L'annonce est récente : d'ici 2019, Ikea ouvrira ses premiers hôtels en Belgique. Le géant suédois, qui trimballe déjà cette fascinante statistique selon laquelle un Européen sur dix serait conçu dans l'un de ses lits, continue ainsi son expansion universelle, bien décidé à contribuer au peuplement de la planète à la seule force de ses confortables sommiers. Après avoir séduit Paris, New York, Londres ou Tokyo, le concept baptisé...

L'annonce est récente : d'ici 2019, Ikea ouvrira ses premiers hôtels en Belgique. Le géant suédois, qui trimballe déjà cette fascinante statistique selon laquelle un Européen sur dix serait conçu dans l'un de ses lits, continue ainsi son expansion universelle, bien décidé à contribuer au peuplement de la planète à la seule force de ses confortables sommiers. Après avoir séduit Paris, New York, Londres ou Tokyo, le concept baptisé Moxy promet un standing 4-étoiles dans des établissements officiellement estampillés 3-étoiles. A un prix abordable, dès lors. Et en garantissant un design scandinave aussi simple que cosy - entendez : il n'y aura pas de room service, mais ce sera très joli quand même. Autre entreprise, autre ambition : l'automne prochain, Royal Caribbean lancera sur les flots un navire de croisière répondant au doux nom de Symphony of the Seas. Avec 2 774 cabines, 16 ponts, 35 kilomètres de couloirs, des suites familiales dotées de toboggans reliant les chambres des kids au salon, une salle de laser game ou une vague artificielle pour s'essayer au surf, le paquebot deviendra non seulement le plus innovant, mais également le plus grand du monde. Un mastodonte touristique, encore un, qui naviguera sur le principe : plus on est de fous, plus on brille. Oui mais à part ça, où va-t-on ? C'est exactement la question que l'on s'est posée en imaginant le magazine qui vous démange les doigts. La réponse se trouve dans des reportages qui, de l'Ethiopie à l'Antarctique, rappellent que la Terre est à la fois faite de lumières et de mystères, peu importe l'hémisphère. Quels que soient les instincts ou les réflexes qui nous gouvernent, il y a des lieux qui s'apprivoisent uniquement par vibration, audace et attention, à condition de s'autoriser le détour. Voilà pourquoi nous avons voulu aller voir beaucoup plus loin que le bout de notre nez, tout en demandant à quelques personnalités " connues " de nous raconter l'inconnu. Des fragments de ces pays qui ont modifié leur vision des choses, parce qu'elles se sont aventurées en sens contraire de la démesure ou de l'évidence...