" Mon précédent spectacle s'intitulait Première tournée d'adieu, c'était une affiche en noir et blanc, et j'y parlais beaucoup de la dépression que j'avais traversée. Aujourd'hui, ma vie est beaucoup plus belle, ma mère a guéri d'un cancer du sein, et je voulais marquer la fin de cette période dark avec de la couleur. Du coup, je suis passé de Leonard Cohen à Lady Gaga. Dans le rose, il y a de la légèreté, du sourire, mais aussi des nuances. Une manière de créer un lien plus fort et plus sincère avec le public, aussi, car j'en ai profité pour comprendre que les gens ne venaient pas me voir en spectacle pour ma tête, mais bien pour ressentir des choses. "