À Bruxelles, on ne présente plus la place Brugmann et ses enseignes 100 % belges, comme la griffe de vêtements Sandrina Fasoli, le label d'accessoires Wouters & Hendrix, les broches et colliers signés Les Précieuses, ou encore les parfums personnalisés de l'Antichambre. Non loin de là, la sélection pointue des concept stores Graphie Sud et Cachemire Coton Soie force aussi l'admiration, depuis de nombreuses années déjà. Mais c'est dans la rue Darwin adjacente que s'écrit un nouveau chapitre fashion.
...

À Bruxelles, on ne présente plus la place Brugmann et ses enseignes 100 % belges, comme la griffe de vêtements Sandrina Fasoli, le label d'accessoires Wouters & Hendrix, les broches et colliers signés Les Précieuses, ou encore les parfums personnalisés de l'Antichambre. Non loin de là, la sélection pointue des concept stores Graphie Sud et Cachemire Coton Soie force aussi l'admiration, depuis de nombreuses années déjà. Mais c'est dans la rue Darwin adjacente que s'écrit un nouveau chapitre fashion. En un an environ, pas moins de sept boutiques ont ouvert ou vont ouvrir tout prochainement leurs portes. À chaque fois, des partis pris, une atmosphère particulière et de belles griffes que l'on ne retrouve pas ailleurs. Ces nouveaux venus ne tarissent pas d'éloges à l'égard du quartier, qu'ils définissent tous comme un petit village convivial, où tout le monde se connaît. Pas de grosses enseignes à l'horizon, l'ambiance est à la fois familiale et cosmopolite, vu le nombre d'expats - des Français, pour la plupart - qui viennent s'installer dans le coin. " Le Notting Hill ou le Marais de Bruxelles ", osent même certains. Un endroit privilégié, de par sa belle architecture et son accessibilité ; tout peut se faire à pied, tandis que la plupart des commerces sont ouverts le dimanche. Autant d'arguments de taille pour partir à la découverte de la rue Darwin. C'est la première à avoir investi la rue Darwin, au croisement de la rue Franz Merjay, il y a sept ans déjà. À l'époque, Lucia Esteves possède une enseigne rue de Washington, mais souhaite un espace plus grand, histoire d'y loger à la fois des objets de déco et du prêt-à-porter. Ses deux maîtres-mots : couleurs et matières nobles. On se damne pour ses cachemires Muskhane, on hésite entre un top American Vintage, des santiags Mexicana, de la vaisselle en céramique fabriquée par Jars, ou l'une des pièces signées Album di Famiglia, Aymara ou KristenseN du Nord. Juste en face, l'enseigne Moon by Lucia Esteves est une mine d'or en matière de linge de maison haut de gamme. 131, rue Franz Merjay. Tél. : 02 644 24 35, www.luciaesteves.be Le lundi, de 11 à 18 heures. Du mardi au samedi, de 10 h 30 à 19 heures. Le dimanche, de 14 à 18 heures. Un repaire pour les bambins et leurs parents, qui déborde de jouets vintage ou neufs, soigneusement sélectionnés par un trio de femmes. Dans ce petit paradis inauguré en octobre dernier, on retrouve avec nostalgie un vieux téléphone Fisher-Price du temps où il était doté d'un fil et d'un cadran tournant ; on craque pour du beau mobilier chiné ; on découvre des labels équitables, des objets mécaniques plutôt qu'à piles, les veilleuses White Rabbit, la maison des souris Maileg, les boîtes belges Froy & Dind, une sélection de vêtements pour enfants... " Le quartier de la rue Darwin est très convivial, se réjouissent les trois partenaires. Quelqu'un nous disait dernièrement qu'on retrouve l'ambiance de la rue Antoine Dansaert à ses débuts. C'est assez vrai ! "9, rue Darwin. Tél. : 02 305 59 61, lapetitefiesta@gmail.com Du jeudi au samedi, de 11 à 18 heures.Après une séance shopping, rien de tel qu'un endroit pour reposer ses petons, manger un bout ou boire un verre. Cela tombe bien, l'ouverture d'Ici est prévue ce mardi 11 septembre. L'idée déve- loppée par Saskia Felix et Marine Gobled ? Ouvrir une épicerie fine où il est aussi possible de déguster une cuisine de comptoir. Des produits de qualité, comme les glaces Berthillon, les pains Poilâne, un choix de farine bio sans gluten, des jambons et fromages sélectionnés auprès de producteurs locaux... Tout pour pouvoir se confectionner un repas chez soi, si on ne désire pas goûter au plat du jour et autres merveilles de l'établissement. 133, rue Franz Merjay. Tél. : 02 343 88 57. Du mardi au vendredi de 9 h 30 à 19 heures. Le dimanche, de 10 heures à 17 h 30.C'est un écrin qui renferme ce qu'il y a de plus élégant en matière de luxe. Des pièces intemporelles mais dans l'air du temps. Tout en sobriété, mais avec le détail qui fait la différence. Inauguré ce 1er septembre par Caroline Christophe, Après la pluie met en scène de très belles griffes : Robert Clergerie, Rupert Sanderson, Avril Gau, Tila March ou encore Roberto Del Carlo. À chaque fois, des modèles exclusifs à Bruxelles, présentés dans un boudoir aux accents intimistes. À côté des chaussures et sacs, on s'arrêtera aussi devant les gants Agnelle, les cols en fourrure Léa Clément et les bas Wolford. Le soleil brille désormais pour toutes les accessoires addicts. 37, rue Darwin. Tél. : 02 347 57 59, www.apres-la-pluie.be Ouvert du mardi au samedi, de 10 h 30 à 18 h 30. Le dimanche, de 14 à 18 heures.Depuis que Jean Touitou a lancé, il y a vingt-cinq ans, A.P.C. (Atelier de Production et de Création), cette griffe française n'a jamais cessé de faire parler d'elle, pour son style à la fois épuré, élégant et décontracté. Le label, qui est à ranger dans le secteur des petites marques tendance (Comptoir des Cotonniers, Maje, Zadig & Voltaire...), se distingue par ses vêtements parfaitement coupés dans de belles matières, sans artifice superflu. Ouvert il y a un peu plus d'un an, le magasin bruxellois a su conserver le caractère authentique du lieu ; les dalles en cuir, exceptionnelles, ont par exemple été gardées. 61, rue Darwin. Tél. : 02 346 26 16, www.apc.fr Du lundi au samedi, de 10 h 30 à 19 heures.C'est à la mi-septembre que M32 devrait voir le jour, preuve s'il en est que le quartier ne cesse de bouger. M, pour Mathilde Danglade, créatrice de bijoux. Et 32, référence au numéro de la rue Darwin qu'elle occupera désormais. Cette Française originaire de l'île de Ré - où se trouve sa première enseigne, M29 - s'est prise d'amour pour les pierres en parcourant les marchés de Hongkong. Installée à Bruxelles depuis 2000, elle propose des pièces en or et argent, ornées de pierres semi-précieuses ou de diamants bruts. Des créations fabriquées en Inde qui, à Bruxelles, seront accompagnées d'une sélection de vêtements issue des collections Forte Forte, Roseanna ou Nico. 32, rue Darwin. Tél. : 02 345 83 58, www.mathildedanglade.com Du mardi au samedi, de 11 h 30 à 18 h 30.Un an tout rond que Laurie et Anne ont ouvert Bonnie et Jane. Un endroit cosy qui leur ressemble et rassemble leurs coups de c£ur en matière d'accessoires et de vêtements (Holy June, Mes Demoiselles Paris, Wool & the Gang, Matières à réflexion, Valentine Gauthier...). On aime la douce atmosphère qui y règne, tout comme les références hippies romantiques mixées à quelques touches western ou années 20. Le tout dans une déco joliment rétro, grâce aux meubles et objets chinés par les deux jeunes femmes et qui sont également mis en vente, la belle idée. 34, rue Darwin. Tél. : 02 265 24 94, bonnieetjane@gmail.com. Mardi et mercredi de 11 heures à 18 h 30. Du jeudi au samedi, de 11 à 19 heures. Dimanche, de 13 à 17 heures.Quand on a une mère propriétaire de la belle et pointue boutique bruxelloise Cachemire Coton Soie, on ne peut qu'être contaminé par le virus fashion. C'est ainsi qu'il y a bientôt quatre ans, Clément De Clercq a lancé sa propre enseigne, baptisée Kelly. Une bonne adresse que se refilent les jeunes fashionistas du quartier (et d'ailleurs). On y trouve une vingtaine de marques (Velvet, Notify, Ella Luna, Annelies Timmermans...) qui permettent de renouveler aisément sa garde-robe. Juste à côté, s'est aussi ouverte il y a moins d'un an une petite annexe, presque entièrement consacrée à la mythique griffe française Repetto. Soit quelque 16 m2, pour trouver chaussure à son pied. 60, rue Darwin. Tél. : 02 345 58 90, www.kellyshop.com Du mardi au samedi, de 11 heures à 18 h 30. Sur la porte de la boutique de Jacques Smadja, trône l'écriteau " Tout ce qui est à l'intérieur est à vendre. Sauf Jacques. Quoique... " Le ton est donné. Chez ce touche-à-tout qui £uvre dans la sphère fashion depuis des dizaines d'années, passé par Saint-Tropez et Paris avant d'atterrir à Bruxelles, on trouve non seulement du mobilier, mais aussi du prêt-à-porter Femme et Homme, et des accessoires. Le style de cette enseigne inaugurée en mai dernier ? À chercher du côté de Paul Smith - pour ses pièces féminin/ masculin - et Etro - pour le côté ethnique. Ces deux griffes ont d'ailleurs inspiré Jacques Smadja, puisqu'il compte commercialiser très prochainement sa propre collection. 55, rue Darwin. Tél. : 02 346 06 10. Du mardi au samedi, de 11 heures à 18 h 30.Ses études de stylisme terminées, Sarah Lhoir ne pense qu'à deux choses : ouvrir un magasin et créer sa propre ligne de vêtements. Deux rêves qui deviendront réalité en 2004. Vivant non loin de la rue Darwin, la jeune femme n'hésite pas à déménager Alix & Jo il y a trois ans, pour rouvrir dans ce quartier qu'elle aime tant. Avec, toujours, cet esprit rétro-romantique et cette large place accordée aux teintes colorées. On y retrouve notamment la griffe Noa Noa, le label espagnol Nice Things, des accessoires divers, des bijoux scandinaves d'inspiration années 70 à 90, sans oublier une vingtaine de pièces en jersey qu'elle crée elle-même, avec ces plis, fronces et détails qui font leur particularité. 54, rue Darwin. Tél. : 02 343 68 72, www.alixandjo.com Du mardi au samedi de 11 heures à 18 h 30. Le dimanche, de 13 à 17 heures.Par Catherine Pleeck