" Travailler avec Mikko Franck m'a laissé de très bons souvenirs. D'emblée, il savait ce qu'il voulait... ou ne voulait pas. Ensuite, il a été ouvert à toutes les propositions de choix de mobiliers, donnant un avis aussi rapide que déterminé. " Architecte d'intérieur, Anne-Catherine Chevalier a rencontré le chef de l'Orchestre national de Belgique alors qu'il venait tout juste de louer son appartement. Le jeune prodige de la musique, qui avait alors 23 ans à peine, offrait les conditions de travail idéales à son auteur de projet. Mis à part les murs de séparation et le feu ouvert, tout devait être agencé, jusqu'au choix intégral du mobilier, Mikko Franck ne souhaitant rien reprendre de sa précédente résidence.
...

" Travailler avec Mikko Franck m'a laissé de très bons souvenirs. D'emblée, il savait ce qu'il voulait... ou ne voulait pas. Ensuite, il a été ouvert à toutes les propositions de choix de mobiliers, donnant un avis aussi rapide que déterminé. " Architecte d'intérieur, Anne-Catherine Chevalier a rencontré le chef de l'Orchestre national de Belgique alors qu'il venait tout juste de louer son appartement. Le jeune prodige de la musique, qui avait alors 23 ans à peine, offrait les conditions de travail idéales à son auteur de projet. Mis à part les murs de séparation et le feu ouvert, tout devait être agencé, jusqu'au choix intégral du mobilier, Mikko Franck ne souhaitant rien reprendre de sa précédente résidence. " Même s'il passe le plus clair de son temps à voyager entre avions et hôtels - et cela d'autant plus qu'il a entre-temps été nommé à l'Opéra national de son pays, la Finlande, - Mikko Franck souhaitait harmoniser son intérieur et sa manière de vivre. Je lui avais par exemple suggéré, comme il vit seul, d'installer une petite table dans la cuisine afin qu'il puisse y prendre son petit déjeuner. Il m'a immédiatement expliqué combien la cuisine est à ses yeux un " local " technique et combien les technologies mises en £uvre ne sont pas compatibles avec sa façon de voir la table, à savoir un lieu de plaisir et de convivialité que l'on partage avec des amis. " Autour de la table (Eileen d'Antonio Citterio pour B&B Italia), le chef d'orchestre a voulu des sièges très stables (Melandra - B&B Italia). " Je lui avais indiqué des chaises à structure métallique mais il les a trouvées peu confortables. De plus, pour lui-même, il a choisi une chaise à accoudoirs, ce qui répond parfaitement à son souhait d'être détendu, disponible pour ses invités. Lorsqu'il est seul, il s'assied à même le sol sur un tapis signé Paola Lenti. C'est là qu'il travaille et qu'il se restaure en se servant de la table basse ronde de Knoll. " La couleur mauve du tapis domine tout le salon. " Pour la salle à manger, il m'a demandé de faire une recherche sur les tons rouges, qu'il associe à la nourriture et la bonne chère. Je lui ai donc proposé une teinte bordeaux. " Passionné par le mobilier contemporain, Mikko Franck a suivi les conseils de son architecte d'intérieur, notamment pour le choix des sièges, comme l'indémodable Charles Eames avec son repose-pieds, et la très visuelle paire de " Thinking Man Chair " de Jasper Morrison. " J'ai estimé que la ligne dépouillée, zen, de ces sièges conviendrait à mon client créateur et, par essence, penseur. Inoccupés, ils constituent un élément décoratif en soi, participant à un tableau emprunté à la nature. La maison, dessinée par le bureau bruxellois Alain et Françoise Neve, Architectes, compte, il est vrai, une petite terrasse en façade avant, qui fait face à quelques arbres majestueux. " Anne-Catherine Chevalier a eu quelques autres attentions pour Mikko Franck, comme ces deux porte-CD circulaires (Ycami). " On pourrait penser qu'ils sont peu pratiques mais comme ils tournent sur leur axe central comme une roue, on peut aisément visualiser le contenu de chaque CD. " Pour le reste, l'architecte d'intérieur a adapté ses choix aux aspirations de confort de son client. Les deux canapés Flexform sont hyperconfortables, comme le lit encadré de ses deux lampes de chevet Fontana Arte. " Nous avons installé un très grand lit de 2 mètres sur 2, ce qui n'empêche pas de donner une certaine sensualité à la chambre. Pour ce faire, le lit est un modèle recouvert de tissu. Les tentures ont été choisies en finition satinée, très sensuelle. Le confort, le bien-être étaient à nouveau les mots-clés. " Carnet d'adresses en page 114.Texte et photos : Jean-Pierre Gabriel