" Une photo n'est jamais choquante. Ce qui nous heurte, c'est la réalité qu'el...

" Une photo n'est jamais choquante. Ce qui nous heurte, c'est la réalité qu'elle dévoile et que nous ne voulons pas voir. La photographie nous prend aux tripes beaucoup plus profondément que la réalité. Tout le monde avait déjà vu des bateaux de réfugiés à la télévision... Mais ce n'est que lorsque nous avons découvert le corps sans vie du petit Aylan que nous avons vraiment été touchés. "