Difficile de croire que le grand axe routier du boulevard Anspach passe à quelques mètres à peine du quartier Saint-Jacques, tant ses ruelles semblent paisibles. Dans ce petit village dans la ville, le temps s'arrête devant un café bien chaud à l'une des nombreuses terrasses (Le Plattesteen, Le Lombard, Le Fontainas, Au Soleil, Le Cercle des Voyageurs) ou en flânant dans les rues étroites. Le charme discret de l'endroit est le fruit du métissage de ses habitants, du maillage de ses impasses et de son empreinte historique. Il résulte aussi d'une lutte quotidienne, débutée, il y a une dizaine d'années, par un habitant, Yvan Vandenbergh, avec le rachat d'une maison transformée en café : Le Soleil. C'est ce soleil-là qui a ressuscité ce petit coin de paradis oublié. Ensuite, un comité de quartier composé d'habitants et de commerçants a pris le relais du réaménagement urbain en collaboration avec les propriétaires. Aujourd'hui, de nombreuses boutiques sont installées au rez-de-chaussée de maisons anciennes (certaines datent de 1669). On y trouve de tout : sportswear, vintage, chaussures branchées ou charentaises. " L'attrait principal du quartier réside dans la cohabitation de maisons spécialisées, de petits artisans et de magasins de proximité ", explique Philippe Landroux, président de la commune libre de Saint-Jacques. Le quartier prend même un petit air parisien. Un jumelage est d'ailleurs prévu cette année avec trois quartiers de la Ville lumière. Quand la nuit tombe, le quartier s'anime au rythme des cafés-concerts (DNA...), des restaurants (La cantina cubana, Katja's Kitchen, l'Asia Grill, Tapas Locas, Mirante...) et des jeunes qui envahissent les rues. Le jour, place au shopping ! Suivez le guide par rue et numéros.
...

Difficile de croire que le grand axe routier du boulevard Anspach passe à quelques mètres à peine du quartier Saint-Jacques, tant ses ruelles semblent paisibles. Dans ce petit village dans la ville, le temps s'arrête devant un café bien chaud à l'une des nombreuses terrasses (Le Plattesteen, Le Lombard, Le Fontainas, Au Soleil, Le Cercle des Voyageurs) ou en flânant dans les rues étroites. Le charme discret de l'endroit est le fruit du métissage de ses habitants, du maillage de ses impasses et de son empreinte historique. Il résulte aussi d'une lutte quotidienne, débutée, il y a une dizaine d'années, par un habitant, Yvan Vandenbergh, avec le rachat d'une maison transformée en café : Le Soleil. C'est ce soleil-là qui a ressuscité ce petit coin de paradis oublié. Ensuite, un comité de quartier composé d'habitants et de commerçants a pris le relais du réaménagement urbain en collaboration avec les propriétaires. Aujourd'hui, de nombreuses boutiques sont installées au rez-de-chaussée de maisons anciennes (certaines datent de 1669). On y trouve de tout : sportswear, vintage, chaussures branchées ou charentaises. " L'attrait principal du quartier réside dans la cohabitation de maisons spécialisées, de petits artisans et de magasins de proximité ", explique Philippe Landroux, président de la commune libre de Saint-Jacques. Le quartier prend même un petit air parisien. Un jumelage est d'ailleurs prévu cette année avec trois quartiers de la Ville lumière. Quand la nuit tombe, le quartier s'anime au rythme des cafés-concerts (DNA...), des restaurants (La cantina cubana, Katja's Kitchen, l'Asia Grill, Tapas Locas, Mirante...) et des jeunes qui envahissent les rues. Le jour, place au shopping ! Suivez le guide par rue et numéros. > 35 Eaucontreair Un salon de coiffure mixte animé par un duo décoiffant, à l'écoute de vos désirs capillaires. > 62 Tara Tata Rien que pour vos beaux pieds ! Tara Tata décline les marques branchées comme Camper, Vic Matié.... > 64 L'Ecrivain La librairie tenue par Philippe Landroux recèle quantité d'ouvrages variés (littérature, albums pour enfants ainsi que beaux livres sur des contrées lointaines). > 69 Wakko Salon de coiffure déluré, Wakko est ouvert à toutes les expériences. Pour ceux qui veulent changer de tête à leurs risques et périls. > 74 What? Boutique colorée, What? met en scène des gadgets en tout genre : lampes, porte-clés, sacs, hologrammes... > 76 Prive Joke Le rendez-vous des trendy. Le magasin Prive Joke accueille des griffes comme Nolita, Epure, Paul Frank, Emily... Décor disco, lumineux et épuré pour elle, espace cosy et forestier avec de nombreuses marques comme Geda, Homecore, Fred Perry pour lui. > 92 Galery O Des bijoux contemporains, pièces uniques en métaux précieux ou matières originales (caoutchouc, papier...) brillent dans la boutique de Mei Lei, créatrice de bijoux. De plus, des expositions d'orfèvrerie et de bijoux prennent possession de l'atelier niché au sous-sol (quatre fois par an). > 102 I Love Boutique et galerie, I Love propose un large choix de livres d'artistes contemporains et branchés ainsi que des magazines de mode étrangers. Objectif ? Devenir un véritable réseau de créativité. Il accueille aussi une mini-exposition consacrée à un artiste (chaque mini-exposition dure cinq semaines et est précédée d'un vernissage). Rue des Teinturiers > 11 Icon Diesel, Replay, Cacharel, Isabel Marrant Etoile, l'Altra Moda, Twin-set, les Prairies de Paris, Seven for all mankind, Bikkembergs sport... autant de marques pointues abritées sous un même toit. > 15 Cimarron Nouveau flagship store dédié aux créations colorées et ludiques du styliste Piero Turk. Décor kitsch et glamour. A noter également : une ligne de maillots de bain. > 17 Joe Tex Marque française, Joe Tex s'inspire des coupes vintage 1960, 1970 pour des tee-shirts, pantalons et petites vestes marqués de son logo. > 19 R&V Tout en vert, agréable et trendy, R&V est incontournable quand il s'agit de dénicher la perle rare dans une sélection très pointue vintage chic. Rue du Midi > 14 People Shoes Le royaume des baskets hype et aussi des vêtements G-Star, Diesel, Fornarina ou Addidas. People Shoes s'inscrit dans la veine streetwear de choc. > 39 Utopia A la recherche de comics ou de figurines James Bond... Des objets introuvables ailleurs ? > 64 Burelesque Envie de vous faire couper les cheveux dans un décor pop et kitsch à faire pâlir Barbarella ? Passez donc la tête chez Burelesque. > 90 Caloggero Fiori Dites-le avec des fleurs... et poussez la porte de la charmante boutique du fleuriste Caloggero Fiori qui signe des bouquets frais et originaux Rue des Pierres > 27 Bernard Gavilan Figure de proue du quartier, Bernard Gavilan accueille avec le sourire sa clientèle branchée tentée par ses accessoires, ses créations originales, ses vêtements de seconde main customisés ou encore soucieuse de redécorer son intérieur avec des meubles et objets rétro-pop. > 29 under Elvis Nouveau venu dans le quartier, Under Elvis étale sur plus de 100 m2 des tenues streetwear... Sur fond sonore de DJ. Avant de devenir le symbole de la renaissance du c£ur de Bruxelles, le quartier Antoine Dansaert a connu, lui aussi, sous l'impulsion de figures emblématiques, de sacrés changements. La pionnière est Sonja Noël, véritable prêtresse de la mode, qui ouvre sa boutique Stijl, rue Antoine Dansaert, en 1984. Stijl a fait école et incite les créateurs à s'installer dans le voisinage. Dès 1985, L'Archiduc, bar Art déco à l'ambiance cosy, insuffle aussi une nouvelle énergie au quartier. Puis l'association des commerçants est particulièrement active. Sans les créateurs de mode, le soutien des pouvoirs publics, la création du Centre Dansaert ainsi que l'ASBL Modo Bruxellæ, le quartier n'aurait pas pu renaître de ses cendres. Aujourd'hui, il se partage entre petits restaurants (Kasbah, Bonsoir Clara...), salons de thé (AM Sweet...), créateurs surdoués (Christophe Coppens, Nicolas Woit, Mieke Cosyn, Johanne Riss, Azniv Afsar, Jean-Paul Knott...), marques plus institutionnelles (Rue Blanche, Olivier Strelli, Marithé & François Girbaud...) sans oublier, à proximité, la présence des cafés branchés de la place Saint-Géry (Le Roi des Belges, Mapa Mundo, Zebra, le Central...). Mais, le quartier souffre désormais d'une renommée à double tranchant. En effet, comme le soulignent Sonja Noël et Linda Van Waesberge de l'ASBL Modo Bruxellæ, les médias et les guides touristiques ont troublé son image en le transformant en temple de la branchitude. On en oublie qu'il est tout d'abord un quartier dans lequel il fait bon vivre. Le mythe a entraîné aussi une hausse des loyers avec pour conséquence, que peu de jeunes créateurs peuvent désormais y élire domicile. Ceux-ci choisissent de s'établir dans le deuxième tronçon de la rue Antoine Dansaert, vers le canal. De nombreuses galeries ont déjà investi les lieux (Les Filles du Calvaire, Archétype...) et Aleksandra Paszkowska y a posé ses galons avec sa boutique Y-dress ? Rue Auguste Orts > 20-28 Beursschouwburg Célèbre lieu de culture, le Beursschouwburg fait peau neuve et suscite un regain d'activités artistiques. Installé dans un imposant bâtiment fraîchement rénové, il accueille des performances artistiques, expositions en tout genre, ainsi qu'un café-restaurant. Rue des Chartreux > 14 Gabriele Ancienne scénographe et styliste-accessoiriste pour le théâtre, l'Allemande Gabriele héberge sa passion des costumes dans sa petite boutique éponyme. Bibis, chaussures, accessoires, robes, lingerie... des années 1920 à nos jours pour un effet vintage de qualité. > 25 Ethic Wear Marie Cabanac présente ses créations dans sa boutique au nom révélateur. Vêtements, chaussures et accessoires ont ici la particularité d'être réalisés en matériaux écologiques et fabriqués de manière équitable. Rue du Vieux marché aux Grains > 46 Usage Externe Avec trois expositions par an au programme, la galerie Usage Externe a pour but de promouvoir de jeunes artistes belges que ce soit en matière de stylisme, sculpture, photographie, peinture, design ou encore architecture. A noter aussi : la petite boutique de la galerie qui propose des créations originales. Rue Antoine Dansaert > 9 Natan/Treize La maison de couture Natan et l'expert en raffinement Thierry Struvay se sont associés pour ouvrir cette petite boutique spécialisée dans l'accessoire chic. Natan/Treize offre un choix minutieux de bijoux, parfums et autres objets signés Frederic Malle, Lucien Pellat-Finet, Marko Matyzik... > 29 Christa Reniers La célèbre créatrice belge de bijoux Christa Reniers a installé ici son atelier et sa boutique. Dans un décor blanc minimaliste, elle propose des parures originales inspirées de la nature et bien sûr ses bagues ultraféminines. > 34 Kat and Muis Depuis 1986, l'endroit se veut le paradis des vêtements pour les tout-petits. La plupart des marques qui y sont vendues sont belges : Max&Lola, Anne Kuris... > 42 Lodge Ouvert en septembre dernier, l'espace multimarques regroupe le top du top : Armani jeans, Essentiel, Filippa-k, Gigue, Hampton Bays, Just In Case, Mer Du Nord, Sportmax, Strenesse, Velvet et Xandres. > 47 Underwear Ecrin intime et charnel pour sous-vêtements tout en douceur. La boutique accumule matières subtiles et sensuelles et des marques comme C. Gilson, Fifi Chachnil, Yael Landman, Eres, Own, Nurse +, Paul Smith, Hanro... > 64 Annemie Verbeke Les vêtements confortables de la créatrice belge Annemie Verbeke emplissent la boutique de leurs précieux détails. Une ode à la féminité. > 74 Stijl Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Martin Margiela... autant de grands noms de la mode qui ont grandi avec Stijl. Dans cette véritable galerie de mode contemporaine, on découvre aussi Helmut Lang, Costume National, Xavier Delcour, Olivier Theyskens, Sofie D'Hoore. La philosophie de Sonja Noël est de privilégier la création et l'avant-garde avant le commercial. > 76 Idiz Bogam Faire revivre les vêtements de seconde main sous les doigts de jeunes stylistes, tel est l'objectif de cette boutique déjantée. Les nombreuses créations customisées et originales font de Idiz Bogam le temple du vintage chic. > 80 Nicolas Woit Charmante boutique aux allures rétro, dans laquelle se multiplient les créations inspirées des années 1930, 1940 et 1950 de Nicolas Woit. > 83 Les Précieuses Un écrin Art déco pour la créatrice belge Pili Collado, spécialiste de l'accessoire, qui y vend ses propres bijoux. On y trouve également les produits parfumés Diptyque ou les très beaux sacs faits main de Jarmin Puech... > 89 Hatshoe Le royaume de l'accessoire. Une sélection très chic de chaussures signées Dries Van Noten, Veronique Branquinho, Robert Clergerie, Espace, Muxart, Costume National... et aussi des chapeaux et sacs de Cécile Bertrand. > 102 Y-dress ? La pétillante styliste Aleksandra Paszkowska a enfin trouvé l'écrin pour ses créations originales et fonctionnelles. Place du Nouveau Marché aux Grains > 6 Yohji Yamamoto Trois créateurs japonais de talent, Yohji Yamamoto, Comme des garçons et Junya Watanabe, réunis en une seule boutique. Incontournable. > 35 Johanne Riss Les créations aux lignes pures et délicates de Johanne Riss animent sa boutique de leur poésie. Des vêtements confortables pour les loisirs, intemporels pour le jour, féminins pour le soir et doux pour le mariage. Rue Léon Lepage > 2 Christophe Coppens Les chapeaux et accessoires aux matières subtiles de Christophe Coppens font vibrer de leurs couleurs cette élégante boutique immaculée. Inventif et fait main, le petit monde de Christophe prend naissance dans son atelier, place du Nouveau Marché aux Grains. > 5 Jean-Paul Knott Le lieu consacré au label de prêt-à-porter de luxe JEANPAULKNOTT. On y trouve les jeux de coupes, les " montages de découpes " et les constructions destructurées de l'ancien assistant d'Yves Saint Laurent. > 11 Mieke Cosyn Dans sa boutique éponyme, les créations romantiques de Mieke Cosyn, sur mesure ou non, se déclinent en robes de mariée ou en collection colorée de prêt-à-porter. > 28 Azniv Afsar Les coupes originales de la créatrice Azniv Afsar imposent leur élégance géométrique dans une boutique épurée. Rue de Flandre > 114 Martin Margiela En collaboration avec Stijl qui vendait ses créations depuis 1988, Martin Margiela a ouvert sa boutique en 2002. On y trouve diverses collections du célèbre créateur anversois. Parmi celles-ci : 0, 0/10, 1, 6, 10, 22 et 13. Rue du marché aux Porcs > 3 M.Y. workshop Ancien membre de la bande des Six d'Anvers et lauréate du prix Modo Bruxellæ 2003, Marina Yee accueille les curieux et les connaisseurs dans une charmante boutique qui lui sert aussi d'atelier (lire aussi son interview en pages 60 à 64). n