LES TABIS

Dans sa collection estivale aux influences japonisantes, Prada livre son interprétation des tabis, ces fameuses chaussettes nipponnes séparées en deux au niveau des orteils. A porter, ou non, accompagnées d'une version modernisée des getas, autre modèle typiquement oriental composé d'une plate-forme en bois. Les fans inconditionnels de la marque oseront-ils, une fois encore, succomber à cette mode décalée ?
...

Dans sa collection estivale aux influences japonisantes, Prada livre son interprétation des tabis, ces fameuses chaussettes nipponnes séparées en deux au niveau des orteils. A porter, ou non, accompagnées d'une version modernisée des getas, autre modèle typiquement oriental composé d'une plate-forme en bois. Les fans inconditionnels de la marque oseront-ils, une fois encore, succomber à cette mode décalée ?Ou quand un objet peut à la fois servir de sac et d'accessoire de sport. Le concept nous vient de Chanel, où Karl Lagerfeld n'est jamais à court d'idées quand il s'agit d'apporter une touche d'humour à son défilé.Ce sont les chaussures qui ont le plus fait parler d'elles lors des Fashion Weeks. La griffe Céline, habituée d'un style minimaliste et classe, a déstabilisé son assistance avec ces accessoires non seulement bien chauds pour l'été, mais plus proches du vestiaire de Cro-Magnon que de celui d'une modeuse invétérée. A l'opposé des tenues en soie ou en cachemire, douces à se damner, Dolce & Gabbana imagine une robe taillée dans de la toile de jute. Parfaite pour faire office de gommage en même temps. Super économique aussi, car pouvant être fabriquée à faible coût. A moins qu'il ne soit juste question d'un gimmick, le temps d'un défilé ?La météo : un sujet de conversation inusable, une source d'inspiration aussi, pour les griffes de luxe. Jean-Charles de Castelbajac a conçu une robe imperméable aux épaules nuageuses. Quant à Michael Kors, il a reproduit le print d'un ciel sur plusieurs de ses tenues. C'est lui-même qui a immortalisé cette voûte céleste, à Los Angeles. Sky is the limit !L'Américain Jeremy Scott est connu pour ses propositions complètement déjantées. Dernier exemple en date : il n'a pas hésité à revêtir certains de ses mannequins d'une burqa bling-bling, qu'il associe à une minijupe et des cuissardes. De quoi aussi susciter la polémique.Voici un chapeau qui devrait plaire à toutes les adeptes de promenades en décapotable ou à cheval. Les autres resteront probablement dubitatives devant cet accessoire dessiné par Moschino.L'été sera chaud, à en croire les créateurs de mode. Ceux-ci n'hésitent pas à couper court leurs tops, à l'instar de Balenciaga. Poignées d'amour s'abstenir. Elles semblent avoir fondu au soleil. Un carré qui n'en est plus un, complètement fendu. Telles sont les solaires imaginées par Fendi, pour le printemps-été 2013.Une nouveauté repérée en nombre sur les catwalks : en version épurée chez Alexander Wang, plus guerrière chez Altuzarra, façon tong lacée chez Victoria Beckham, à talons chez Versace, à porter au-dessus du pantalon chez Jean Paul Gaultier (photo). De là à les croiser en rue cet été, il n'y a qu'un pas (ou pas)... PAR CATHERINE PLEECK