BLEU

MODERNIST CUISINE EN VF. La maison d'édition Taschen sort en langue française cet
...

MODERNIST CUISINE EN VF. La maison d'édition Taschen sort en langue française cet ouvrage qui a buzzé aux quatre coins de la planète gourmande - selon Tim Zagat, ce serait le livre de cuisine le plus marquant depuis Escoffier. Cette somme en six volumes a pour ambition de vulgariser les découvertes scientifiques mises au service de la cuisine. Comment faire une omelette légère à l'extérieur, riche à l'intérieur ? Ou des frites mousseuses au-dedans mais entourées d'une croûte croustillante qui ne ramollit pas ? Tout y est. Environ 400 euros, Taschen. BIÈRE D'HIVER. Puisque les terrasses sont désormais un vague souvenir, c'est une Hoegaarden Spéciale que l'on boira désormais... au coin du feu. En bouche, c'est facile, rond, torréfié. Le tout pour une bière très " nouveau monde " qui risque de faire malt. Environ 4,30 euros pour 6 x 25 cl. En supermarché.LES RESTAURANTS PLEINS (VERSUS LES VIDES). Une fois pour toutes il faut comprendre ceci en matière de gastronomie : ce n'est pas parce qu'un restaurant est plein qu'il est bon. Et vice-versa. En cause, une logique incompréhensible - une non-logique ? - qui règne en maître sur le goût du jour mais également pas mal de fainéantise... Allez, demain, on pousse la porte d'un endroit, où l'on n'a jamais mis les pieds pour un rendez-vous en terre gastronomique inconnue. BON JOVI, FOOD CONSCIENCE. Jon Bon Jovi vient d'ouvrir un restaurant dans la ville de Red Bank (New Jersey). Soul Kitchen- son nom - fait l'impasse sur les " burgers " et autres " french fries " dégoulinantes. C'est que le rocker américain a imaginé une double finalité sociale au lieu : proposer de la nourriture saine et permettre à tous ceux qui sont dans une mauvaise passe financière de décider eux-mêmes du montant de l'addition. Bien vu dans un pays où un Américain sur six ne peut manger à sa faim. Source : Libération. LE BRUNCH. Moment délicieux de la semaine, le brunch dominical a le don de réunir les familles et les amis. Pour faire le plein de bonnes adresses, on se procure la Saison 2 d' Un an de brunchs à Bruxelles, un livre qui reprend 52 bons plans dans la capitale. Les dernières tendances du genre ? Le small is beautiful, le brunch caché dans une épicerie fine et la montée en puissance des spécialités anglo-saxonnes. Le tout rédigé de façon très spontanée par Brigitte Fernandez. Un an de brunchs à Bruxelles, ODL éditions, environ 16 euros. PAR MICHEL VERLINDEN. RETROUVEZ SON BLOG SUR LEVIFWEEKEND.BE