Père & fils... Il fut un temps où cette précision figurait volontiers dans la raison sociale des compagnies aux mains d'une famille. Si elle se fait plus rare aujourd'hui, ce n'est pas que le flambeau se transmet moins entre les générations d'une même lignée. Mais, égalité des sexes oblige, les successeurs sont désormais souvent... des filles. Une enquête de l'Institut de l'entreprise familiale (IEF) (1) montre qu'en 2014, 35 % des dirigeants de telles structures ont jeté leur dévolu sur une descendante féminine, contre à peine 8 % en 2007 ! L'évolution est en marche, mais jusqu'à nouvel ordre, la majorité des PME de ce type est encore pilotée par des hommes. Et la collaboration se poursuit entre paternel et mouflets devenus grands, au singulier ou au pluriel.
...