Chantal Piret
...

Chantal PiretIndiscutablementà et elle fait d'autant plus d'effet quand son importateur vous la propose avec une carrosserie rouge pétante, bardée de deux énormes sigles Alfa blancs sur ses ailes arrière ! Mais assez curieusement cela n'est pas trop choquant : c'est italien et totalement inimitableàBien entendu, la MiTo a d'autres arguments imparables. Citons pêle-mêle : une ligne pure (même si celle-ci révèle sa première faiblesse, car sans protection la carrosserie risque de bien souffrir en ville) ; une longueur contenue de 4,06 mètres ; une belle ambiance sportive dans l'habitacle très bien fini avec des cadrans ronds cerclés façon carbone ou encore des sièges sport superconfortables et, enfin, un moteur 4 cylindres jamais pris en fauteà. Difficile de ne pas citer le coffre de 270 dm3 ; de " vraies " places arrière, même s'il n'est pas aisé d'y accéder et une souplesse fort agréable de la directionà Sportive, certes, mais joliment domestiquée. Elle est aussi beaucoup plus suspendue que la Mini. Bel effort de la marque italienne qui a doté sa petite Alfa de suspensions " contractives ", soit un ensemble ressorts/amortisseur doublé d'un ressort à l'intérieur même de l'amortisseur, offrant ainsi, entre autres, l'avantage de maîtriser le roulis. Côté sécurité : 7 airbags (avant-arrière et protection des genoux du conducteur) et, selon le degré de finition : des jantes alu de 17 pouces, un becquet de hayon, des phares essuie-glace et rétroviseur jour/nuit automatiques, une climatisation automatique bi-zone, un radar de recul, un régulateur de vitesse et une sono radio-CD-MP3 haut de gamme. Un beau programme pour une " petite citadine " ! On retiendra que la face avant, assez basse de caisse, touche fréquemment le sol si on ne modère pas son allure face aux casse-vitesse de la route. Son absence de protection de la carrosserie rend aussi fragile cette dernière. Enfin, le seuil de chargement du coffre est assez élevé. Niveau consommation, nous avons été surprise par un 8,8 litres de moyenne lors de notre essai surtout urbain. Pour une conductrice indiscutablement trendy et sportive ! MODÈLE TESTÉ: 1.4 T-Jet 155 MOTEUR: 1368 cm3 (155 ch. à 5 500 min) CONSOMMATION MOYENNE: 6,5l (chiffre constructeur) ÉMISSION DE CO2: 153 g/km PRIX DE BASE: 17 900 euros Chantal Piret