Lorsqu'on leur demande de raconter les débuts d'Atelier Cologne, l'histoire que dévoilent Sylvie Ganter et Christophe Cervasel a tout de la comédie romantique, en ce compris les obstacles au démarrage. Il arrive en retard à l'entretien d'embauche auquel il l'a conviée et cette nonchalance, doublée de ses certitudes de jeune entrepreneur, lui déplaît au point de lui faire, presque, tourner les talons aiguilles qu'elle a enfilés pour l'occasion. Elle restera pourtant, pour un premier job d'abord et puis bien plus, car affinités. Alors qu'ils se retrouvent, un soir, devant une bouteille de saké, car leurs routes professionnelles sont sur le point de se séparer, Sylvie confie à Christophe son rêve : créer une maison de parfums dédiée à des Cologne qui " tiennent ". Dotées d'une forte personnalité, elles rac...

Lorsqu'on leur demande de raconter les débuts d'Atelier Cologne, l'histoire que dévoilent Sylvie Ganter et Christophe Cervasel a tout de la comédie romantique, en ce compris les obstacles au démarrage. Il arrive en retard à l'entretien d'embauche auquel il l'a conviée et cette nonchalance, doublée de ses certitudes de jeune entrepreneur, lui déplaît au point de lui faire, presque, tourner les talons aiguilles qu'elle a enfilés pour l'occasion. Elle restera pourtant, pour un premier job d'abord et puis bien plus, car affinités. Alors qu'ils se retrouvent, un soir, devant une bouteille de saké, car leurs routes professionnelles sont sur le point de se séparer, Sylvie confie à Christophe son rêve : créer une maison de parfums dédiée à des Cologne qui " tiennent ". Dotées d'une forte personnalité, elles raconteraient des histoires. Et feraient voyager. C'est à cet instant, jure-t-il, qu'il tombe amoureux. Accessoirement, pourtant, ils sont encore mariés, chacun de leur côté. Mais ils plaquent tout pour se lancer dans ce projet qui se vit d'abord, entre deux villes, New York et Paris, où résident leurs enfants respectifs. Deux, c'est aussi le nombre de pyramides olfactives qu'ils décident de superposer pour cette Cologne Absolue qui constitue la colonne vertébrale des parfums de la marque. " La Cologne typique, c'est une pyramide inversée par rapport à ce qui se fait en parfumerie, détaille Sylvie Ganter. Avec une overdose d'agrumes en tête et peu de notes de fond, qui sont celles qui pourtant donnent du sillage. Par-dessus, nous avons posé une pyramide classique construite autour d'un ingrédient star. " Un diabolo dont la concentration oscille entre 15 et 23 %, soit une teneur en matières premières comparables à celle d'un extrait. " Nous n'avons voulu faire aucun compromis, soutient Christophe Cervasel. Avec de vrais partis pris : du 100 % made in France, une préférence pour les matières naturelles, du sourcing dans le monde entier, des parfumeurs de chez Mane et Robertet à qui nous avons laissé carte blanche, sans contrainte de prix. " Au bout de trois ans, en 2009, une collection de cinq jus, baptisée Chic Absolu, voit le jour aux Etats-Unis. Un format unique de 200 ml - mais des différences de prix en fonction de la rareté des composants -, un contenant épuré surmonté d'un capot gainé de cuir bordeaux, le duo impose ses vues jusqu'au bleu canard des boîtes. Très vite, la gamme s'agrandit. Elle compte aujourd'hui pas moins de 37 références, sans oublier les bougies tout juste lancées et les produits pour le corps, que l'on retrouve en version mini dans les salles de bains de très beaux hôtels, aux quatre coins de la planète. Approché par plusieurs ténors, le couple accepte finalement l'offre d'achat du groupe L'Oréal en 2016. Une absorption qui, assurent-ils, ne menace pas le positionnement niche et exclusif, d'Atelier Cologne. " Nous n'ouvrons pas plus de points de vente, au contraire nous en avons même fermé, poursuit Christophe Cervasel. Pour nous concentrer sur des lieux qui nous permettent de déployer pleinement notre univers. " La Belgique accueille ainsi depuis quelques jours ses deux premiers " comptoirs ", l'un à Anvers, l'autre à Bruxelles, où l'on peut découvrir quatre des six familles de fragrances et choisir un étui à personnaliser. Le dernier-né de la famille s'appelle Iris Rebelle et conte les prémices d'une idylle entre une ballerine et un peintre. La passion, une fois de plus, donne le ton. Si elle fait un jour défaut, côté business, Sylvie et Christophe s'en iront, en laissant derrière eux les clés de la maison.