DAVID BOWEN

Passé maître dans l'art d'assembler nature et technique, l'artiste américain David Bowen inscrit ses £uvres bio-robotiques dans une réflexion métaphorique questionnant notre rapport à l'environnement. Imprévisibles et poétiques, ses installations sculpturales célèbrent les unions hétérogènes et la contradiction : fleurs séchées caressées par un vent électrique, structure simulant les mouvements de l'océan, reproductions plastiques ou picturales de plantes en floraison, voire encore Underwater, cette installation suspendue au plafond, qui donnera aux visiteurs d'Interieur l'impression de se trouver sous la surface de l'eau...
...

Passé maître dans l'art d'assembler nature et technique, l'artiste américain David Bowen inscrit ses £uvres bio-robotiques dans une réflexion métaphorique questionnant notre rapport à l'environnement. Imprévisibles et poétiques, ses installations sculpturales célèbrent les unions hétérogènes et la contradiction : fleurs séchées caressées par un vent électrique, structure simulant les mouvements de l'océan, reproductions plastiques ou picturales de plantes en floraison, voire encore Underwater, cette installation suspendue au plafond, qui donnera aux visiteurs d'Interieur l'impression de se trouver sous la surface de l'eau... Designer industriel ayant participé à la conception de produits iconiques tels que l'iMac ou le Walkman, Ross Lovegrove a vu son travail maintes fois salué. Depuis près de trente ans, le Britannique touche un vaste public au moyen de ses formes organiques, dont l'influence s'est avérée déterminante sur la grammaire esthétique du XXIe siècle. Artiste visionnaire, traduisant les merveilles de la nature en innovations technologiques, il présente à Courtrai une installation-laboratoire, explorant les " relations informelles entre les matières et les structures (mouvantes) " et l'influence des forces de la nature sur la forme des objets du futur.Architecte, philosophe et écrivain de science-fiction, l'Américain Greg Lynn fut l'un des premiers créateurs à anticiper le virage digital du design, conquérant rapidement un statut de pionnier dont il jouit toujours. Bâtiments, produits, véhicules, chaque projet constitue pour lui une occasion de repousser les limites de la haute technologie. Père de la blob-architecture et lauréat du Lion d'Or en 2008, Greg Lynn est systématiquement repris parmi les esprits les plus influents de l'architecture moderne, une réputation qu'il ne manquera pas de confirmer en dévoilant son très attendu Room Vehicle cette année. Association fructueuse de l'architecte Rianne Makkink et du designer Jurgen Bey, le bureau néerlandais Makkink & Bey s'est distingué par ses questionnements radicaux et sa vision acérée du paysage urbain. Projets publics ou privés, intérieurs ou extérieurs, Makkink & Bey brise la monotonie du regard en renversant les points de vue et fait de la critique sociétale le moteur de sa démarche artistique. Intitulée La Maison du passant, son installation considère l'habitat en tant qu'élément en constante mutation et s'intéresse aux parcours de plus en plus nomades et aux prochains défis de la mobilité. Seuls invités belges de cette édition 2012, la photographe Fien Muller et l'artiste visuel Hannes Van Severen se passionnent pour les fonctionnalités multiples et l'économie, un intérêt mis à profit dans un travail qu'ils décrivent eux-mêmes comme un " furniture project ". Leur incessante recherche de l'essentiel et leur attirance pour les combinaisons ont abouti à un mobilier unique, où la lampe jaillit d'un pied de table, l'étagère se prolonge en tablette et l'espace bureau s'abrite sous l'escalier.Collectif artistique né sur les bancs du Royal College of Art de Londres, Troika repose sur le dialogue permanent entre ses trois têtes pensantes, Eva Rucki, Conny Freyer et Sebastien Noel. Leur approche expérimentale et ludique, vouée à élargir les champs de perception, s'exprime à travers des expériences multisensorielles qui transforment le spectateur en acteur. Au rez-de-chaussée de la Buda Tower, leur installation Architecture Light les verra défier les règles de l'optique et travailler la lumière jusqu'à la plier, pour former une arcade composée de 22 piliers lumineux. PAR MATHIEU NGUYEN