Maquillages aux goûts des sucreries d'enfants et aux couleurs gourmandes de fruits, textures magiques, parsemées de paillettes et de pépites dorées, produits " en tube ", flacons sortis tout droit d'une BD cosmétique... Au regard de l'ambiance frileuse, la cosmétique décide de s'amuser un peu. Elle met au placard ses codes habituels pour s'inspirer d'autres univers, inventer de nouvelles gestuelles et apporter une touche de peps. " C'est la nouvelle légitimité du luxe, décrypte Germain Gazano, directeur International Market-Research and Cosmetic Evaluation chez Christian Dior à Paris. Les cosmétiques gardent leur côté usuel, pratique et fonctionnel, mais acquièrent de nouvelles valeurs, évocatrices de plaisir, de bien-être, de fraîcheur, de jeu et de sophistication. Ces objets nouveaux, jolis, sortent de l'ordinaire et débanalisent l'acte de maquillage, pour nous projeter dans un univers de rêve. Le luxe d'aujourd'hui consiste, selon moi, à susciter et à nourrir le phantasme du désir. Une fois que l'on possède l'objet, on passe à autre chose. "
...

Maquillages aux goûts des sucreries d'enfants et aux couleurs gourmandes de fruits, textures magiques, parsemées de paillettes et de pépites dorées, produits " en tube ", flacons sortis tout droit d'une BD cosmétique... Au regard de l'ambiance frileuse, la cosmétique décide de s'amuser un peu. Elle met au placard ses codes habituels pour s'inspirer d'autres univers, inventer de nouvelles gestuelles et apporter une touche de peps. " C'est la nouvelle légitimité du luxe, décrypte Germain Gazano, directeur International Market-Research and Cosmetic Evaluation chez Christian Dior à Paris. Les cosmétiques gardent leur côté usuel, pratique et fonctionnel, mais acquièrent de nouvelles valeurs, évocatrices de plaisir, de bien-être, de fraîcheur, de jeu et de sophistication. Ces objets nouveaux, jolis, sortent de l'ordinaire et débanalisent l'acte de maquillage, pour nous projeter dans un univers de rêve. Le luxe d'aujourd'hui consiste, selon moi, à susciter et à nourrir le phantasme du désir. Une fois que l'on possède l'objet, on passe à autre chose. " Pour continuer à nous faire rêver, Dior a donc voulu " secouer " l'image du rouge à lèvres et l'a fait de plusieurs manières. Le nom, Addict, évoque la dépendance à la couleur et à la mode, donc à Dior. Le tube, un fourreau bleu-gris, terminé par une petite boule dorée (Christian Dior les adorait...), est un nouvel " objet culte ". La formule, féerique, renferme des particules de mica et de nacre, beaucoup plus fines que d'habitude, qui génèrent davantage de réflexion et d'éclat. Cet été, Dior Addict joue les caméléons. Dans la Glitter Collection, il y a moins de couvrance et plus de paillettes et le fourreau bleu-gris s'habille d'une teinte estivale. Le capuchon translucide indique chaque teinte (il y en a cinq), toutes acidulées, appétissantes et gourmandes à souhait. Shu Uemura a concocté pour cet été la collection Bonbons Fluos, " pour nous rappeler l'engouement et l'excitation de l'enfance devant les produits de maquillage ". Flacons, tubes et boîtes, tout en transparence, rivalisent de couleurs joyeuses et fluorescentes. Trois nouveaux vernis à ongles, trois rouges " liquides " et cinq poudres compactes Pastel Fluo. Blanc nacré, Rose pâle, Rose vif, Citron vert et Orange s'appliquent partout : sur les paupières, sur les joues et, pourquoi pas ? sur tout le visage. Non seulement il ne " poisse " plus, ne colle plus et ne vire plus, mais en plus le gloss se présente de façon ludique et rigolote. Chez Estée Lauder, c'est un cube de plexi. Il tient bien en main et on a vraiment envie de jouer avec ce gros " glaçon ". On voit les couleurs tout de suite et elles sont vraiment délicieuses : du fuchsia, du mauve, du corail, du rose et du rouge. La texture de ce Pure Color Lip Vinyl ? Ultraconfort, bourrée de pigments high-tech, lumineuse et vibrante, à la fois légère et joliment brillante. Lancôme a glissé dans un petit tube sympa, un gel gourmand au délicieux goût de framboise. Transparent et ultraonctueux, il s'applique à l'aide de l'embout applicateur biseauté, seul ou par-dessus le rouge à lèvres. Pour l'été, trois nouvelles nuances ultraglossy complètent la collection : Fresh, un opalescent rosé, Fizzy, un romantique pétillant et Chilled, une teinte " nue " semi-opaque. Quand Biotherm, experte du soin de la peau, s'attaque au maquillage, cela donne forcément des formules pointues et écologiquement très correctes. Elles sont enfermées dans des objets high-tech purs, organiques, aux lignes lisses, carrossées dans du plastique chic et de l'alu brillant. Sur les lèvres, le Glossy Shine (10 teintes très naturelles) fait pétiller le sourire de fraîcheur et de sensualité. Un parfum gourmand fait venir l'eau à la bouche. Chez Helena Rubinstein, le Magic Gloss se présente sous forme de 2 en 1. Côté pile, le Feel Freeze, blanc, dépose sur les lèvres un film givré. Côté face, Touch Cold, à peine rosé, parsème le sourire de minuscules paillettes scintillantes. Terracotta, ligne mythique de Guerlain, ajoute à sa collection un Gloss & Shine. Il glisse voluptueusement sur les lèvres et les habille d'un rose indien, bourré de pépites d'or. Très glamour ! Dior Addict Ultra Gloss est sexy. Le tube, allongé, est carrément un mini-flacon transparent siglé D.I.O.R. A l'intérieur, des textures fondantes et éclatantes " lustrent " les lèvres dans huit teintes fraîches et sensuelles. Les blushs jouent la carte du jeunisme. On oublie, provisoirement, les boîtiers luxueux, munis de pinceaux sophistiqués. Pour se donner une mine mutine et joyeuse, on s'empare de petites boîtes rondes, on y trempe son doigt avec volupté, puis on imprime sur les pommettes un halo rose, plus ou moins intense. Chez Rochas, le Chic Cheek en une seule teinte est présenté dans un petit boîtier en métal d'inspiration rétro. Il s'étale si facilement et est tellement doux pour la peau qu'il donne vraiment envie de se pomponner. On peut aussi l'utiliser comme fard à paupières ou comme rouge à lèvres. Malin, non ? Universel. Petit pot rond en verre dépoli et capot bleu nuit siglé, à la fois ludique et glamour, le blush So Cheek de Dior est waterproof. La texture est fondante, très facile à travailler. Une fois posée, elle se transforme en une poudre légère et confortable et résiste à l'eau et à la chaleur. Existe en trois éditions limitées pour l'été (rose, rouge et brun) et deux " futurs classiques " : Rose Si Pur, un rose intemporel et Si Lumineux, un enlumineur nacré transparent qui ne colore pas mais révèle l'éclat des pommettes. Les autobronzants sont au top. Estée Lauder imagine un nouveau geste pour afficher un teint hâlé sans soleil : les Go Tan Sunless Towelettes. Traduisons : ce sont des lingettes autobronzantes, emballées individuellement dans une pochette d'aluminium qui se déclinent en deux versions : pour le visage et le décolleté ou pour le corps. On les passe sur la peau et on les jette. Rapidement, la couleur apparaît, fraîche et appétissante, sans taches ni rayures. Du soleil dans un pinceau ? Lancôme y a pensé. Star Bronzer, ce gros pinceau rétractable cache un réservoir plein de poudre dorée, légèrement irisée. Quelques pressions sur le bouton, puis on passe le pinceau sur le visage, le décolleté ou les épaules et on étincelle comme une fée. Vraiment magique. Teint Miroir Soleil de Givenchy, un fond de teint aérien qui rehausse le hâle et illumine le teint d'un voile irisé, suscitera la curiosité des femmes " folles " de design. Son boîtier high- tech, métallisé et elliptique, bouscule nos outils habituels. Normal, il a été dessiné par un artiste, un vrai. Pablo Reinoso, un sculpteur d'origine argentine et directeur artistique de la marque, a imaginé cet objet étonnant (et fonctionnel) pour satisfaire nos envies d'originalité et de modernité. Les produits " nomades " sont petits, ergonomiques, compacts et pratiques à utiliser. On les glisse dans un sac et on les transporte partout. Après les maquillages (fonds de teint ou fards à paupières), voici les soins " compactés. " Shiseido vient au secours des peaux luisantes avec son stick matifiant Pureness. Sa formule purifiante (poudres absorbantes de sébum et poudres antibactériennes) s'utilise sous le fond de teint et s'étale du bout des doigts sur les zones critiques. Il convient à toutes les peaux. Le plus ? Un parfum floral vert à base de lilas. Non seulement il déstresse, mais en plus il normalise la sécrétion du sébum. Clinique soigne les boutons. Les Anti Blemish Quick Clearing Pads (disques purifiants formule SOS) sont imbibés d'une lotion antibactérienne. On passe un disque sur les zones critiques à n'importe quel moment de la journée, pour avoir un teint frais et net. Hydrater, rafraîchir, régénérer ou parfumer... ces simples mots ne suffisent plus à la femme à l'affût de nouveaux plaisirs et de nouveaux rêves. Elle revendique des cosmétiques " séduisants " qui font appel à la vue, à l'odorat et au toucher. Message reçu cinq sur cinq par les labos. Thierry Mugler propose les Bains Magiques destinés aux inconditionnelles d'Angel. Des paillettes bleues, irisées et nacrées sont glissées dans une élégante boîte carrée transparente. On saupoudre un bain bien chaud, puis on se glisse avec volupté dans l'eau. Les sens se fondent dans la chaleur et la douceur enveloppante. Dans Iceberg Effusion, un élégant bouquet de roses, de jasmin et de violette est attisé par une bouffée de fruits exotiques. La même fragrance est au c£ur de la lotion pour le corps, Shimmering Lotion. Pour le plaisir des yeux, elle scintille dans le flacon de mille reflets irisés. Originale et innovante, l'Essence Relaxante pour le Bain de Shiseido, se présente dans le flacon comme une " tranche napolitaine " en trois couleurs. En bas, une couche vert clair abrite des plantes orientales. Au milieu, la couche turquoise est parfumée avec des fleurs, des herbes et des épices. En haut, la couche opaque renferme des huiles ultrafines. On secoue bien le tout, on verse trois capuchons dans le bain et on en sort complètement relaxée, peau de velours en prime. La ligne de soins Kenzoki de Kenzo mise sur la fraîcheur régénérante. Les Glaçons parfumés pour le corps se mettent d'abord au congélateur. Puis, lorsqu'il fait trop chaud, on les fait fondre sur la peau chaude. Frissons garantis ! De la fraîcheur chez Estée Lauder. La poudre libre bronzante (Cool Bronze Loose Powder SPF 8 Amber Bronze) donne une mine " caramel " et, à l'application, apporte une sensation toute nouvelle de brume rafraîchissante. L'astuce ? La présence de particules d'eau pure. Après les formes minimalistes et une gamme chromatique d'une neutralité frisant la banalité, les couleurs explosent. L'habit de Trussardi Skin vibre dans un jeu de miroirs allant du vert au jaune, en passant par le chrome et le bronze. Gucci Rush2 affiche un rose pétant, glissé dans un manchon transparent comme un glaçon. L'optimisme et l'humour s'achètent en flacon-papillon aux couleurs psychédéliques (Sui Love d'Anna Sui) ou en bouteilles de limonade à l'ancienne, avec capsule métallique à charnière (212 H2O et 212 Men H20 de Carolina Herrera). Tandis que Time for Energy et Time for Pleasure de Versace, avec leurs formules tonifiantes et leurs emballages " gourmands ", sont l'équivalent cosmétique d'une boisson énergisante (eau de toilette, exfoliant, gel pour cheveux, etc.). La marque de soins Nickel a été créée par un homme pour les hommes. Produits high-tech, formules musclées, le tout raconté dans un langage d'homme, franc, direct et plein d'humour. Le soin antibrillance s'appelle Bonne Gueule, Mauvais Poil est un gel de rasage, Sauve qui peut soigne les cheveux et Le Pied chouchoute... les pieds. Les hommes adorent.... Barbara Witkowska