BLEU

LE JURA. Côtes du Jura 2008, Sous la roche, Grusse En Billat, Jean-François Ganevat.
...

LE JURA. Côtes du Jura 2008, Sous la roche, Grusse En Billat, Jean-François Ganevat. Jean-François Ganevat - aka Fanfan Ganevat - est un magicien du Jura. Pour s'en convaincre, il suffit de déboucher la cuvée Sous la roche. Au menu, du chardonnay sous une forme inédite, digeste et mentholé. De la fraîcheur et encore de la fraîcheur. Preuve de la qualité de ce vigneron 100 % nature, même le guide Bettane & Desseauve - qu'on ne peut pas vraiment taxer de beatnik - en dit du bien. Environ 18,50 euros. Biodyssey, www.biodyssey.be LES PARTIES LES MOINS FAMILIÈRES DE L'AGNEAU. Johan Segers, chef étoilé à Anvers, et Dirk De Prins, critique culinaire, ont parcouru l'Angleterre à la recherche des meilleures recettes d'agneau. Partis avec une intention économico-écologique - si nous ôtons la vie à un animal, nous sommes moralement obligés de faire de notre mieux pour en consommer le maximum -, les deux compères en ont ramené un ouvrage prouvant que les découpes les moins connues peuvent donner naissance à des plats excellents. We Love Lamb, par John Segers et Dirk De Prins, éditions Linkeroever. LES PÂTES SÈCHES PASTIFICIO DEI CAMPI. En Italie, Gragagno, ville de la Campanie, est renommée pour ses pâtes sèches. C'est là que l'on trouve Pastificio dei Campi, une marque de qualité supérieure, grâce au blé venu des Pouilles et de la Campanie. Mieux, via le site de la marque et Google Maps, il est possible de retrouver le champ d'où est issu son paquet de pâtes. Ça c'est de la traçabilité. En vente chez Mmmmh !, 92, chaussée de Charleroi, à 1060 Bruxelles. www.mmmmh.beBENOIT NIHANT. On ne comprend plus le chocolatier belge qui, en août 2010, affirmait que cela n'avait " guère d'importance " de fabriquer soi-même son chocolat - comprendre qu'un bon chocolat de couverture acheté à un fournisseur suffisait. Aujourd'hui, il débarque avec un concept de " bean to bar (de la fève à la tablette) " par lequel il entend " rejoindre le cercle très fermé des quinze artisans chocolatiers produisant leur chocolat de manière 100 % artisanale à partir de la fève ". Il veut ou il veut pas ?LE STOCKFISH. On parle de plus en plus de ces cabillauds séchés importés dès le Moyen Âge de Norvège ou de Terre-Neuve. D'autant qu'un bon stockfish nécessite des qualités de production comparables à celles d'un bon havane ou d'un jambon de Parme. En cause : la reconnaissance mondiale de la cuisine scandinave.PAR MICHEL VERLINDEN. RETROUVEZ SON BLOG SUR LEVIFWEEKEND.BE