BLEU: PAS SI FOOL QUE ÇA.

Le nouveau food magazine qu'il fera bon avoir sous le bras d'ici à la mi-mai se nomme Fool. Cette publication suédoise se veut radicale, cutting edge - comprendre avant-gardiste - et visuellement inspirée par une esthétique digne des revues de mode les plus pointues. Le premier numéro emmène le lecteur, deux semaines durant, sur les pas de la star montante de la gastronomie : Magnus Nilsson ...

Le nouveau food magazine qu'il fera bon avoir sous le bras d'ici à la mi-mai se nomme Fool. Cette publication suédoise se veut radicale, cutting edge - comprendre avant-gardiste - et visuellement inspirée par une esthétique digne des revues de mode les plus pointues. Le premier numéro emmène le lecteur, deux semaines durant, sur les pas de la star montante de la gastronomie : Magnus Nilsson ( photo), le chef du Fäviken Magasinet en Suède. www.fool.seLe chef qui buzze Paris en ce moment, c'est Frenchie aka Greg Marchand. Son talent ? La petite touche qui donne tout son relief à une préparation. Pour tout comprendre de son style, on n'hésite pas à se procurer son tout premier livre de recettes, La Cuisine du Frenchie at home. Au total 28 délices plutôt faciles mais créatifs et garantis " wow effect ". Environ 30 euros, éditions Alternatives.Ce vigneron à la carrure de rugbyman est l'homme du moment. Si beaucoup connaissent sa cuvée Hurluberlu - un jus fruité et " guilleret " comme le qualifie Laurent Mélotte, spécialiste des vins nature -, il est grand temps de découvrir son " Vin d'une oreille ", un cabernet-franc qui confère une profondeur inédite à l'appellation Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Prenez et buvez-en tous. Vins disponibles chez Basin & Marot, 90a, rue du Page, à 1050 Bruxelles. www.basin-marot.beC'est enfin la saison des fraises. Et dire qu'elles ont déjà pointé le bout de leur nez au début du mois de mars.... Il se murmure que ce bonbon serait né sous le règne de Léopold Ier. Mais s'il fait partie du patrimoine national belge, au fil du temps le cuberdon a perdu de son bon goût. Léopold, une nouvelle marque de confiserie, s'est engagée à lui redorer le blason à la faveur d'une fabrication de sept jours fidèle à la recette originale. Fleurant la framboise, le résultat est comme il se doit : contraste garanti entre une croûte résistante et un c£ur moelleux. Redoutable. Environ 24,50 euros la boîte de 21 cuberdons, en vente chez Rob. www.cuberdonsleopold.com RETROUVEZ SON BLOG SUR LEVIFWEEKEND.BE PAR MICHEL VERLINDEN