Certains leur avaient prédit un come-back éphémère, mais les métaux dorés font de la résistance - et les beaux jours d'un nombre croissant d'éditeurs, qu'ils laissent éclater leurs chauds reflets ou leur réservent un rôle plus discret. Pressés d'abattre le filon, les designers rivalisent d'audace et s'autorisent désormais plus de liberté dans les associations de matières et l'exécution des idées. Et la tendance ne manque pas de susciter l'intérêt de grands noms, qui eux aussi se parent de dorures et exploitent la veine, sous l'impulsion notable des " nouveaux marchés ", comme on les appelle. Chez Meridiani, les nouveautés 2016 ont ainsi été marquées par l'éclat de Shine, troisième collection du label premium Meridiani Editions - un virage à l'or négocié par Andrea Parisio, en qual...

Certains leur avaient prédit un come-back éphémère, mais les métaux dorés font de la résistance - et les beaux jours d'un nombre croissant d'éditeurs, qu'ils laissent éclater leurs chauds reflets ou leur réservent un rôle plus discret. Pressés d'abattre le filon, les designers rivalisent d'audace et s'autorisent désormais plus de liberté dans les associations de matières et l'exécution des idées. Et la tendance ne manque pas de susciter l'intérêt de grands noms, qui eux aussi se parent de dorures et exploitent la veine, sous l'impulsion notable des " nouveaux marchés ", comme on les appelle. Chez Meridiani, les nouveautés 2016 ont ainsi été marquées par l'éclat de Shine, troisième collection du label premium Meridiani Editions - un virage à l'or négocié par Andrea Parisio, en qualité de designer et directeur artistique. Présent depuis les premiers pas de la marque en 1996, il a accepté de nous en dire plus sur cette nouvelle facette de son travail, et sur ses intentions alors que la ligne en question débarque en boutiques. " J'ai voulu créer un style plus sophistiqué, caractérisé par des motifs géométriques et des détails raffinés, qui convient parfaitement à l'ambiance sobre et élégante de la griffe ", explique-t-il. Quant au choix des finitions métalliques, le concepteur reconnaît en toute modestie " ne pas avoir découvert quoi que ce soit de nouveau ou d'original ", et s'être avant tout laissé guider par des préférences esthétiques, et avoir recherché " la touche appropriée pour à la fois se démarquer et rappeler un glorieux passé ". L'homme n'occulte toutefois pas " l'autre raison " de cette flamboyante introduction, l'évidente ouverture à de lucratifs nouveaux horizons, " comme l'Asie ou le Moyen-Orient, qui manifestent un réel intérêt pour la marque et s'avèrent particulièrement sensibles aux finitions luxueuses ". Les goûts particuliers de cette clientèle fortunée seraient-ils la seule explication de la longévité actuelle de cette tendance ? Non, car selon l'Italien, le phénomène est parvenu à se réinventer au fil des années : " Star incontestée des années 20, 60 et 70, le doré est de retour, mais cette fois, il doit peut-être sa persistance à des applications moins flagrantes, plus subtiles, surtout quand on compare aux périodes où il fut souvent employé à mauvais escient. " Tout de même, ces éléments muraux et cabinets en miroir Gold Diamond détonnent dans le catalogue Meridiani, qui n'avait jamais connu pareille déferlante de laiton bronzé. Pas question de parler de rupture pour autant, plutôt d'une mise à jour de la marque. Tout au long de sa carrière, le DA de la maison a prôné un design intemporel, cohésif et réconfortant. " J'ai travaillé pour que ce look Meridiani puisse grandir et développer son identité, étoffée par l'introduction de produits soigneusement sélectionnés pour leur personnalité, mais susceptibles de se fondre parmi les pièces antérieures, rappelle-t-il. Je m'efforce toujours d'établir une connexion entre les différentes collections. " Si l'accueil réservé à Wolfgang, Ludwig ou Sebastian fut chaleureux lors de leur présentation à Milan, reste encore à trouver comment harmonieusement intégrer ces meubles à l'identité visuelle si affirmée dans son intérieur. Andrea Parisio donne son point de vue : " De manière générale, j'essaie de ne pas surcharger mes aménagements, pour permettre à certains produits individuels de se faire remarquer. L'essentiel est de respecter les échelles et les proportions : l'équilibre reste la clé qui ouvre toutes les portes. Les références au passé, telles que ce recours aux métaux précieux, sont désormais d'usage pour créer un cadre sophistiqué, distingué par un charme contemporain, tandis que la combinaison de la lumière et du métal dans une pièce lui confère une allure étincelante, délicate et finalement intemporelle. "PAR MATHIEU NGUYEN" L'EFFET DORÉ A PERDURÉ GRÂCE À DES APPLICATIONS MOINS FLAGRANTES, PLUS SUBTILES QU'AUPARAVANT. "