LE JORDAAN L'ÂME DE LA VILLE

" Impossible de déceler son charme subtil sans enfourcher un vélo pour parcourir ce quartier, qui cultive à la fois un esprit de village et un raffinement dans la modernité. Bâtie essentiellement au XVIIe siècle pour accueillir les populations ouvrières, les minorités religieuses persécutées en Europe (notamment les juifs et les huguenots), cette enclave, hier très populo, a viré bobo à l'aube des années 90. Le long des canaux, classés par l'Unesco, elle abonde en cafés, épiceries bio, boutiques de mode vintage et galeries d'art. Pour en saisir toute l'âme, il faut explorer les cours intérieures. Et, surtout, lever le nez afin d'admirer la diversité des pignons et des façades, qui ont conservé une potence munie d'un crochet pour monter les meubles par l'extérieur. "
...