C'est un message fort adressé au monde gastronomique par les influenceurs du World's 50 Best Restaurants, événement parrainé par San Pellegrino et Acqua Panna. On a beau prendre...

C'est un message fort adressé au monde gastronomique par les influenceurs du World's 50 Best Restaurants, événement parrainé par San Pellegrino et Acqua Panna. On a beau prendre ce classement pour ce qu'il est - un outil marketing à l'usage des marques précitées et un fantasme déraisonnable car, non, le meilleur restaurant du monde n'existe pas -, on ne peut ignorer le message que véhicule la consécration de la table danoise Noma. Réinventée entre autres par le bureau d'architectes BIG de Bjarke Ingels, l'adresse affirme haut et fort que la saisonnalité est au-dessus de toutes les prouesses techniques, de tous les ego. Pour rappel, la cuisine de René Redzepi s'en tient à une orthodoxie stricte qui, qu'on se le dise, n'est pas près de passer de mode: fruits de mer en hiver, légumes au printemps et en été, ainsi que gibier et cueillette en automne. Le tout glané localement.