Zac Posen ? Le nom ne vous dit pas grand-chose. Pourtant, cela vaut la peine de le retenir car cette star émergente de la mode américaine promet de révolutionner la parfumerie de demain. Comment ? En imaginant de parfumer chaque partie du corps de façon originale et en introduisant de nouveaux gestes dans la routine quotidienne de chaque femme, désireuse, semble-t-il, que son corps sente différemment le matin, l'après-midi et le soir. " Le parfum est aujourd'hui l'un des piliers majeurs dans la croissance d'une maison de luxe, déclarait Zac Posen dans le Women 's Wear Daily du 27 juillet dernier. Le luxe a pour mission de surprendre et de susciter de nouvelles envies chez le consommateur. Or, tout le monde recycle aujourd'hui des idées existantes. J'ai le sentiment d'avoir trouvé un concept vraiment révolutionnaire. Il est viscéral. " Pour faire aboutir le projet, le créateur américain a signé un contrat avec Selective Beauty, société internationale spécialisée dans la fabrication et dans la distribution de parfums et de cosmétiques (Bulgari, Agent Provocateur, John Galliano, Jimmy Choo). Le résultat ? On n'en saura pas plus avant printemps 2009. " La patience est une vertu ", note Zac Po...

Zac Posen ? Le nom ne vous dit pas grand-chose. Pourtant, cela vaut la peine de le retenir car cette star émergente de la mode américaine promet de révolutionner la parfumerie de demain. Comment ? En imaginant de parfumer chaque partie du corps de façon originale et en introduisant de nouveaux gestes dans la routine quotidienne de chaque femme, désireuse, semble-t-il, que son corps sente différemment le matin, l'après-midi et le soir. " Le parfum est aujourd'hui l'un des piliers majeurs dans la croissance d'une maison de luxe, déclarait Zac Posen dans le Women 's Wear Daily du 27 juillet dernier. Le luxe a pour mission de surprendre et de susciter de nouvelles envies chez le consommateur. Or, tout le monde recycle aujourd'hui des idées existantes. J'ai le sentiment d'avoir trouvé un concept vraiment révolutionnaire. Il est viscéral. " Pour faire aboutir le projet, le créateur américain a signé un contrat avec Selective Beauty, société internationale spécialisée dans la fabrication et dans la distribution de parfums et de cosmétiques (Bulgari, Agent Provocateur, John Galliano, Jimmy Choo). Le résultat ? On n'en saura pas plus avant printemps 2009. " La patience est une vertu ", note Zac Posen. Le consommateur commence, en effet, à changer ses habitudes et n'hésite pas à expérimenter de nouvelles pistes olfactives. Annick Le Guérer, anthropologue du parfum (elle a aussi signé Le Parfum des origines à nos jours et Les Pouvoirs de l'odeur, tous deux chez Odile Jacob), constate que " nous sommes en train d'adopter des pratiques de parfumage qui ressemblent à celles des Romains de la fin de l'Empire. A cette époque-là, on parfumait tout, même les étendards de l'armée, les casques des soldats ou les chevaux et toutes les ambiances " (propos tenus dans Fashion Daily News du 28 septembre dernier). On ne s'étonnera donc pas de la véritable explosion, depuis quelques années, de parfums d'ambiance, présentés sous différentes formes : vaporisateurs, bougies, bâtonnets, anneaux en céramique pour les ampoules... Ce qui est plus novateur, et plus surprenant aussi, c'est qu'on commence à vaporiser ces fragrances sur la peau. La frontière entre les parfums d'intérieur et les parfums corporels semble s'atténuer, voire disparaître. Certains parfums de niche, très qualitatifs, ne s'inspirent plus de stéréotypes de la séduction féminine, mais d'atmosphères de différents lieux (hôtels, restaurants, magasins) qui nous procurent une grande sensation de plaisir et de bien-être. La tendance a été amorcée par le concepteur de parfums Rami Mekdachi. Il est à l'origine des fragrances de l'hôtel Costes, de la " renifleuse " des tendances Nelly Rodi ou encore du décorateur Jacques Garcia. " Mon idée n'est pas de créer un nouveau concept de marketing, souligne-t-il. J'aime ce qui existe. Costes et Colette sont des endroits parisiens très forts, mondialement connus, avec beaucoup de personnalité. Je voulais leur apporter une signature olfactive qualitative, artistique et artisanale, destinée aux " clans " de ceux qui les aiment. Ma démarche se rapproche de celle des créateurs du début du xxe siècle. Coco Chanel, par exemple, a créé le N° 5 comme un accessoire magique pour les fans de la marque. "Rami Mekdachi s'occupe de l'ensemble du projet mais confie la création à des parfumeurs les plus talentueux. Olivia Giacobetti a imaginé la bougie parfumée du Costes, une senteur boisée, végétale, humide et comme " liquide ". Cette odeur magnifique a été déclinée en gamme corps et en gamme complète pour la maison (environ 30 produits différents). Drapée de fleurs capiteuses, saupoudrée d'épices (clou de girofle, cardamome) et enveloppée de muscs et de cèdre, l'Eau de Colette réussit l'exploit d'être à la fois rétro et intemporelle. Ce qui en fait une fragrance on ne peut plus actuelle. The Scent Factory de Nelly Rodi est une compilation de huit fragrances développées sur une base boisée. La petite dernière, la neuvième, inaugure une nouvelle famille florale. Les concept-stores Bensimon Autour du Monde nous invitent à l'évasion. La dernière Eau de Cologne 2005, aussi. Avec ces notes d'agrumes de Sicile, de fleur d'oranger de Tunisie, de clous de girofle de Madagascar et de petit grain de Paraguay, c'est une sorte de cocktail ethnique, synthèse sensuelle d'impressions de voyages aux quatre coins du monde. " La décoration occupe aujourd'hui une place importante, poursuit Rami Mekdachi, il n'y a pas de raison de ne pas l'habiller. " Il a donc confié à Pierre Bourdon le soin de composer les trois fragrances d'intérieur pour Jacques Garcia, grand décorateur parisien connu pour ses mises en scènes spectaculaires et opulentes et auteur, notamment, de la décoration intérieure de l'hôtel Barsey, situé avenue Louise à Bruxelles. " Or " est boisé et miellé. " Argent ", un magnifique floral balancé par une note légère d'abricot, tandis que " Bronze ", riche en baumes et en résines, est à lui seul un conte des Mille et Une Nuits. Ces fragrances sont très réussies et de nombreuses personnes les portent déjà sur la peau. " Pourquoi pas ? s'exclame Rami Mekdachi. Quand ça sent bon, quand on aime le parfum, on ne se pose plus de question. "Après ces premières initiatives, les autres grandes maisons embrayent. Parmi les grandes nouveautés, signalons les fragrances pour Mariano Rubinacci (costumes sur mesure pour homme avec des boutiques à Paris, Londres et New York) et pour l'épicerie fine Da Rosa. Le phénomène d'un parfum interchangeable ou transversal prend de l'ampleur et quitte l'univers " niche ". La maison Prada vient de lancer Infusion d'Iris, un parfum délicat, insaisissable et extrêmement raffiné qui a la racine d'iris pour vedette. Pour lui tenir compagnie, une gamme tout aussi raffinée pour le bain et la maison : sels de bains relaxants, savons et gels pour la douche, lotion pour le corps et les bougies parfumées. Sans oublier les lingettes rafraîchissantes, les feuilles de papier pour les tiroirs et l'eau parfumée pour le linge. Ces derniers ne seront pas disponibles en Belgique. A se faire rapporter de Milan. Carnet d'adresses en page 120.Barbara Witkowska