La silhouette de la ville s'impose au premier coup d'£il. Sur les pentes du mont Cetona, un ensemble de maisons de pierre blonde défie le regard (1). A l'intérieur se succèdent palais, ruelles, balcons fleuris et placettes à l'ombre. Parfois, entre les murs compacts s'ouvrent de magnifiques perspectives. La vue vagabonde de vallées en collines, rebondit sur de majestueux cyprès qui dressent leurs silhouettes altières dans le ciel bleu. A San Casciano dei Bagni on s'attarde volontiers à la collégiale Saint-Léonard et à l'église de la Sainte-Conception, riche de fresques somptueuses. Un véritable ...

La silhouette de la ville s'impose au premier coup d'£il. Sur les pentes du mont Cetona, un ensemble de maisons de pierre blonde défie le regard (1). A l'intérieur se succèdent palais, ruelles, balcons fleuris et placettes à l'ombre. Parfois, entre les murs compacts s'ouvrent de magnifiques perspectives. La vue vagabonde de vallées en collines, rebondit sur de majestueux cyprès qui dressent leurs silhouettes altières dans le ciel bleu. A San Casciano dei Bagni on s'attarde volontiers à la collégiale Saint-Léonard et à l'église de la Sainte-Conception, riche de fresques somptueuses. Un véritable havre de paix après Sienne ou Florence. Provinciale et aristocratique, sous des allures de forteresse abandonnée, San Casciano dei Bagni se fait enjôleuse. On fait une halte en ville pour se choisir un bijou ancien dans une ravissante boutique face à l'église, craquer pour des céramiques typiques ou déguster une vraie pizza napolitaine au Wine Bar. Ou tout simplement pour flâner et savourer cette nonchalance raffinée propre à la Toscane. Le panorama sur les collines environnantes vaut à lui seul le voyage. Le séjour de qualité est à quelques pas. L'hôtel Fonteverde, avec ses teintes pastel, ses tons grisés, ses meubles de collection et ses chambres royales, baigne dans l'aristocratique harmonie de l'Italie des Médicis (3). Le magnifique spa (le plus beau du pays), tout en marbre, mosaïques et baies vitrées, est un temple romain dédié à la forme et à la beauté (4). Partout, l'eau est celle des 42 sources thermales (aux vertus reconnues en matière de rhumatologie et d'affections respiratoires), déjà appréciée aux temps des Etrusques. Bassin " animé " de jets, remous, contre-courants, piscine à hydromassages, hammam et environ une centaine de traitements rajeunissants et antistress. Avec quelques expériences uniques de massages orientaux tels le netra, shintaï ou diou. l L'hôtel Sette Querce est un lieu de charme pour dormir en ville (2). Les 9 chambres ont été rénovées avec goût et sobriété par Tricia Guild, célèbre décoratrice londonienne et propriétaire d'une maison à San Casciano dei Bagni. Ici, on prend le temps de retrouver l'esprit d'une cité moyenâgeuse épargnée par le modernisme agressif et qui a su conserver fièrement son identité. l Ristorante Daniela. Bois clair et tons beiges donnent le ton de cette table sympathique et conviviale. L'époux de Daniela officie aux fourneaux, pour vous régaler avec des plats simples et savoureux. La soupe Ribollita, à base d'haricots, d'herbes, de pain et d'huile est un délice. Les raviolis à la ricotta ou avec du pigeon sont d'une grande délicatesse. On succombera ensuite devant la glace, la meilleure de toute la Toscane ! En voiture : Autostrada del Sole (A1), sortie Chiusi - Chianciano Terme. Suivre les indications San Casciano dei Bagni. En avion : Virgin Express propose des vols vers Florence (à 150 km) ou vers Rome (à 200 km). Pour tout renseignement : Internet : www.andiamo.be ou tél. : 0475 275 830. Barbara Witkowska n