Accessoires couture. Tels des porte-bonheur, ils s'accrochent au poignet ou se blottissent dans vos trousses de maquillage. Mais ces objets de désir, festifs et rutilants, renferment aussi de précieuses textures pour glamouriser votre allure.
...

Accessoires couture. Tels des porte-bonheur, ils s'accrochent au poignet ou se blottissent dans vos trousses de maquillage. Mais ces objets de désir, festifs et rutilants, renferment aussi de précieuses textures pour glamouriser votre allure. Teint soyeux. Une peau zéro défaut est la condition première d'un visage rayonnant qui accroche toutes les lumières et attire tous les regards. Les nouveautés fonds de teint sont carrément bluffants. La bouche en ligne de mire. Osez un sourire affirmé, souligné d'un rouge ou d'un violet puissants ou essayez le look " nude ", très pâle, mais pailleté et irisé. Dans les deux cas, vous serez au top. Zoom sur le regard. Le regard " chargé " des années seventies revient en force. Ombrez-le de tonalités noires, grises, brunes ou égayez-le de couleurs vitaminées et ludiques. C'est la fête, amusez-vous et n'ayez pas peur de forcer la dose. Fashion Bracelet de Yves Saint Laurent (1). Ce boîtier étincelant de strass, posé sur un bracelet de velours noir, ressemble à une montre de joaillier. A l'intérieur, les trois godets renferment un fard à paupières Bordeaux, un brillant à lèvres Bourgogne Doré et un gloss Rose Givré. Le tout s'applique facilement au doigt. On peut aussi faire appel aux pinceaux. Le maquillage sera alors plus intense et sophistiqué. Gold Celebration Palette " Star Glow " de Yves Saint Laurent (2). Le célèbre boîtier tout or décline de nouvelles harmonies chromatiques. Au centre, les trois teintes (Rose Chic, Violet Star et Blanc Lumière) dessinent sur les paupières de superbes reflets chatoyants. Les quatre petits triangles, situés dans les coins, contiennent une texture satinée pour colorer les lèvres. Ils se complètent par deux gloss fondants : Blanc Strass et Ivoire Flash. Pretty Charms de Dior (3). Ce c£ur argent, bordé de pampilles cristallines, s'inspire de la collection de bijoux Pretty Dior. En soulevant délicatement le couvercle, on découvre un rouge à lèvres et un gloss pailleté. Deux harmonies festives et sensuelles : Magical Seduction met en scène des nuances fuchsia rehaussées d'éclats mauves, tandis que Pink Enchantment est un duo de roses givrés. La Minaudière de Lancôme (1). Dans les années 1930, les femmes les plus coquettes ne se séparaient jamais de leur minaudière, portée à la main et abritant tous leurs petits " trésors ". Version IIIe millénaire, elle devient une boîte raffinée, terminée par un pompon soyeux. Les quatre ombres à paupières déclinent deux harmonies aux reflets précieux. " Envoûtement " réunit les teintes argent, brun bronze, bleu nuit et bleu ciel, tandis que " Désir " séduit en rose, mauve, or bronze et violet. La Breloque Mini Juicy Tubes de Lancôme (2). Les trois minitubes se glissent sur un fin bracelet, orné de cristaux. On le porte au poignet, on l'accroche à la ceinture ou à la anse du sac. Histoire d'avoir toujours sous la main ces trois teintes extrêmement pâles (pour le look " nude "...), enrichies d'une brillance nacrée irrésistible. Le plus ? Chaque texture est parfumée d'un arôme gourmand différent : framboise pour Cristal pétillant, pamplemousse pour Saphir hypnotique et cerise pour Rubis fétiche. Collection Dentelle de Givenchy. Un hymne à la délicatesse et à la féminité. Ses textures précieuses et uniques s'habillent de nuances chair, rose poudré, champagne ou beige diaphane et ne voilent la peau que pour mieux la dévoiler. Les écrins décorés d'un motif de dentelle, issu des archives de la haute couture Givenchy, sont superbes. L'Ombre Regard Reflets Shadow Show est quasi transparente, juste saupoudrée de nacres roses et or. Appliquée sur la paupière nue, elle va dessiner un halo vaporeux. Superposée sur une paupière colorée, elle va adoucir la couleur et accentuer le regard de fraîcheur. Le Pop Gloss Crystal, finement pailleté, repulpe la bouche dans deux nuances ultrabrillantes, nacrées d'or ou de reflets rosées. La Poudre Libre Quatuor Prisme Libre affiche quatre couleurs (blanc pur, rose tendre, champagne et beige peau), parsemées de particules scintillantes. Balayez la surface avec un gros pinceau, puis passez-le sur le visage, le décolleté, la nuque et les épaules. La poudre se fond sur la peau, façon poussière d'étoiles. A épingler aussi : un mascara glissé dans un fourreau de dentelle grise qui habille les cils de gris sombre, une nuance plus subtile que le noir, qui met en valeur tous les iris. Teint Innocence de Chanel (1). De l'hydratation pour le confort, des vitamines B5, E et F pour nourrir et un filtre pour protéger. Des pigments à reflets miroitants, subtilement dosés, floutent les imperfections et les petites " misères ". La texture moelleuse glisse toute seule au contact des doigts. Le grain de peau est parfaitement unifié et le teint irréprochable. Six teintes. Base Magique (2) et Sense Aquaradiance de Biotherm (3). La première estompe tous les petits défauts et " repasse " le teint. Le second est un fond de teint, très proche d'une crème hydratante, car il contient 5 000 litres d'eau thermale. Appliqué par-dessus la Base, il ajoute juste un halo éclatant. Stay-in-Place Powder Makeup et Concealer SPF 10 d'Estée Lauder (4). Le fond de teint poudre offre pas mal d'atouts. Tout d'abord, sa texture ultrafine s'étale sur la peau de manière lisse et uniforme. Elle peut s'appliquer au pinceau ou à l'éponge. Dans le premier cas, le résultat est léger et très naturel, parfait pour la journée. On réserve l'éponge au soir pour un maquillage plus intense et prononcé. Dernier avantage : la présence de nouveaux polymères. Ils forment, à la surface de la peau, un film souple et invisible qui confère à ce fond de teint une excellente tenue, même dans les endroits où il fait chaud et humide. Le Concealer est, quant à lui, un " cache-misères " impeccable qui fait s'envoler, au milieu de la nuit, les cernes et les traces de fatigue. Collection Exclusive de Fête de Chanel. Envie d'un look élégant, alluré et nuancé, subtilement scintillant ? Pour vous ces boîtiers et étuis qui dévoilent les teintes " non couleur ", juste légèrement dorées ou argentées. Pour suivre la tendance " nude ", adoptez le fard à paupières Irréelle Duo, le Cristalle Gloss et Le vernis, en version dorée ou argentée. Pour varier les plaisirs, accentuez la bouche, avec la palette Lèvres Multifacettes. Ce joli damier réunit plusieurs carrés et des harmonies de rose, abricot, naturel, lilas et rouge. La texture, douce et satinée, glisse agréablement sur les lèvres. Amusez-vous et mélangez les couleurs à votre guise. Résultat ? Vous aurez l'impression d'avoir chaque jour un nouveau rouge à lèvres. Noël en Guerlain. Des étuis précieux se parent de nuances de pierres fines, de velours pourpre et de satins moirés. A l'intérieur, des textures de rêve, prêtes à sublimer votre capital séduction en un tournemain. En vedette ? La Poudre c'est Moi qui interprète avec maestria la poudre libre créée par la maison en 1925. Dans sa nouvelle version, elle est taillée de facettes, comme un joyau. Sa teinte translucide universelle est rehaussée d'imperceptibles reflets argentés qui ajoutent un éclat incomparable. Le bonus ? Son superbe boîtier de couleur pourpre, richement décoré de volutes dorées, sera du plus bel effet dans votre salle de bains. La célèbre poudre Météorites réunit toujours les six nuances nacrées de billes, mais se glisse dans un nouvel habit : un boîtier interprété dans un camaïeu de teintes vibrantes, du pourpre au fuchsia. Elle existe aussi, en édition limitée, en version compressée et nomade, dans un boîtier ultraplat. Black Gem Palette de Giorgio Armani (1). Les écrins noirs, sobres et minimalistes optent pour une touche festive et dans une pluie de cristaux noirs Swarovski. Le boîtier comporte deux étages. Au-dessus, quatre fards à paupières subliment le regard de reflets noirs, bleu nuit scintillant, lilas scintillant et nacre scintillante. Dans l'étage en dessous se niche une poudre impalpable, idéale pour apporter à tout moment un véritable coup d'éclat. Wanted Eyes de Helena Rubinstein (2). Dans chacun de ces boîtiers design, il y a deux teintes : une couleur intense et vibrante (des roses, des violets, des gris...) et un fard blanc très soyeux qui sert à dégrader la teinte initiale et la parer de reflets précieux. Les poudres de couleur s'utilisent au ras des cils, façon khôl, si l'on veut juste souligner le regard ou en aplat sur la paupière mobile, pour obtenir un effet plus mystérieux. La poudre blanche, étalée par-dessus, va légèrement " diluer " la couleur et la rendre plus subtile. Elle est aussi parfaite pour illuminer le regard : dans le coin interne de l'£il, sous l'arcade sourcilière ou en forme de " C " autour de l'£il. Pure Color Eyeshadow d'Estée Lauder (3). Fruit d'une longue recherche, ces nouveaux fards se distinguent par plusieurs points forts. Le plus important ? La fidélité des couleurs : pas de surprises lorsqu'elles passent du boîtier à la paupière. Bon point, aussi, pour la texture. Ultrafine et homogène, elle reste bien en place et ne s'agglomère pas, au bout de deux heures, dans les ridules. Dernier atout ? La tenue. La couleur ne se " délave " pas et garde son intensité initiale au fil des heures. La palette chromatique (18 teintes) est riche, variée et " fashion ". Mention spéciale à la gamme des mauves et prunes. Barbara Witkowska