Géant à l'échelle mondiale, Chevrolet reste peu représenté en Europe. Cette situation devrait cependant évoluer grâce au renouvellement complet de la gamme prévu pour 2011, avec pas moins de sept nouveaux lancements (Orlando, Captiva face-lift, Aveo, Cruze 5 portes, Corvette Grand Sport, Camaro et Volt). Le premier modèle à arriver sur le marché sera la familiale Orlando. Rompant avec le code stylistique traditionnel des monovolumes, ce véhicule présente une carrosserie plus a...

Géant à l'échelle mondiale, Chevrolet reste peu représenté en Europe. Cette situation devrait cependant évoluer grâce au renouvellement complet de la gamme prévu pour 2011, avec pas moins de sept nouveaux lancements (Orlando, Captiva face-lift, Aveo, Cruze 5 portes, Corvette Grand Sport, Camaro et Volt). Le premier modèle à arriver sur le marché sera la familiale Orlando. Rompant avec le code stylistique traditionnel des monovolumes, ce véhicule présente une carrosserie plus agressive, inspirée du monde des SUV. De série, l'habitacle peut accueillir jusqu'à sept passagers grâce à des strapontins dans son coffre. Les fauteuils, eux, offre un grand confort avec leur dossier réglable en inclinaison. Sur le plan de la modularité, Chevrolet a opté pour des sièges rabattables. Inutile donc de les retirer en cas de déménagement : ils disparaissent dans le plancher pour dégager une surface de chargement plane. Dans cette configuration, le volume total du coffre atteint un honorable 1 487 l (454 l en 5 places). Techniquement, l'Orlando se pose sur la plate-forme de la récente berline Cruze. Les liaisons au sol sont toutefois retravaillées pour proposer un comportement routier plus dynamique. Le plaisir de conduite est également renforcé par une direction correctement calibrée. Voilà une caractéristique de bon augure pour le renouveau de la marque en Europe. Si sa cylindrée reste moins performante par rapport aux 1,5 ou 1,6 l concurrents, le bloc diesel 2,0 l Chevrolet se dérive néanmoins en version dégonflée à 130 ch. Moyennant une taxe plus élevée, la version 163 ch s'avère cependant plus souple et mieux insonorisée. Vendue à partir de 18 199 euros en essence (1,8 l de 104 ch) et 20 199 euros en diesel avec un équipement complet de série, l'Orlando a toutes ses chances de percer chez nous. D'autant plus que le constructeur accorde une réduction de 2 000 euros durant les premières semaines de commercialisation. CYLINDRÉE : 1 998 cc PUISSANCE : 1310 ch à 3 800 tr/min COUPLE : 315 Nm à 2 000 tr/min POIDS : 1 655 kg VOLUME DE CHARGEMENT : 454 l 0-100 KM/H : 10,3 s VITESSE MAXI : 180 km/hCONSOMMATION MOYENNE : 6 l ÉMISSIONS CO2 : 159 g/km PRIX DE BASE : 20 199 euros+ Rapport prix/équipement Carrosserie originale Comportement routier efficace Habitabilité généreuse - Quelques détails de finition Sièges un peu fermes Commande de boîte parfois accrocheuse JEAN-FRANÇOIS CHRISTIAENS