchon. Donna Karan Gold (5). Depuis plus de vingt ans, la créatrice américaine reste fidèle à ses " valeurs sûres " préférées, telles le cachemire noir, le cuir et le stretch. Elle réussit à les réinterpréter et réinventer à chaque saison et à construire de nouvelles silhouettes sensuelles qui sculptent le corps. En matière des parfums, Donna Karan a aussi ses senteurs favorites : le lys blanc et l'ambre. Il y a quelques années, elles ont déjà fait l'objet d'une création olfactive très réussie. Les voici de retour, dans une version plus lumineuse et sensuelle. Le lys blanc de Casablanca, rehaussé d'acacia, de pollen d'or et de jasmin, s'épanouit en une féminité spectaculaire. L'ambre fluide donne à ce bouquet floral toute sa profondeur charnelle et sensuelle. Un nuage de baume du Pérou et un soupçon de patchouli se posent, tel un voile soyeux, en touche finale. Cet élixir opulent coule dans un écrin de verre couleur ambre, habillé d'un fourreau en métal doré martelé. Il est coiffé par un bouchon évoquant le bois d'ébène. Pétillants comme une coupe de champagne et placés sous le signe de la spontanéité et de la gaieté, ces trois jus enveloppent la peau d'une aura euphorique. C'est la Fête de Christian Lacroix (6). Toute la philosophie du créateur est concentrée dans ce joli flacon en forme de c£ur, décoré d'un bouchon inspiré de la branche de corail stylisée. Pleine de joie, la fragrance métisse les cultures, souffle le chaud et le froid et joue en contraste les notes fleuries, fruitées et boisées. Un audacieux équilibre olfactif, avec des accents d'abricot, de cassis, de rose, de tagette et de mirabelle, dans un décor de bois exotiques. Funny ! de Moschino (9). Abritée dans un flacon carré, coiffée d'un c£ur généreux, la fragrance affiche son penchant pour une féminité juvénile pur sucre, un rien Lolita. Avec quelques zestes de fruits rouges et d'orange amère, avec des pétales chics de jasmin et de pivoine et avec la douceur suave et veloutés des muscs, la recette savoureuse de ce parfum teinté de gourmandise pétille de charme et de vitalité. Versace (7). Donatella Versace voulait un grand parfum intemporel et emblématique qui deviendrait, à la longue, le vrai " classique " de la maison. Orné de la célèbre méduse et de la frise grecque, le flacon luxueux respecte les codes de la maison et son goût pour l'art classique. Dedans, une avalanche de notes florales et de bois précieux triés sur le volet cohabitent dans une ambiance voluptueuse et surchauffée. Déjà bien installées, ces fragrances gardent leurs beaux habits, allongent leurs noms et explorent de nouvelles pistes olfactives. Presque les mêmes et pourtant très différentes. L'Instant Magic de Guerlain (4). Après la célèbre " guerlinade " (accord de baumes, d'iris, de vanille et de patchouli), voici la " musquinade ", une nouvelle signature olfactive de la maison parisienne. Parfaitement dosés, les muses enveloppent de leur légère sensualité les trois notes star de la fragrance : la bergamote, la rose et le freesia. Pleasures Delight d'Estée Lauder (8). Depuis sa création en 1995, ce jus plaisant a connu de multiples métamorphoses, se faisant piquant, tendre, glamoureux ou sexy. Le voici en version gourmande : un délicieux cocktail d'accents fruités de grenade, enroulés de quelques sensations florales, délicatement saupoudrés de sucre et mêlés à un accord appétissant de caramel, de guimauve et de vanille. Essence de Femme by Boss de Hugo Boss (3). Si vous avez aimé Femme by Boss, vous craquerez pour sa nouvelle version, plus concentrée, destinée à la nuit. L'écriture olfactive n'a guère changée. Le départ savoureux de mandarine et de cassis, relayé par un bouquet de capiteuses fleurs blanches, se pose en douceur sur un accord soyeux et musqué d'abricot, de citronnier et d'ambre doux. Plus concentrées et plus intenses, ces notes acquièrent ainsi davantage de profondeur. Rien ne vous empêche de superposer, le soir, cette fragrance à sa version originelle pour booster votre séduction. La rose, le néroli et le jasmin font un vrai come-back en parfumerie et invitent à redécouvrir ces grands classiques, revus et corrigés en version du IIIe millénaire. Néroli d'Annick Goutal (1). Au xviie siècle, un jardinier féru d'alchimie distille les pétales de la fleur d'oranger. L'odeur créée ravit la comtesse Orsini, princesse de Nérola, d'où le nom de néroli donné à l'essence de fleur d'oranger. Annick Goutal est aussi tombée sous le charme. " Son " néroli, marié au petit grain de Paraguay, est tendre, léger, naturel et paré d'une agréable fraîcheur croquante. Le Jasmin d'Annick Goutal (2). Ses effets floraux, suaves et sensuels, apportent la richesse au c£ur des plus grands parfums. Dans cette composition, il est enrichi de touches de magnolia et d'un soupçon de gingembre. Très fleuri et sensuel, il laisse un sillage mystérieux et envoûtant. Rose de Roger & Gallet (3). Les parfumeurs courtisent la rose (turque, bulgare, marocaine, de Grasse...) depuis toujours. Ici, il est question de la rose du Népal. Accompagnée de mandarine, de pivoine, d'un halo d'ambre et d'un nuage de lait d'amande, elle compose la plus douce des eaux parfumées. Bambou de Roger & Gallet. Cette herbe gigantesque et magnifique nous insuffle de l'énergie et du tonus. Dans cette orchestration magistrale, elle s'entoure d'agrumes, d'effluves de figuier et de capucines et d'accents boisés. Fraîche et innocente, elle peut même être portée au soleil. Les parfums des people ont le vent en poupe et font des émules. A adopter, si on a envie de relever sa personnalité d'une touche de glamour hollywoodien. L de L.A.M.B. de Gwen Stefani (4). Les fashionistas savent que L.A.M.B. est le nom de la marque de vêtements créée par la reine du rock. Pourquoi le L ? Parce que c'est la première lettre du mot Love et parce que c'est un parfum de femme amoureuse qui appelle à l'amour. La fragrance vous entoure de notes enivrantes de rose, de jasmin, de violette et de fleur d'oranger pour vous envelopper au final dans les chauds effluves de muscs sensuels. Covet de Sarah Jessica Parker (5). Traduction " to covet " signifie " convoiter ". Le concept est un clin d'£il sympathique à toutes les shoppeuses compulsives qui craquent pour tous les accessoires " must-have ", épinglés par les magazines. Ainsi, elles ne résisteront pas à ce nouveau jus enivrant et ensorcelant avec son cocktail de citron, de lavande et de chocolat et avec son cortège de pétales de magnolia, de géranium et de chèvrefeuille. Les fleurs épanouies, les feuilles gorgées de sève, les épices brûlantes et les bois sensuels... de belles allégories pour nous décrire un paradis olfactif au féminin. Vera Wang Signature (6). Célèbre dans le monde entier pour ses robes de mariée, la créatrice américaine a composé son parfum comme une histoire d'amour. En tête, la rose bulgare et l'arum blanc accompagnent le flirt. Le gardénia, l'iris et le jasmin préparent au premier baiser. Le miel et les bois blancs éveillent les désirs et annoncent l'étreinte. Stylessence de Jil Sander (7). Au design sobre et minimaliste du flacon pourpre profond répond l'intensité d'un jus résolument séducteur. Son petit-grain, sa cardamome, son freesia et son jasmin sur fond d'ambre et de musc en font la plus troublante des nouvelles essences. On les exprime avec des fragrances dansantes, extraverties ou, au contraire, tendres et gourmandes comme des fleurs discrètes et des fruits tropicaux. Voici les nouveaux symboles du passage à l'état de femme. Quizas, quizas, quizas de Loewe (8). Un côté latino qui swingue, une senteur " caliente ", une construction d'agrumes et de fleurs blanches sur fond vanillé et patchoulisé et un sillage très présent. Un parfum haute séduction. Entre Filles Saison 2 (9). Votre c£ur bat pour lui et vous ne trouvez pas de mots pour le lui dire ? Laissez agir cet élixir qui mêle la gourmandise de la pêche et de la mangue, l'espièglerie de la violette et du freesia et la douce volupté du musc. Black XS de Paco Rabanne (10). Avec son flacon rosé, ses roses joliment dessinées et ses notes sexy, cette fragrance " flirty " est idéale pour accompagner les premiers émois d'une rencontre amoureuse. Un climat romantique évoqué à coups de baies de poivre rose, de fleurs de tamarinier, d'airelles, de violette noire, de patchouli, de vanille noire et de bois de Massoia. Barbara Witkowska