1.ENVOÛTANT

Mascara Lash Queen Mystic Blacks d'Helena Rubinstein, 33 euros.
...

Mascara Lash Queen Mystic Blacks d'Helena Rubinstein, 33 euros. Inspiré par le maquillage des femmes berbères, qui n'hésitent pas à se tatouer la peau entre les cils pour mieux souligner le côté mystérieux de leur regard, ce nouvel applicateur souple s'utilise en deux temps. Le côté brosse, qui comprend cinq rangées de picots, charge les cils depuis la racine, assurant même un transfert de matière sur le bord de la paupière. La partie peigne permet de séparer et de dessiner la pointe des cils tout en légèreté. Sa formule ultraconcentrée en pigments pare le regard d'un noir absolu. Le packaging donne même l'illusion d'être fait de bois d'ébène.Mascara Volume Glamour Push Up de Bourjois, 12,99 euros. Pour toutes celles qui rêvent de se dessiner un oeil de biche, qui n'ont jamais trop de cils ni peur d'en remettre une couche pour rendre leur frange toujours plus pulpeuse, ce nouveau mascara est là pour booster le volume comme pourrait le faire un push-up en lingerie. La brosse pourvue de quinze zones de réservoirs pour retenir la formule assure une charge maximale sur toute la longueur des cils. La texture soyeuse et modulable, qui s'étire comme une maille extensible, permet aussi les superpositions sans alourdir les cils, pour se créer un volume à la carte. Mascara Wonder'Full de Rimmel, 13,49 euros. Objectif zéro paquet pour ce nouveau mascara enrichi à l'huile d'argan. Un ingrédient qui, non content de vouloir du bien à nos cils et de prêter ses reflets de bronze lumineux au packaging, aide la formule à se fixer d'emblée et à sécher rapidement. Doux et flexibles, les poils de la brosse déposent une fine couche de formule sur chaque cil et les séparent distinctement de la racine à la pointe. Lisses et longs, ils ne collent pas et restent souples et doux au toucher.Mascara Grandiôse Noir Mirifique de Lancôme, 32 euros. C'est en observant les moindres gestes des femmes lorsqu'elles se posent leur mascara que Lancôme a imaginé cette première tige en " cou de cygne " qui permet d'atteindre tous les cils - du haut comme du bas - même dans les zones de l'oeil les plus difficiles à couvrir. Particulièrement efficace pour faciliter le maquillage du " deuxième oeil ", soit celui qui se trouve du côté opposé à la main qui tient la brosse, cette gestuelle novatrice en trois temps s'apprend en un tour de main tant elle est instinctive. Et garantit surtout un make-up enfin parfaitement symétrique.PAR ISABELLE WILLOT